Étiquette : Sport

L’agenda de la semaine

agenda du 20 au 26 août

Paris en août, c’est un peu le monde à l’envers alors cette semaine l’agenda s’aligne. Le cinéma se fait dehors, les expos aussi, mais on mange au Louxor, on repart avec un fauteuil au Grand Rex et on se lance dans l’escalade au Pavillon de l’Architecture !

Lundi 20 août

Sweat Art

Ah, Paris au mois d’août… Vidée de ses habitants, elle raisonne en vase clos et se remplit de touristes. Vous vous étiez juré de rattraper votre retard en expos mais craignez de vous retrouver à Pompidou comme sur la ligne 13, engoncé et en sueur devant chaque tableau ? Tant qu’à transpirer, pensez « sweat art » ! Le principe est simple : pas de ticket d’entrée ni de coupe file nécessaires : enfilez vos baskets et courez sur le canal de l’Ourcq direction Bobigny pour un parcours Street Art. Les quais, rénovés et réaménagés, accueillent sur leurs murs de grandes fresques colorés, des photos et des collages. Certaines oeuvres sont à couper le souffle… et les admirer vous permettra de le reprendre !

Mardi 21 août

Doray’exquis

Ceux qui, parmi vous, a vu les Délices de Tokyo se souviennent certainement avec gourmandise des Dorayakis que préparent Sentaro et Tokue. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de pâtisseries japonaises qui ressembleraient à deux pancakes fourrés au haricot rouge. Et pour vous tous, connaisseurs ou pas, je n’ai qu’une chose à dire : ce mardi, filez au Louxor car le chef  Romain Gaia de la pâtisserie TOMO s’y trouvera pour en proposer. Miam Miam Miam.

Mercredi 22 août

Savoir se placer

Etes-vous prêt pour un jeu des chaises musicales géant ? J’exagère mais pas tant… Le Grand Rex, qui rénove sa salle 5, met en vente ses anciens fauteuils, au style et au confort indéniables,  pour la modique somme de 10€. Et si cela se passe comme pour les deux dernières fois, il va falloir vous montrer rapide : le prix est unique et la règle l’est tout autant, le premier arrivé est le premier servi.

  • Vente de fauteuils
  • Le Grand Rex, 1 boulevard Poissonnière, 75002 Paris
  • Mercredi 22 août de 09h00 à 19h00
  • Prix unique : 10€ / pas de réservation possible

Jeudi 23 août

Aller plus haut, aller plus haut ohohoh

On dit souvent que les musées élèvent l’esprit… Et bien, le Pavillon de l’Arsenal l’a, comment dire, appliqué au sens littéral. Le centre d’urbanisme et d’architecture de Paris accueille en effet en ce moment un mur d’escalade de 13 mètres pour prendre un peu de hauteur sur ses collections. Il y avait plus simple pour accéder au deuxième étage, mais que voulez-vous, l’escalier en architecture, ça a déjà été un peu trop vu.

  • Pavillon vertical, mur d’escalade de 13 mètres
  • Pavillon de l’Arsenal, 21 Boulevard Morland, 75004 Paris
  • Jusqu’au 2 septembre 2018
  • Du mardi au vendredi de 17h à 19h, les samedis et dimanches de 14h à 18h
  • Gratuit et sans réservation, escalade encadrée par un moniteur agréé de la FFME, matériel fourni mais chaussures fermées obligatoires

Vendredi 24 août

(Sous les é)-Toile

Oubliez les salles obscures et préférez leur le noir des nuits parisiennes : ce vendredi s’achève en effet le festival La Chaise et l’Ecran organisé par la Mairie du 11ème, qui propose chaque été des séances de cinéma en plein air. Au programme de ce vendredi, quatre courts métrages, suivis de la projection de La Reine Margot. Et une seule consigne pour profiter du film : apporter sa bonne humeur et… son siège !

