Étiquette : Que faire?

L’agenda de la semaine

agenda

L’eau, le feu, le vent, de tous les éléments… Cette semaine, après avoir vu les températures grimper à Comme nous brûlons et au Festival du film de Fesses, on se rafraichit avec une baignade… en eaux troubles, en compagnie des requins de la Nuit au Max. Heureusement, je vous propose aussi de quoi (bien) manger et boire pour se remettre de toutes ces émotions : à vos agendas !

Lundi 26 juin

Ris’au top !

Miam, miam, miam, cette semaine, placée sous le signe de la gastronomie italienne, met sacrément l’eau à la bouche. Du 26 juin au 2 juillet, à l’occasion de la semaine du Risotto, les Français sont en effet invités à redécouvrir cette spécialité de la région de Milan. 15 grands chefs revisitent le plat emblématique en restant toutefois intransigeants sur le choix du riz – crucial (!) car c’est de lui que dépend la texture onctueuse et ferme du plat. Découvrez les cartes des restaurants partenaires et préparez votre appétit : il vous sera utile si vous vous lancez dans la dégustation des quelques… 180 variétés de riz qui peuvent constituer ce « primo piatto » !   A table !

  • Semaine du Risotto
  • Du 26 juin au 2 juillet
  • Restaurants partenaires à Paris :
    • Le clos des Gourmets  : Chef: Arnaud Pitrois (16 avenue Rapp, 75007 Paris)
    • Le Petit Commines : Chef: Flavien CARUCCI (16 rue Commines, 75003 Paris)
    • Café Léonard : Chef: Guillaume BOUCHEIX (57 rue de Turbigo, 75003 Paris)
    • Le réciproque : Chef: Sylvain GAUDON (14 rue Ferdinand Flocon, 75018 Paris)
    • Le V : Chef: Richard ROBE (25 rue Vernet, 75008 Paris)
    • Edouard 7 : Chef: Rémy FOURMEAUX (39 avenue de l’Opéra, 75002 Paris)
    • Tous : Chef: Jérôme MOINARD (9 rue Lamartine , 75009 Paris)
    • Bouche B :  Chef: Camile BERTRANDIAS (Traiteur à domicile)

Mardi 27 juin

Labo(té) des mots

L’écriture ressemblerait parfois à un certain art de guerre : on court après sa muse comme Ménélas après la belle Hélène, on livre bataille contre sa peur de la page blanche, on verse des flots d’encre et on couche sur papier des récits jusqu’au point final salvateur, victorieux d’un combat singulier contre son inspiration. En bon stratège, une précaution s’impose : s’intéresser de près à ses alliés et ses ennemis. Ca tombe bien, c’est ce que propose ce mardi le nouvel atelier écriture du Labo de l’Edition !

Mercredi 28 juin

Tout feu, tout femme !

Avant que ne démarre la saison des bals des pompiers, on surfe sur la vague de chaleur et on embarque pour le festival Comme nous brûlons, trois jours d’une programmation musicale, artistique et engagée plus que brûlante. Un festival féministe comme on les aime, avec plein de talent dedans.

Jeudi 29 juin

Globe-Troqueurs & toiles du monde

Rien d’étonnant que le Musée d’Orsay, logé au sein d’une ancienne gare, ait le goût du voyage. Ce jeudi, rejoignez sa Curieuse Nocturne – remède aux jeudis sans suprises –  et embarquez pour une soirée sous le signe de l’exploration. Au programme : de l’art bien entendu, mais aussi des échanges, dans tous les sens du termes avec un troc de guides de voyages et des récits d’aventuriers aussi fascinants que Priscillia Telmon, compagne de route de Sylvain Tesson et Jean-Louis Etienne, premier homme à atteindre le Pôle Nord en solitaire en 1986.

Vendredi 30 juin

L’As des Ass 

Le baigneur, la lune, le ballon, les jumelles : les fesses fascinent et il y a de quoi ! Et comme tous les objets de fascination, elles sont vite passées à l’action… face caméra : le Festival du Film de Fesses leur rend honneur durant quelques jours et crie l’amour du cinéma et du public pour le popotin. A noter : une sélection de courts métrages est en compétition et deux d’entre eux auront la chance de se voir remettre des … fessées !  Mais que fait le gouvernement ? 😀

Samedi 1er juillet

Sharkturday Night Fever

Le Max propose une nuit pour les mordus du Grand Bleu et des grands requins blancs qui s’y baignent gaiement : pour sa nuit Requin, le cinéma propose trois incontournables du genre : Les Dents de la mer (tin din..tin din… tin din… tin din tin din tin din tin din, vous l’avez ?), Open Water et The Shallows. Ca va vous faire passer l’envie de vous baigner !

Dimanche 2 juillet

Brasser de l’art

Une telle semaine ça donne soif ! Mais comme on est sacrément courageux, on joint l’utile à l’agréable et on se désaltère en s’instruivant : au Mondial de la Bière, on découvre des bières du monde entier et on assiste à des masterclasses de brasseurs experts. Elle est pas bière, la vie ?

