Étiquette : Local

J’ai testé pour vous… la Curry Wurst !

Klervi CurryWurst

Fleuron de la gastronomie allemande, la Curry Wurst est un incontournable de tout séjour berlinois. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle ne tire pas son nom de lointaines influences indiennes, mais de sa sauce, sorte de ketchup soupoudré de curry. Comme de nombreux Allemands et touristes qui en dégustent chaque année 70 millions – tout de même ! –  je me suis laissée tentée : portrait du plus célèbre des snacks allemands !

Ah, Berlin, sa Fernsehturm, ses fresques de street-art, son mur… A la simple évocation de la ville m’envahissent des images de ces symboles majeurs, témoins de l’histoire et de la culture berlinoises. Mais un dernier s’ajoute pour ma part : si la belle capitale se place parmi les villes les plus « vege-friendly« , elle reste également un des hauts lieux de consommation de « Curry Wurst ». Quiconque a déjà voyagé en Allemagne n’a pu manquer les petites baraques où sont vendues ces fameuses Curry Wurst.

La Currry Wurst est une bratwurst, saucisse cuite faite de viande de veau ou de porc, souvent grillée ou sautée à la poêle. Elle est servie découpée en larges morceaux avec une sauce Curry (sauce tomate ou ketchup assaisonnée avec du curry… d’ailleurs plus sucrée que relevée) et est souvent accompagnée de « Pommes » (des frites) ou servie dans un morceau de pain, à la manière d’un hot dog. Vendue dans des baraques ou des « Stehcafé » (littéralement « debout café »), elle est souvent dégustée sur le pouce ou emportée. Mais attention si vous n’êtes (comme moi) pas très adroit : la sauce Curry Wurst tâche sacrément !

Verdict de cette dégustation ? 100% convaincue par ce snacking « Typisch Deutsch » !

Vous ne vous rendez pas de suite à Berlin ? N’ayez crainte, je vous donne mes conseils pour réaliser votre propre Curry Wurst en deux temps, trois mouvements.

Il vous faut pour cette recette :

  • Une ou plusieurs grosses saucisses de Francfort ou équivalent (selon votre appétit)
  • 200 ml de coulis de tomate ou de ketchup
  • 2 oignons
  • 2 c.s d’huile d’olive
  • 1 c.s de moutarde
  • 1 c.s de curry
  • 1 c.c de sucre (pas nécessaire si vous avez opté pour le ketchup)
  • 10 cl de vinaigre
  • sel / poivre

Faites revenir les oignons coupés finement avec une cuillère d’huile d’olive dans une casserole. Une fois les oignons dorés, ajoutez le coulis de tomate, la moutarde, le vinaigre et le sucre. Laissez mijoter durant 5 à 10 minutes. Grillez à la poêle les saucisses (déjà cuites). Découpez les ensuite en de gros morceaux et disposez les dans une assiette ou dans un morceau de baguette (pour la french touch). Versez la sauce et soupoudrez généreusement de curry. Il ne vous reste plus qu’à déguster votre Curry Wurst faite maison !

Et que les végétariens se rassurent, la recette de la Curry Wurst est très facilement transposable sans viande, de nombreuses baraques berlinoises le proposent d’ailleurs déjà aujourd’hui.

Pour aller plus loin (ou en manger tout près) :

Les bonnes adresses de Claire à Paris

Claire 

Le sens de la convivialité, Claire, ça la connaît : elle en a même fait son métier ! Co-gérante de l’espace de coworking Casaco, cette bretonne pleine d’énergie s’attache chaque jour à faire de cet endroit un lieu accueillant, agréable et propice aux échanges. Nul doute que ses bonnes adresses parisiennes sauront également vous séduire : découvrez sa sélection !

Un restaurant ?

Privé de dessert

Un concept original et réussi, de bons plats à prix abordables, une déco sympa et des serveurs adorables.

Un café ?

Le Milord

Un bar de quartier très simple, qui pourrait presque paraître banal, mais qui propose en plus d’une ambiance bon enfant… un juke box, garantie de très bons moments !

Une adresse « shopping » ?

L’Atelier des Créateurs

A deux pas de Paris, une boutique remplie de trésors, gérée par plusieurs copines. Ce lieu a une réelle âme : à la fois dépôt-vente et brocante, on y retrouve également des bijoux de créateurs et des vinyles et on peut même y participer à des cours de tricot !

Un lieu de culture ?

Paname Art Café

Un café théâtre où l’on découvre de vrais pépites, on paie juste son verre et une participation au chapeau  est proposée si on a aimé le spectacle. Coup de coeur pour le Paname Comedy Club !