Samedi 25 août

Au soleil

Vous vous aspergez d’autobronzant et de monoï pour vous persuader que c’est encore un peu les vacances ? J’ai mieux ! Rendez-vous au DJ Set « Héliotropisme » à la Halle Papin avec le fantastique collectif Curuba, dont la musique est plus ensoleillée qu’un bon rhum arrangé.  Si toutefois les fleurs de Tiaré vous manquent vraiment beaucoup, il est encore temps de rejoindre un stage de danse tahitienne que propose Mahinui Danse ce samedi : tous les niveaux sont les bienvenus !

 

Dimanche 26 août

Ghostbuster

Oui, avec ce titre, je sais, je vous ai mis le fameux thème de ghostbuster en tête. Pourtant, c’est une toute autre mélodie qui vous attend ce dimanche : s’il y a bien une histoire de fantôme, il s’agit cette fois d’un des plus illustres, celui de l’opéra ! Le Palais Garnier accueille en effet un Escape Game des plus originaux, où vous devez résoudre une enquête… au coeur de l’Opéra. Ne manquez pas cette opportunité : c’est ce dimanche que s’achève cette expérience « inside opéra ».

Summer break

Summerbreak

Oh oh oh, ce n’est pas le père noël mais le doux son des congés d’été. Et si je ne m’envole pas pour le bout du monde,  beaucoup de week-ends et séjours en Europe sont au programme.  Je m’offre donc un summerbreak et serai loin des écrans pour un moment. Mais promis, c’est pour revenir avec toujours plus de bons plans ! D’ailleurs, pour vous montrer que je ne vous abandonne pas, voici un petit kit pour survivre à l’été.

Zéro tracas, zéro blabla… ou le kit anti bobos

Vous le savez, j’ai le sens du sacrifice… et l’aura de Pierre Richard. Les galères de voyage et petits bobos me sont donc bien familiers et j’ai décidé de vous en faire profiter. Accident d’oursin, piqûre moustiques, attaques de méduse, coups de soleil : je vous dis tout sur les bobos de l’été et surtout sur comment les soigner !

Run for rest, run ! 

Oui, dis comme ça, on n’y croit pas trop : courir pour se reposer, sérieusement ? Mais faire du sport vous permet de sécréter de la dopamine, dont l’effet énergisant vous permettra de passer des journées en pleine forme. Et pourquoi pas courir et découvrir ? J’ai testé le tourisme sportif et vous en dis plus juste ici. Et si vous n’avez pas de congés et avez besoin de vous défouler, pourquoi ne pas vous essayer au tennis ? Les Déchaînés sont là toute l’année et vous attendent pour un service !

Créativ-été

S’offrir un break ça peut aussi passer par la découverte de nouvelles disciplines et projets créatifs : piochez dans les idées de l’agenda, ou offrez vous un atelier avec Wecandoo. Céramique, menuiserie, bijouterie, artisanat d’art, il y en a pour tous les goûts !

Mangez, mangez, mangez

Un des grands plaisirs de l’été (et à vrai dire un de mes plus grands plaisirs à l’année) c’est quand même de bien manger. Ce qui tombe parfaitement bien car il y a plein plein de gens supers qui se sont montrés très généreux et ont partagé avec nous leurs meilleures adresses. Miam !

&… voyagez ! 

Cela va sans dire… Les idées de destination ne manquent pas mais si vous voulez être inspirés, ça tombe bien, il y a une rubrique dédiée : Californie, Danemark, Aveyron, Islande, Thaïlande, Barcelone… Je vous en dis plus sur tous ces lieux merveilleux et vous donne également plein de bons plans pour voyager pas cher !

 

Postcard from #2 – Aveyron

Postcard from Aveyron

Après une édition l’an dernier à St Malo, le salon des blogueurs de voyage est de retour cette année en Occitanie, à Millau ! L’occasion de passer quelques jours au vert et de découvrir une magnifique région. C’est parti pour une nouvelle postcard from… AVEYRON !

Le point Météo

En ce mois d’avril, le temps est au beau fixe en Aveyron, et ce n’est pas pour me déplaire ! La région se prête particulièrement bien aux activités « en plein air » et le climat estival dès le printemps rend les sorties encore plus agréables. Bijou vert entre Toulouse, Clermont Ferrand et Montpellier, le département fait le bonheur des amateurs de balades, de randonnées et de grands paysages.  Méfiez vous, cependant, en altitude, les nuits peuvent être fraîches.

