Catégorie : Copenhague

10 choses à faire à Copenhague

10 choses Copenhague

Vous avez succombé à l’appel des sirènes ? Ou plutôt à celui de la sirène d’Andersen, statue emblématique de Copenhague ? Laissez vous porter : le temps d’un week-end, une semaine ou même plus, la capitale danoise saura vous séduire. Découvrez sans tarder une sélection de 10 activités incontournables pour découvrir et goûter aux charmes de Copenhague.

 

1) Retournez à l’université

Copenhague sans sa vie étudiante ne serait pas elle-même : fondée en 1470, son université est d’ailleurs la plus ancienne du Danemark (et une des plus réputées) et il suffit de se balader dans les ruelles médiévales du quartier latin pour saisir de près le coeur étudiant de la ville. Rendez vous Vor Frue Plads pour admirer les très beaux bâtiments de l’université et de sa bibliothèque, découvrez la cathédrale Notre-Dame de Copenhague (Vor Frue Kirke), et restaurez corps et esprit au très littéraire Paludan Café, où touristes et locaux se pressent pour déguster brunchs et cafés, dans un cadre très chaleureux sous d’immenses bibliothèques.

Latinerkvarteret :
– S’y rendre : (M) (S) Norreport / Bus 5A-6A
–  Université, lun-ven 08h-20h
–  Cathédrale Notre-Dame de Copenhague, tous les jours 08h-17h
–  Paludan Café, Fiolstraede 12, lun-ven 09h-22h, sam-dim 10h-22

2) Prenez de la hauteur

Pour avoir une vue imprenable et découvrir un bâtiment à l’architecture très surprenante, visitez la Rundetårn, observatoire astronomique de la ville surplombant Copenhague depuis 1642. Erigée à la demande du roi Christian IV en 1642, la tour constitue avec la bibliothèque universitaire qu’elle abrite et l’église mitoyenne l’Oeuvre de la Trinité. A l’exception des quelques marches au sommet, vous n’aurez pas à gravir d’escalier : c’est en effet une longue et large rampe en colimaçon qui mène en haut de la tour ; 209 mètres de long à parcourir pour atteindre 34,8 mètres de haut et bénéficier d’un magnifique point de vue sur la ville. N’hésitez pas à vous rendre dans la tour une fois la nuit tombée : l’observatoire est encore en activité et vous pourrez observer les étoiles à l’aide d’un télescope vieux de plus de 80 ans !

Rundetårn :
– Ouverte 362 jours par an !(jours de fermeture : noël et nouvel an)
– Tarif : 25 DKK
– Heures d’ouvertures : 10-18h tous les jours (jusqu’à 20h du 21 mai au 20 septembre)
– Heures d’ouvertures de l’observatoire : 19-21h les mardis et mercredis d’octobre à mars

Rundetarn
Rundetårn

3) Remontez le temps

Copenhague vous transporte à travers les âges ! Pour vous rendre compte du temps qui passe, découvrez l’oeuvre magistrale de Jens Olsen qui conçut la « world clock« , horloge astronomique indiquant bien entendu l’heure mais aussi les éclipses de lune et de soleil… Cette horloge magnifique – composée de près de 15000 pièces – se trouve à l’entrée de l’Hôtel de Ville (Rådhuset) et se visite en accès libre. Pour revenir quelques siècles en arrière, une visite à la Glyptotek s’impose également. Les collections de la famille Jacobsen (propriétaires de la brasserie Carlsberg) y sont présentées dans de vastes salles colorées : le blanc des statues et bustes antiques (il s’agit principalement de pièces égyptiennes, grecques et romaines) tranchant avec les profondes couleurs des murs, le très beau jardin d’hiver et la muséographie très bien pensée et aérée donnent à la visite une impression de balade à travers le temps et les civilisations.

Rådhuset
– Rådhuspladsen
– Lun-Ven 08h-17h / Sam 10h-13h
– Accès libre

NY Carlsberg Glyptotek
– S’y rendre : (S) Kobenhaven H
– Dantes Plads 7
– Mar-Dim 11h-17h
– Tarif : plein tarif 75DKK, -26 ans 50 DKK / Gratuit le jeudi

Glyptotek
Ny Carlsberg Glyptotek

4) Offrez vous une part de liberté

Pour poursuivre votre voyage dans le temps, une étape incontournable s’impose : retrouvez l’ambiance flower-power et anti-système des 70’s avec la visite de Christiania ! Cette ville dans la ville, quartier alternatif et unique en son genre, est un ancien site militaire investi en 1971 par une communauté hippie bien décidée à vivre différemment. Depuis, Christinia a conservé ce parfum de liberté et d’interdit cher au mouvement Peace and Love. Pourtant, l’initiative n’est pas au goût de tous et la pression du gouvernement et des promoteurs immobiliers a bien failli signer la fin de ce rêve seventies. En 2013, les autorités ont en effet cherché à évacuer le site, mais les habitants ont résisté et, aux termes de longues et difficiles négociations, il a été décidé de laisser la possibilité aux résidents de rester… sous réserve de devenir propriétaires du site. Un emprunt de plus de 50 millions de couronnes danoises a été contracté par les habitants. Pour participer au remboursement de cette immense dette, une initiative originale a vu le jour : les visiteurs peuvent acheter des « actions » (FolkeAktie) et posséder ainsi symboliquement une part de Christiania.