Ton adresse coup de coeur?

La Lingerie

Au coeur du projet les Grands Voisins, ce bar décalé, à prix abordables possède une belle programmation de concerts, projection, repas et autres animations.


 

A propos de Casaco : 
  • CASACO est un espace d’émulation et de travail partagé regroupant, au sud de Paris, une tribu de créateurs collaboratifs, des indépendants, entrepreneurs et porteurs de projets divers. Situé dans un ancien cabinet d’architecte de 460m2, cet espace de coworking chaleureux, ultra-accessible et éco-responsable est animé quotidiennement par une équipe de spécialistes de l’entrepreneuriat. Tous les jours, une dynamique de groupe s’installe entre les membres de la Tribu collaborative et un véritable écosystème entrepreneurial créatif et bienveillant se crée. CASACO c’est également plus de 15 événements collaboratifs organisés tous les mois.
  • 6 Avenue Jean Jaurès, 92240 Malakoff – (M.13) Malakoff – Plateau de Vanves

Les bonnes adresses de Fanny à Bordeaux

FANNY Bordeaux

Après quelques années à Paris, Fanny a retrouvé son Sud Ouest tant aimé et a posé ses valises à Bordeaux. Amoureuse de sa ville, elle est la cofondatrice de GoToBordeaux.com – le site qui permet de composer soi-même en ligne son séjour dans la capitale girondine. Elle partage aujourd’hui avec nous ses 5 bonnes adresses à Bordeaux pour un séjour au top !

 

Un restaurant ?

Les Cadets
Un bar/resto de quartier pas comme les autres. Les plats sont tous proposés en petites portions et à l’assiette, idéal pour tout goûter et partager. Tous les produits sont locavores, hyper bien travaillés et présentés et leur sélection d’alcool est originale (armagnac, bières locales, pastis locaux…). Au fond de la salle, un terrain de pétanque. Entre potes ou en amoureux, on y reste 4h…

Un café ?

 

Chez Ta Mère

On y vient décomplexé pour boire un café, un verre, manger. Pas de clientèle type, se côtoient dans ce bar/resto de quartier des étudiants, des trentenaires, des retraités. La lumière est vive, la musique est bonne, l’ambiance est chaleureuse. Le soir on danse entre les tables. Cet endroit est sans chichis et c’est assez rare pour être souligné !

Une adresse « shopping » ?

L’Epicerie bordelaise
Les « Funky vide-dressing » organisés régulièrement à « L’épicerie bordelaise ». On vient se rhabiller pour pas cher en écoutant du bon son. L’épicerie bordelaise est un café/resto. Le bobùn est top !

Un lieu de culture ?

L’Utopia
Une ancienne église transformée en cinéma d’art et essai.

Ton adresse coup de coeur?

La Guinguette Chez Alric

Sur la rive droite au bord de la Garonne. Ouvert 6 mois dans l’année, le spot est tout en extérieur. C’est une guinguette à la bonne franquette, on y vient pour boire un coup entre copains, pour dîner ou pour écouter un concert en plein air. Et là, on est carrément plus en ville mais en vacances !

 

Les bonnes adresses de Valentine à Paris

Valentine

Photographe, rockeuse, jeune maman, Valentine partage sur le blog RockyGirl, ses nombreux projets et coups de coeur, pour le plus grand plaisir de ses amies et lectrices ! Coup de projecteur sur ses 5 adresses favorites à Paris.

Un restaurant ?

Le Black Dog

On croit, à tort, qu’il s’agit juste d’un bar rempli de métalleux : le Black dog fait aussi restaurant, l’ambiance y est cool et les repas pas chers et bien servis. Et c’est copieux : quand on commande du poulet pour 11€, ce sont deux belles escalopes qui nous sont servies. L’équipe propose également un défi plutôt fun : pour les anniversaires, 1kg de viande est offert à l’heureux élu… à condition qu’il parvienne à engloutir le tout, sans se faire aider !

Un café ?

Cream

Nouveau venu dans la rue de Belleville, le café Cream – bobo à mort – vous accueille avec une musique planante et de délicieuses pâtisseries.

Une adresse « shopping » ?

Mu Labels

Mu Labels, une adresse de coréens avec des vêtements minimalistes qu’on ne verra pas ailleurs !

(NB : Valentine vous en dit plus sur cette adresse juste ici !)

Un lieu de culture ?

Le Musée des Arts Décoratifs

Un musée top, que j’apprécie particulièrement pour ses expos temporaires consacrées à la mode, souvent rapides et très intéressantes.

Ton adresse coup de coeur?