S’il se met à pleuvoir, nulle crainte à avoir ; il y a toujours de quoi faire en intérieur en Aveyron. Le Viaduc de Millau, les villages de caractères, les musées et cité médiévales sont prêts à vous recevoir ; tout comme les restaurants qui vous réchaufferont d’assiettes pleines d’aligot.

Viaduc de Millau

Food Porn

Le rythme des locaux c’est Rando, Aligot, Dodo. Et si je ne veux pas ajouter à cet adage la nouvelle rime « kilos », il va falloir que je les use moi aussi mes godillots ! Vous l’aurez compris, la gourmandise est de mise en Aveyron et il est impossible de sortir de table sans avoir le ventre (vraiment vraiment) plein. L’hospitalité des Aveyronnais n’a d’égale que la générosité des portions qu’ils vous servent et les pièces de viande de boeuf, de veau, d’agneau ou de canard se conjuguent avec des variations de « garniture « au fromage, comme la truffade et l’aligot, qui pourraient à elles seules constituer des plats complets. Je suis venue, j’ai vu… je suis repue.

Boeuf d'Aubrac - Aveyron

Going Wild

Instant Crazy Cat-Cow-Goat Animals Lady : en Aveyron, le nombre de vaches, de chèvres et de moutons dépasse celui de la population ! Il y aurait en 2018 plus d’un million d’ovins et près de 500 000 bovins pour « simplement » 280 000 habitants. Choyés, adorés et soignés, les bêtes aveyronnaises font le bonheur de leurs éleveurs et des visiteurs de passage. Les nombreux bois et forêts d’Aveyron sont aussi l’habitat de chevreuils, sangliers, renards ou cerfs, dont il est fréquent d’entendre le brame au moment des périodes d’accouplement. Wild Wild Ouech.

Vaches d'Aveyron et du Ségala

De toutes les manières, c’est le WAT que je préfère !  

Mais quel titre « WAT » The Fuck ! Je m’explique : ma découverte de l’Aveyron n’a pas été laissée au hasard : je m’y suis en effet rendue pour le WAT18, ou 5ème édition du salon des blogueurs de voyage, un rendez-vous annuel de blogueurs et professionnels du tourisme. Depuis 2014, Xavier et Florence, couple de passionnés et travailleurs acharnés, organisent chaque année sur quelques jours ce salon un peu à part où s’enchaînent découvertes touristiques, « speed-meetings » et networkings et conférences autour du tourisme et du digital.

  • WAT c’est en fait l’acronyme de « We Are Travel« , car le dénominateur commun de tous les acteurs de ce salon est bien le voyage. Offices de tourisme, régions, compagnies aériennes, agences de voyage… et blogueurs sont là pour échanger sur les destinations et leurs richesses.
  • Pour cette nouvelle édition, avant d’assister au salon, les blogueurs ont eu le plaisir de participer à des « blogs trips » entièrement pris en charge par les offices de tourisme locaux pour découvrir les nombreuses facettes de la région. Caves de roquefort, canoë, escalade, parapente ou bien encore visites de sites historiques et rencontres avec des éleveurs, le programme a été riche pour notre plus grand bonheur.
  • Le WAT c’est aussi beaucoup de rencontres ! J’ai eu le plaisir pour ma part de découvrir le Ségala en compagnie de blogueurs plus cools les uns que les autres : Seniors en vadrouille, aka Bernard et Solange, bien décidés à profiter de leur retraite pour parcourir le monde, Péripléties, un couple de photographes-journalistes qui revenaient d’un tour d’Europe en camping car, et Méni, du blog Lifestyle of an Indigene, gravure de mode aussi à l’aise à la ville que dans les vallées aveyronnaises. Un melting pot rapidement devenu melting potes et formidablement orchestré par Julie, de l’office de tourisme du Ségala, que je ne remercierai jamais assez pour son incroyable accueil.