Christiania
– S’y rendre : (M) Christianianshavn
– Mar-Dim 11h-17h
– Accès libre
– Photographie interdite au Green Light District

Christiania
Christiania

5) Replongez en enfance

Prolongez votre saut dans le passé on observant Copenhague avec des yeux d’enfants. Pour cela, rendez visite à l’incontournable petite Sirène, emblème de la ville… et héroïne du bien connu conte d’Andersen. Vous remarquerez vite que, de petite, elle n’a pas que le nom : posée sur son rocher, elle ne fait pas plus d’1,25m de haut ! Mais n’en déplaise à sa petite taille, son aura attire les foules… et attise les jalousies ! Tête maintes fois sciée, bras enlevé, visage peinturluré, la petite Sirène a été l’objet de bien des dégradations. Mais celle qui se tient sur le port de Copenhague n’est en fait qu’une copie, le moulage original, réalisé par le sculpteur Edvard Eriksen, est conservé en lieu sûr ! Après cette visite, pour continuer à se laisser bercer par les doux souvenirs de l’enfance, optez pour un tour au parc Tivoli, où vous attendent ambiance foraine et montagnes russes.

Den lille Havfrue
– S’y rendre : (S) Østerport
– Langelinie

Tivoli
– S’y rendre : (S) Kobenhaven H
– Vesterbrogade 3
– Avril-fin Septembre : dim-jeu 11h-22h (juillet-août 23h) / ven-sam 11h-minuit
– Tarif : 99DKK (+ prix des manèges)

Petite Sirène
La Petite Sirène de Copenhague

6) Goûter au hygge danois

Hygge. Ce terme danois résume le caractère chaleureux des maisons de Copenhague, une fois la nuit tombée. Le traduire par « confort » ou « cocoon » serait le réduire : c’est un véritable art de vivre à la Danoise. En hiver, chaque fenêtre s’habille de nombreuses bougies, chaque fauteuil revêt un confortable plaid, et la décoration intérieure crée une atmosphère propice à la détente et à la convivialité. Chaleur et hospitalité au programme !

7) Savourez un smörrebrod

Comme dans de nombreux pays du nord et de l’est de l’Europe, le pain noir est à l’honneur au Danemark. Ainsi, un ou deux smörrebrod – tranches de pain de seigle recouvertes d’une épaisse garniture (pålæg) – constituent souvent le déjeuner des habitants de Copenhague. A déguster avec du hareng mariné (marinerede sild) ou du saumon fumé (røget Laks)!

Torvehallerne
Un marché couvert de 700 mètres carrés où vous trouverez toutes les spécialités gastronomiques danoises, dont l’incontournable Smörrebrod
– S’y rendre : (M) Nørreport
– Frederiksborggade 21
– Lun-Jeu 10h-19h / Ven 10h-20h / Sam 10h-18h / Dim 11h-17h

8) Mangez au Meat District

A Copenhague, plus grand port du Danemark, le poisson est roi. Mais ne boudez pas pour autant les plaisirs de la viande et laissez vous tenter par un détour au « Meatpacking District » (en danois, kødbyen, littéralement « ville de la viande »), ancien quartier des boucheries et abattoirs de la ville, occupé aujourd’hui par de nombreux restaurants, bars et galeries d’art. Une sortie particulièrement recommandée le soir car le quartier s’anime et devient l’une des destinations favorites des jeunes Danois et touristes.

Vesterbro / Frederiksberg
– S’y rendre : (S) Københavns Hovedbanegård / Dybbølsbro
– Kødbyen (Meatpacking District) : Halmtorvet 21

Meatpacking District
Meatpacking District

9) Admirez le design

Fidèle à la réputation scandinave, Copenhague et ses boutiques sont un véritable hymne au design. Esthétique, simplicité et fonctionnalité sont les grandes tendances de la déco et du mobilier danois. Pour se familiariser avec le savoir faire danois et son histoire, visitez le musée du design Danois ou… les étages entiers que le Illum Bolighus ou encore le Magasin du Nord lui consacrent. Mais attention aux portefeuilles : les lignes sobres et épurées du design danois se payent cher !

Illum & Magasin du Nord
– S’y rendre : (M) Kongens Nytorv
– Illum, Østergade 52, lun-sam 10h-20h, dim 11h-18h
– Magasin du Nord, Kongens Nytorv 13, lun-sam 10h-20h

10) Longez les canaux

Figures d’Epinal de Copenhague, le port de Nyhavn et ses façades colorées invitent à la balade. Ce « nouveau port » – pourtant vieux de plus de 400 ans – a traversé les siècles et accueille chaque année de nombreux touristes. Pour profiter des canaux et de la vue qu’ils offrent, promenez vous à pieds ou optez pour une balade en bateau, à bord d’une des nombreuses embarcations qui mouillent au port.

Nyhavn
– S’y rendre : (M) Kongens Nytorv

Nyhavn
Nyhavn, le « nouveau port » de Copenhague

Copenhague en images

Copenhague.

Avec ses charmants canaux aux façades colorées, son quartier latin aux ruelles étroites ancestrales, ses parcs et son architecture novatrice et moderne, la capitale danoise séduit les voyageurs amateurs de balades et d’Histoire.

Retrouvez la en images !