Tissus Reine

heu… le magasin Reine pour les tissus à Anvers.. ok je sors.

(NB : Ceux et celles qui la suivent comprendront facilement le trait de dérision : depuis la naissance de sa fille, Zoé, Valentine est en effet devenue une adepte du « Do It Yourself » et a découvert les joies de la couture. De petites pièces aux tenues complètes, elle ne s’arrête plus et écume les rayons du magasin Reine pour trouver de nouveau tissus !)

 

Retrouver Valentine :

Son Blog RockyGirl
Sa page Facebook
Son book photo 

 

Les bonnes adresses de Margaux à Paris

MargauxDe ses origines grecques et de ses multiples déménagements, Margaux a gardé le goût des voyages et une curiosité naturelle. Installée depuis plusieurs années à Paris, elle profite de ses nombreuses balades pour apprivoiser la ville et dénicher de bonnes adresses. Retrouvez 5 d’entres elles et découvrez le « Paris By Margaux« .

Un restaurant ?

Le Richer

Niché au coeur du quartier bruyant des Grands Boulevards, le Richer, derrière son apparence « hipster », cache en réalité un petit bijou pour les aficionados de bonne cuisine (et de bonne ambiance !). On y mange bien sans trouer son portefeuille – comptez entre 17 et 20€ pour un plat. Les serveurs ont même le sourire : que demande le peuple ?

  • Adresse : 2 rue Richer, 75009 Paris
  • Ouvert tous les jours : 12:00-14:30, 19:30-22:30, pas de réservation
  • Facebook : Le Richer

Un café ?

Marcel

Marcel est un petit café (peut-être une chaîne?), collé à la très jolie rue Villa Léandre en-dessous de Montmartre. Parfait pour prendre un Matcha Tea Latte après une bonne balade dans les pentes.

Une adresse « shopping » ?

Kilikio

Une adresse shopping culinaire bien de chez moi, avec des produits tout droit venu de petits producteurs grecs. Passez-y une tête et on vous offrira une dégustation d’huile d’olive dont vous ne vous remettrez pas !

Un lieu de culture ?

Le Lucernaire

Un centre d’art et d’essai qui propose des films, une librairie, un café, du théâtre… Ai-je besoin d’en dire plus ?

Ton adresse coup de coeur?

Le Bubar

Un petit bar sans enseigne, tenu par un habitué du quartier (célèbre pour sa barbe) avec une incroyable sélection de vins du monde entier (sauf de France?). L’ambiance est cosy : de vieux fauteuils, des caisses de vins qui jonchent le sol, et même des petits encas le long du bar pour les gourmands. En prime, les voisins qui passent une tête pour dire « Bonsoir », on adore l’idée. Par contre, cette adresse, il faut la garder secrète !

  • Adresse : 3 Rue des Tournelles, 75004, Paris
  • Ouvert tous les jours 19:00-02:00
  • Facebook : Le Bubar

Les bonnes adresses d’Eléna à Paris

Eléna

Passionnée de voyages et de langues, Eléna vit la ville comme une aventure multiculturelle. De Belleville, où elle réside, à la Maison d’Europe et d’Orient, elle partage avec nous ses 5 bonnes adresses parisiennes!

Un restaurant ?

Le Fleuve Rouge / Chez Sommay
Deux restos thai excellents, de très bons assortiments et un service sympa !

Un café ?

 

La Fontaine d’Henri IV (aka « Chez Zoubir »)

Un petit café qui fait se sentir hors de Paris, dans un village ! A ne pas louper : le criterium sauvage, une course à vélo, monocycle ou cadis qui a lieu chaque année à l’automne.

(NB : la devanture indique fontaine d’HenrY IV, et la-dite fontaine, à deux pas du bar, HenrI IV, vous avez donc l’embarras du choix pour nommer ce fameux roi!) 

Une adresse « shopping » ?

K’Lbass – Boutique solidaire

De l’occasion, de la récup, des créations originales pour tous les goûts et un grand sourire des vendeuses en prime !

Un lieu de culture ?

La Maison d’Europe et d’Orient

Une librairie / théâtre / bar spécialisé dans la littérature (en particulier théâtrale) de l’Europe de l’Est (pris très largement, jusqu’en Asie Centrale). Des initiatives intéressantes sont organisées, comme le festival de contes en janvier 2016, ou celui sur les langues et la gastronomie à l’automne, où l’on s’initie à une langue tout en apprenant à cuisiner un plat typique.

Ton adresse coup de coeur?

 

Mundolingua

Un musée particulièrement intéressant et très bien conçu, pour les linguistes passionnés comme pour les curieux pas du tout polyglottes.