Strawberryblonde & Goat

Allez, je vous laisse, mon date m’attend et je sens que si je le fais un peu trop patienter, il ira voir si l’herbe est plus verte chez la voisine. Mais soyez sûrs de revoir très vite par ici un article avec les choses à faire dans cette merveilleuse région qu’est l’Aveyron !

D’ici là, n’hésitez pas à aller faire un tour sur les blogs des copains, du WAT et sur les sites de la Région Aveyron et du Ségala !

J’ai testé pour vous… le tourisme sportif

tourisme sportif

… ou devrais-je dire le running touristique ? Qu’importe son nom, le principe est très simple : découvrir un lieu, baskets aux pieds. En ville, nature ou insolite, découvrez trois courses testées et validées pour vous initier au tourisme sportif !

Urbain à Berlin

Semi-marathon de Berlin 2017 - StrawberryBlonde

Pour la troisième année consécutive, je vais prendre ce dimanche le départ du semi-marathon de Berlin. Réputée pour son parcours « roulant » (la ville de Berlin est étendue mais… a un très faible dénivelé !), la course passe en plein coeur de la capitale allemande. Au départ d’Alexander Platz, ou Alex de son petit nom, les coureurs parcourent un trajet qui longe les principaux monuments et sites historiques de la ville : Berliner Dom, Porte de Brandebourg, Tiergarten, Eglise du souvenir, Posdamer Platz… Ceux qui ne sont pas venus là pour le chrono prendront même le temps de faire un selfie avec les faux soldats du Check Point Charlie. Mélange des genres assuré : avec 18 km au compteur quand ils arrivent à cet endroit, leurs visages rougis et transpirants ne manqueront pas de contraster avec les casquettes militaires et mines sérieuses des garde-frontières.

Mon test ? 

  • Effort sportif : un semi-marathon demande un minimum d’endurance et de préparation. Mais la distance reste abordable et le parcours, très agréable, tout comme  les encouragements enthousiastes des spectateurs devraient achever de vous convaincre.
  • Organisation : la course est très bien organisée et nul besoin de parler allemand pour retirer son dossard ou rejoindre son sas : il n’y a qu’à se laisser porter. Pour ceux qui souhaiteraient être tout de même libéré de toute préoccupation logistique, un grand nombre d’agences de voyage spécialisées dans le sport proposent des packs all inclusive, dossards, hôtel et accompagnateur compris. Parmi elles, VO2 Max, que j’ai eu le plaisir de découvrir pour mon baptême berlinois.
  • Intérêt touristique : Attention, j’avertis, cet avis est dénué de toute objectivité tant j’adore Berlin ! Pour moi le parcours est un sans faute pour avoir un « sneak peak » de la ville. Avant même le départ de la course, les amoureux de voyage apprécieront le fait que le « village » sportif soit installé dans les anciens bâtiments de l’aéroport Tempelhof, dont l’activité a cessé en 2008 et qui est depuis devenu un parc très apprécié des Berlinois.  Et ils ne manqueront pas de noter qu’à l’arrivée, bière et curry wurst sont également au rendez-vous. Une vraie expérience typisch deutsch !

Infos et réservation :
Semi-marathon de Berlin, chaque année en avril
– VO2 Max, agence spécialisée en séjours sportifs

Dépaysant à Siem Reap

Angkor Trail - StrawberryBlonde

Vous souhaitez voyager hors des sentiers battus ? Prenez un des plus hauts lieux touristiques au monde, Siem Reap, berceau des temples khmers qui abrite notamment le célèbre Angkor Wat, et quittez les foules de visiteurs… pour une expérience d’une toute autre teneur ! Avec le Angkor Trail, parcourez entre 16 et 128 km en plein coeur du Cambodge et découvrez sur votre chemin buffles, maisons traditionnelles et temples historiques. Derrière ce projet un peu fou se cache Jean-Claude Le Cornec, fondateur et organisateur des Foulées de la Soie en Birmanie, et passionné de course à pied et de voyages. Un trail hors du commun dans un lieu qui ne l’est pas moins.

Mon test ? 