  • Mondial de la Bière
  • Du 30 juin au 2 juillet
  • Maison de la Mutualité, 24 rue Saint-Victor, 75005 Paris

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

L’agenda de la semaine

Agenda

Cette semaine, on va râler. Mais on va aussi (et surtout) s’amuser, s’engager, s’envoler, s’activer et faire le plein de bonnes idées.

Lundi 19 juin

TintaMARRE

Il fait chaud, vous trouvez pas ? Et la chaleur, c’est franchement pénible… On préfèrerait être en vacances ! Mais bon, en vacances, il y a des touristes et qu’est-ce que c’est chiant les touristes… Cette mélodie vous semble familière ? Il faut dire que les Français ont la réputation (souvent vérifiée) d’être le peuple le plus râleur au monde. Mais ils ont aussi champions de l’auto-dérision : avec la Grande soirée des Râleurs, vidons notre sacs, et transformons mauvaise humeur en moment d’humour !

Mardi 20 juin

Green Shot

Avoir la main verte peut faire voir la vie en rose ! C’est ce que vous expliqueront ce mardi les intervenants de la conférence « Ces plantes qui nous font du bien » au programme du Maif Social Club. Une vraie boîte à outils et trousse de survie avant l’été qui arrive : toujours utile si vous êtes, comme moi, des Pierre Richard en puissance !

Mercredi 21 juin

♫ ♫ ♫

Coin coin. La fête de la musique revient, mais avouez-le, même si quelques canards peuvent parfois être entendus, on l’aime bien ce rendez-vous du mois de juin !  Retrouvez sur le site officiel de l’opération tous les concerts et spectacles programmés et fêtez l’été en musique.

Jeudi 22 juin

ApéRoadTrip

Hello, this is you´re captain speaking : l’Apéro Voyageurs est de retour et on saisit de suite cette occasion de voyager sans risque de décalage horaire. Le principe de ces soirées est simple et plus que séduisant : échanger avec d’autres voyageurs passionnés, partager tips et astuces sur une destination et boire des verres en toute convivialité. A noter, à chaque fois, des supers cadeaux sont à gagner : pour cette nouvelle édition consacrée à la Nouvelle Zélande, c’est un billet aller-retour Paris-Auckland qui est mis en jeu. Welcome on Board ! 

  • L’Apéro Voyageurs
  • Jeudi 22 juin à partir de 18h30
  • Le Papa Cabane, rue Paul Bemondo, 75012 Paris
  • Entrée Gratuite

Vendredi 23 juin

Live a Virgin… Mojito 

Sous cette chaleur, le Mojito a la côte et a bien mérité qu’on le fête : du 23 au 25 juin, rejoignez la fête du Mojito et ses nombreuses animations : salsa, concert et cours de danse latino seront là pour accompagner vos dégustations de cocktail. Cheers !

Samedi 24 juin

2024 km ça use, ça use, ça use…

Depuis le lancement de sa candidature pour accueillir les Jeux Olympiques en 2024, Paris vibre au rythme du sport. Les 23 et 24 juin, les journées olympiques permettront à ses habitants d’aller à la rencontre d’athlètes ambassadeurs de cette candidature et de s’initier à de nombreux sports olympiques et paralympiques. Découvrir ne vous suffit pas ? Prenez part à l’effort sportif en rejoignant le défi 2024 km by FDJ, 1477km de running, 527km de vélo et 20km d’équitation pour célébrer le sport et ceux qui le pratiquent. Rassurez-vous, c’est du travail d’équipe : vous pouvez vous inscrire pour une partie du parcours (à réaliser en vélo ou en courant) et inviter vos amis à vous rejoindre pour un week-end sportif sympathique.

Dimanche 25 juin

Power Up ! 

Prenez le pouvoir ! Non, il ne s’agit pas d’un slogan électoral mais tout simplement du mot d’ordre du premier Festival de l’Empowerment, monté par l’Empowerment Lab. Déjà qu’on les adorait pour les ateliers et conférences qu’ils proposent toute l’année pour nous permettre de renforcer notre confiance, développer nos compétences et notre potentiel et nous aider à trouver notre voie/x, on ne peut que valider l’idée de ce festival 100% feel good et affirmation de soi. Et l’évènement est gratuit. Il ne m’en faut pas plus pour vous conseiller d’adopter de suite la PowerAttitude en inscrivant le festival à votre agenda !   

  • Festival Empowerment Lab
  • Le dimanche 25 juin à partir de 14h00
  • Entrée gratuite
  • Péniche Cinéma, 59 boulevard Macdonald, 75019 Paris

L’agenda de la semaine

agenda

Maths, voyages, boobs et bons petits plats : pas de doute, l’agenda est là !

