Vous le savez, pour vous trouver les meilleurs plans, je suis toujours prête à mouiller le maillot. En virée à St Malo, j’ai pris ma mission au mot et ai testé pour vous… le paddle!

What’SUP Paddle ?

Loin de moi l’idée de vouloir vous faire replonger dans les Wazza de votre jeunesse ! Le SUP n’est autre que l’acronyme de Stand-Up Paddle plus communément appelé Paddle. Cette activité nautique qui a la côte (désolée, elle était trop facile) se pratique debout, sur une planche plus longue et large que sa cousine le surf, et surtout bien plus stable.

Très abordable pour les débutants (à mon grand dam, j’avais déjà préparé mon super jeu de mot « paddl-er dans la semoule ») et plaisant pour tous les niveaux, le paddle permet de se déplacer aisément sur l’eau. Avec sa grande maniabilité, c’est un excellent moyen de naviguer en rivière mais aussi le long du littoral marin.

En séjour à St Malo, l’occasion était donc toute trouvée pour enfin m’y essayer !

Plancher sur mon sujet

C’est aux côtés d’Endel, malouin de souche et marin passionné, que j’ai eu le plaisir de m’initier au paddle. Sur le pont des bateaux de compétition l’hiver et toujours près de sa cabine « Loc Malouine » l’été, on pourrait croire que l’expression « comme un poisson dans l’eau » a été inventée pour lui.

L’introduction débute sur la jetée : Endel explique comment s’appellent les différents éléments du paddle (la pagaie, la « leash ») et surtout, comment bien se positionner pour pouvoir naviguer sereinement.

Une fois sur l’eau, Endel corrige ma posture pour que je sois la plus à l’aise possible, et que surtout la rame m’aide à avancer et à profiter des effets du courant. Contrairement au surf qui nécessite d’avoir des vagues, le paddle permet de naviguer très facilement, quelles que soit la houle.  

Deux points sont à retenir :

  • Pour naviguer facilement, il faut mettre la main en haut de la pagaie et bien l’enfoncer dans l’eau
  • La posture sur la planche est essentielle : pieds écartés, genoux fléchis, dos droit : dans cette position, l’équilibre est assuré !

Endel profite de la balade pour me raconter un peu l’histoire de la baie de St Malo, cité corsaire convoitée et tournée depuis toujours vers la mer. On se rend aisément jusqu’au rocher où se trouve la tombe de Chateaubriand, rendant envieux les piétons restés sur la plage, qui devront quant à eux attendre que la marée ne baisse pour y accéder.

Si vous êtes familier du blog, ma réputation de Pierre Richard me précède et vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que… J’ai bien entendu fait une admirable chute. Si mon brushing en a souffert, il a été bien seul : protégée par ma combi, je n’ai même pas senti la fraîcheur des eaux malouines.

Cerise sur le gâteau, le paddle est une activité très complète d’un point de vue sportif : la sangle abdominale, le dos et les cuisses sont fortement sollicités pour maintenir l’équilibre, les bras travaillent quant à eux grâce à la pagaie. Prétexte idéal pour aller découvrir toutes les adresses gourmandes de St Malo (et elles sont nombreuses). Si vous êtes sympa, Endel vous en révèlera peut-être quelques-unes !

Prêts à vous jeter à l’eau ?

Infos pratiques :

  • Loc Malouine, 2 place du Guet, 35400 Saint-Malo
  • 7 j/7 de 14h à 18h selon les conditions météo – de mai à octobre.
  • Location de Paddles et cours privés, en individuel ou groupe (paddles XXL disponibles). Sur réservation au 06 11 60 19 30.
  • Comptez 60€ le cours privé d’1h et 15€ la location « sèche » d’un paddle.

Un grand merci à Endel et aux équipes de tourisme Haute Bretagne pour cette découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.