  • Effort sportif : A la différence des courses sur route, dont j’ai plus l’habitude, le trail est une course en pleine nature, sur un terrain où bosses, racines, et parfois même cours d’eau sont légion. Selon la distance retenue, l’équipement est également plus ou moins technique. Bon, j’avais pour ma part bien prévu le camelback (ou sac à dos avec une poche d’eau intégrée) mais en bon « Pierre Richard » que je suis, j’ai réussi à m’en déverser la moitié dessus dès la ligne de départ. Heureusement, les points de ravitaillement étaient réguliers, et le cadre merveilleux fait oublier la distance parcourue.
  • Organisation : L’équipe organisatrice est une bande de passionnés et d’amis : l’accueil est très chaleureux, et l’organisation est très pro, avec même une équipe de masseurs et de kiné à l’arrivée, un vrai bonheur.
  • Intérêt touristique : Organisé en janvier, une période idéale pour voyager au Cambodge, l’Angkor Trail est une superbe occasion de découvrir Siem Reap et ses temples loin des foules de touristes. Prolongez votre séjour de quelques jours pour profiter d’un tour plus complet des différents sites et séjournez un peu en ville, ou malgré quelques artères très touristiques, il vous sera possible de goûter aux traditions khmères. Artisanat local et solidaire, marché d’antiquités, massages, cours de cuisine, les activités ne manquent pas dans la région.

Infos et réservation :
Ultratrail d’Angkor – 4ème édition les 19 et 20 janvier 2019
– 6 formats différents:  128km, 64km, 42 km, 32km, 16km et 16km Marche nordique.

Insolite à Paris

Avant de vous lancer à l’attaque de courses à l’étranger, vous préférez une excursion locale ? Les courses touristiques en France sont nombreuses ! Marathon vert de Rennes, course des vins du Médoc… ou Run My City à Paris ! Cette course atypique, organisée en partenariat avec l’équipementier Salomon, vous propose de passer non pas à côté mais dans des lieux iconiques de la capitale. Découvrez l’opéra en courant, escaladez les toits de lycées parisiens, passez au travers de bâtiments historiques et décrochez votre médaille du touriste sportif. Prochaine édition en mai !

Mon test ? 

  • Effort sportif : Avec un parcours de 9 km et un de 15, la course est accessible à tous ! Il ne faut toutefois pas craindre les escaliers…
  • Organisation : le cadre insolite de la course fait que le nombre de coureurs est limité et que les départs se font en décalé, ce qui permet de ne pas être trop nombreux. En ce qui concerne l’organisation, du retrait du dossard à l’arrivée avec un généreux ravitaillement, tout est très bien pensé.
  • Intérêt touristique : une manière plus qu’insolite de découvrir des lieux devant lesquels on passe bien souvent sans les connaitre réellement.

Infos et réservation :
Run My City played by Salomon, 20 mai 2018 à Paris
– « Apérun » : pour vous préparer au mieux à la course, Salomon organise des entraînements gratuits, en présence d’un coach : inscrivez-vous vite !

L’agenda de la semaine

l'agenda de la semaine

Les vacances terminées, ça y est, c’est la rentrée. Et comme à son habitude, elle s’annonce sportive. Tennis, boxe, course en nage libre… sortez vos agendas, cette semaine, il va y avoir du sport !

Lundi 28 août

Chante, chante, danse, et mets tes baskets, chouette, c’est sympa tu verras…

Bon, à part l’immense plaisir de pouvoir vous coller cette chanson des Forbans dans la tête, quel est mon propos pour ce début de semaine ? Et bien, de proposer une petite remise en forme « running » ! Enfilez vos chaussures de sport et profitez des longues journées et des parcs et jardins encore ouverts tard pour un footing de rentrée. En plus de faire du bien à votre corps, vous pourrez également oeuvrer par ce biais à faire parler du sport au féminin : connectez votre app sportive à Running Heroes pour cumuler les kilomètres au profit de la fondation Alice Milliat. Cette sportive passionnée, militante engagée, a longtemps combattu pour la promotion et la reconnaissance de la pratique sportive féminine. Une figure à saluer !

Mardi 29 août

Battre le fer tant qu’il est chaud

Vous avez suivi le combat du siècle et rêvez depuis de monter sur le ring ? Qu’à cela ne tienne ! Découvrez en cette rentrée la boxe anglaise au Battling Club Paris et essayez vous à cette discipline qualifiée de nobel art. Le plus du club ?  La séance d’essai ne coûte que 15€, un prix séduisant pour ceux qui – contrairement à Mayweather,  qui a remporté la coquette somme de 250 millions de dollars pour sa victoire – abordent la rentrée avec un budget serré.

  • Battling Club Paris, 13 rue de la Grange aux Belles 75010 Paris
  • Séances d’initiation à la boxe anglaise les lundi (18h et 20h) , mardi (19h) et jeudi (19h)
  • 15€ la séance découverte (déductible d’une formule d’abonnement)

Mercredi 30 août

Splash Out ! 

David Hockney a toujours eu un intérêt marqué pour les piscines. Et avec les 35 degrés qui s’annoncent cette semaine, on ne peut que le comprendre. Pour éviter le coup de chaud, et s’offrir un plongeon artistique, cap sur le Centre Pompidou et son exposition consacrée au peintre britannique, maestro de l’hyperréalisme.

  • Exposition David Hockney
  • Jusqu’au 23 octobre, de 11h à 21h ou de 11h à 23h
  • Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

Jeudi 31 août

Prendre la balle au bond

Le championnat européen de basket masculin démarre ce jeudi avec notamment une rencontre France-Finlande ! Deux choix s’offrent à vous : vous envoler en last minute pour Helsinki afin d’admirer de plus près les 2m13 de Laurie Markkaneni ou… vous rendre au bar Aux Sports, pour éviter le jetlag et profiter d’une bière fraîche. Il paraîtrait qu’en plus ce bar soit un repère de fans du Stade Rennais : je ne peux que le recommander (Roazhon Celtic Kop !!!).

Vendredi 1er septembre

Puissance 3  

Pour ne pas risquer le surentraînement, on laisse notre corps au repos en cette fin de semaine… et on sort admirer les prouesses des autres ! Trois expos au choix pour ce vendredi « arty » :  « 1924, Paris accueille l’univers Olympique », où redécouvrir en images l’ambiance des Jeux Olympiques dans l’entre-deux guerres, « Athlètes », du pochoiriste C215 qui présente à la marie du 13ème des portraits de sportifs emblématiques sur des objets leur ayant appartenus ou encore les superbes expositions de la Galerie Jean-Denis Walter, ex-Directeur photo et rédacteur en chef de L’Equipe magazine.

Samedi 2 septembre

Vigo d’air pur et d’eau fraîche

Un Jean peut en cacher un autre. Pour sa réouverture après un break aoûtien, la Cinémathèque met à l’honneur Jean Vigo, cinéaste « mordant » du début du 20ème. A découvrir notamment, son documentaire « La Natation par Jean Taris, Champion de France « , consacré à l’un des plus grands nageurs d’avant-guerre. Un documentaire court – 9 minutes seulement – mais déjà révélateur du caractère précurseur de la réalisation de Vigo :  on retrouvera notamment sa technique de prise de vues sous-marines trois ans plus tard dans son seul et unique long-métrage, l’Atalante.

Dimanche 3 septembre

Pif, Paf, Plouf ! 

Voir Jean Taris à l’oeuvre vous a donné des envies de compétition ? Ca tombe bien : le Bassin de la Villette, dont les canaux sont ouverts à la baignade depuis la mi-juillet, accueille pour la deuxième année consécutive La Fluctuat, course en eau libre. 450 nageurs s’étaient illustrés l’an dernier dans le bassin aux cotés de sportifs renommés. Cette année, Aurélie Muller (Championne du Monde 10 km et relais), Marc Antoine Olivier (Champion du Monde 5 km et relais) Océane Cassignol (Championne du Monde en relais) et David Aubry (6ème du 10 km aux Mondiaux) seront également présents pour soutenir la fédération de natation et la candidature de Paris 2024. On vous l’avait dit, pour cette rentrée, il va falloir mouiller le maillot !

Run and Fly Lufthansa : catch me if you can !

Run and Fly Lufthansa

Les grosses chaleurs du moment ne donnent pas vraiment envie de sortir ses baskets ! Mais pour les plus courageux, la Lufthansa revient avec un argument de choix : son désormais annuel « Run and Fly » où vos kilomètres de footing sont convertis en … billets d’avion !

Le Run and Fly Lufthansa revient pour la troisième année consécutive. Ce challenge connecté, bien connu des amoureux du voyage, est l’occasion parfaite de bouger… pour s’envoler !

Ca vous tente ? Rdv dès aujourd’hui sur le site Run and Fly pour vous inscrire à ce grand défi sportif. Le principe est simple : parcourir en équipe les kilomètres correspondant aux quatre challenges Run and Fly :

  • Challenge A350 : parcourir 3,5 km dès le 29 mai
  • Challenge Bagages Connectés : parcourir 7,3 km à partir du 12 juin
  • Challenge Fly Net : courir 1h d’affilée à partir du 26 juin
  • Réaliser une course de 10 km le 9 juillet

Pour que vos sorties soient comptabilisées, il faut courir « connecté » et synchroniser le site à votre application sportive (quinze apps sont compatibles dont les populaires Nike Plus Running et Runtastic).

Un défi qui s’adapte à tous les emplois du temps, puisqu’il s’étale sur six semaines, du 29 mai au 09 juillet. De quoi vous laisser tout le loisir de 1) arrêter la cigarette, 2) vous remettre au sport, 3) fantasmer sur vos prochaines vacances sponsorisées par la Lufthansa ! Car oui, même si l’activité sportive a toujours du bon, celle là en a particulièrement : les valeureux coureurs qui auront relevé ces quatre challenges seront en effet en lice pour remporter des billets d’avion et de nombreux autres cadeaux !

Enfin une – vraie- bonne raison de transpirer ! 🙂

J’ai testé pour vous… Les Déchaînés !

Les Déchaînés

Le mois de mai est là : avec lui s’annonce la saison des bourgeons, des premiers rayons… et du tennis sur France Télévisions ! Roland Garros et ses spectateurs qui ne craignent ni tours de cou ni coups de soleil sont chaque année le rendez-vous incontournable des amateurs de tennis. Pour me mettre à niveau, et comprendre enfin ce qui se joue sur les terrains parisiens, j’ai décidé de passer à l’action et ai testé pour vous … Les Déchaînés !

Les Déchaînés, c’est le nouveau service de sport sur mesure à Paris. Leur slogan? « Joue, on s’occupe du reste » ! Lancé depuis mars, il est pour l’instant disponible pour le tennis mais devrait s’étendre prochainement à d’autres disciplines. Mais, à quoi cela sert-il en fait ? Et bien, tout simplement à vous faciliter la vie lorsque vous souhaitez découvrir et pratiquer le tennis sans vous engager ni investir. Vous voulez jouer mais n’avez ni le matériel, ni l’envie de vous décarcasser à trouver un lieu et un partenaire… ni tout bonnement les compétences pour profiter pleinement de votre location ? Les Déchaînés s’occupent de tout ! En trois clics, l’affaire est résolue. Parfait quand vous voulez faire une activité qui change et la découvrir sans souscrire à un abonnement ou avoir à vous équiper !

Quand l’idée m’est venue de tester ce service, il faut savoir que je partais de très très loin : je n’avais jusqu’à présent jamais eu vraiment l’occasion, ni l’envie de m’intéresser à ce sport. Sans grossir le trait, le tennis se résumait pour moi à un comptage de points assez obscur, des pubs pour les Kinder Bueno, beaucoup de jupettes, beaucoup de casquettes, des ramasseurs de balles et enfin quelques cris bestiaux pour accompagner des heures d’affrontement. Mais l’approche ludique du site et le côté « sur mesure » m’ont convaincue : j’ai réservé une séance découverte avec une amie, prétexte avant tout pour se voir et m’initier au tennis en même temps.

Terrain réservé à deux pas de chez elle, matériel et petite collation (ils savent comment séduire), météo au top (bon ça, ils n’y peuvent rien) et un accompagnateur très très patient et prêt à répondre à toutes nos interrogations et à reprendre inlassablement les mêmes gestes pour nous apprendre à servir  : la séance découverte porte bien son nom et on parvient avant la fin de l’heure à échanger quelques balles en toute autonomie. Un très bon moment et une formule parfaite pour les débutants dans notre genre. Et le tarif est raisonnable : à 17.50€ par personne pour deux, on est loin des cours collectifs de yoga à 30€ que proposent de nombreux établissements parisiens.

Et si vous pratiquez déjà, les formules s’adaptent : que vous souhaitiez reprendre le tennis, progresser ou tout simplement ne pas vous préoccuper de la logistique, il y en a pour tous les souhaits et tous les budgets ! Les Déchaînés viennent même de développer leur offre entreprise pour faire profiter aux C.E de leur expertise.

Vous le savez, avec les bons plans, je suis plutôt partageuse : pour fêter l’arrivée de Roland-Garros (et mon baptême concluant sur terre battue), je vous propose un bon de réduction de 10% pour votre première réservation avec Les Déchaînés :

STRAWBERRY

A vos raquettes ! 🙂

L’agenda de la semaine

 Agenda 18 au 22 mai

Vous êtes à la recherche de bons plans et d’idées sorties pour cette semaine ? Suivez le guide !

Mercredi 18 mai


Au naturel 

Même si la météo capricieuse sème un peu le trouble dans nos esprits, le printemps est bien là : l’occasion de mettre le nez dehors et d’aller au contact de celle dont on célèbre la fête en ce moment… Dame Nature ! La Fête de La Nature c’est 5 jours de manifestations au contact de la nature pour s’aérer, s’amuser, apprendre et réfléchir.

Jeudi 19 mai


Do you ‘Hips’ English ? 

Le musée Mundolingua, dont Eléna vous parlait juste ici, propose ce jeudi une conférence pour le moins originale : quel est l’effet de l’alcool sur notre maîtrise des langues étrangères ? Une expérience certainement déjà testée par la plupart d’entre vous et que mène une nouvelle fois la linguiste Emily Rae, qui signe un mémoire sur les effets de l’alcool « sur la production d’anglais des Français ».

  • A 19.30 – Mundolingua, 10 rue Servandoni, 75006 Paris
  • L’évènement Facebook
  • Réservation par mail à contact@mundolingua.org ou par téléphone : 01 56 81 65 79
  • Tarif : 5€

Vendredi 20 mai

 

C’est un beau Roland, c’est une belle histoire…

Terre battue et cris aigus sont de retour : vous l’aurez compris,  Roland-Garros is back ! Depuis lundi, les plus grands noms du tennis international se donnent rendez-vous à Paris, pour le plus grand bonheur des passionnés, prêts à risquer torticolis et coups de soleil devant des cours enflammés.

Samedi 21 mai


Saturday Night Fever

Vous êtes plutôt oiseau de nuit et vos grasses mat vous font passer à côté de bon nombre d’expos ? Rattrapez vous ce week-end : samedi, à l’occasion de la nuit des musées, plus de 1000 lieux de culture seront ouverts jusque tard dans la nuit !  Méfiez vous toutefois : l’offre est tellement large que vous passerez peut-être une nuit blanche à étudier le programme avant d’arrêter votre choix. Prenez du sommeil d’avance !

Dimanche 22 mai


Belleville Hills

Belleville est à la fête ce week-end : de vendredi à dimanche, ses rues et ses quartiers s’animent avec Belleville en vrai, un festival mêlant sport, musique et réflexion citoyenne. Vous êtes musicien, danseur, comédien, ou poète ? Venez partager votre talent !

Et aussi… Les Puces du Design du 19 au 22 mai, Asian Afterwork à Casaco jeudi, bal électro à la Ferme du bonheur samedi… ou encore le « classico », rencontre PSG-OM à suivre, verre à la main, dans de nombreux lieux de la capitale !