Lundi 27 février

Echec et Math 

Pythagore, j’adore !  Ce soir, Cédric Villani, monsieur Mathématiques, vous donne rendez-vous à la maison des Métallos pour un petit cours de rattrapage spécial Géométrie. Au programme, dès 19h00, une joyeuse conférence intitulée « Des triangles, des gaz, des prix et des hommes ». On parie que le boss des maths finira bien par vous la transmettre (…la bosse… Ok, je sors).

Mardi 28 février

Just Boobs It 

L’adage le dit lui-même : on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Mardi, on file donc apprendre à s’auto-masser… les seins ! Outre l’aspect fort sympathique d’une telle pratique, on se rappelle que la prévention du cancer du sein passe aussi et surtout par cela. Après l’atelier Tricot, l’atelier « tripot » !

Mercredi 01er mars

Apéroad Trip !  

La météo vous déprime ? Venez prendre votre dose de soleil à l’Apéro Voyageurs. Une édition consacrée à l’Australie, à l’occasion de la sortie du nouveau guide « Melbourne l’Essentiel », des éditions Nomades. Des guides sont à gagner et de nombreuses animations pimenteront la soirée.

  • ApéroVoyageurs – édition spéciale Melbourne
  • Mercredi 01er mars, à partir de 19h30
  • Entrée Libre
  • One More, 44 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris

Jeudi 02 mars

Featuring…

Ils forment l’écrin des films et sont parfois de véritables objets d’art : les génériques sont à l’honneur ce jeudi au Forum des Images. Au programme de cette 4ème nuit du générique, des projections, unerencontre avec Randy Balsmeyer, l’un des créateurs de génériques les plus sollicités et talentueux de sa génération (Scorsese, Coen, Jarmusch,…) et la remise du prix Rosalie, honorant le meilleur générique de film français de l’année 2016. Espérons que cette fois il n’y aura pas de couac d’enveloppe :  #OscarFail !

  • La Nuit du Générique
  • Jeudi 02 février dès 19h30
  • Entrée libre. La séance est pour l’instant complète, mais des places devraient pouvoir être disponibles sur place le soir de l’évènement.
  • Forum des Images, 2 rue du Cinéma, Forum des Halles, 75001 Paris

Vendredi 03 mars

Before Africa

Ce vendredi, décollez pour l’Afrique ! Le Musée du Quai Branly propose une soirée dédiée au continent africain : défilé, live painting, performance culinaire (autour du chocola, miamt!), projections, table ronde et bien sûr, visite éclairée de l’exposition « L’Afrique des routes » , un roadtrip culturel 100% dépaysant.

  • Before « L’Afrique des routes »
  • Vendredi 03 mars, de 19h00 à 00h00
  • Entrée libre, dans la limite des places disponibles
  • Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 37 quai Branly, 75007 Paris

Samedi 04 mars

Say WES !

A l’occasion de sa venue en France pour le festival Toute La Mémoire du Monde de la Cinémathèque, Wes Anderson se rend à Montreuil pour présenter « The Grand Budapest Hotel » au cinéma Méliès.  A Wes, on dit yes !

  • Wes Anderson présente « The Grand Budapest Hotel »
  • Samedi 04 mars à 15h45
  • Cinéma Le Méliès, 12 place Jean Jaurès, 93100 Montreuil

Dimanche 05 mars

A table !

L’innovation passe à table : dès dimanche, le salon Omnivore fait son retour à Paris. Ce rendez-vous de l’avant-garde culinaire annonce un programme plus qu’alléchant : 6 Scènes, des dizaines de masterclass, et beaucoup beaucoup de bonheur pour les gourmands et gourmets avisés. A ne pas manquer !

L’agenda de la semaine

 agenda

Cet agenda n’est pas un agneda sur le cyclimse. Mais sur Paris qui brille, sur les contes, les chevaux, les cadeaux, des expos… et le cinéma, of course !

Lundi 21 novembre

Et la lumière fut ! 

La nuit qui tombe à 17h n’a qu’un seul avantage… les illuminations de Noël ! Et c’est ce lundi que la ville Lumière revet son apparat festif. A 18 heures précises, rejoignez Teddy Riner, parrain de l’édition, et la Maire de Paris, Anne Hidalgo, pour l’inauguration officielle de ces illuminations parisiennes. Let it shine, let it shine, let it shine !

  • Lundi 21 novembre à 18h00
  • Maison Lancel, 127 avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris

Mardi 22 novembre

Déco(up) de coeur

Mardi, on prend (pour une fois) de l’avance pour nos cadeaux de noël en filant à la boutique éphémère La Seinographe. Le pop up store de l’eshop réunit toute la semaine de nombreux créateurs français, et propose à la vente bijoux, accessoires, vêtements, papeterie, bougie et objets déco. Coups de coeur assurés !

Mercredi 23 novembre

Des histoires qui content 

Mercredi, on file au musée du Luxembourg pour une parenthèse enchantée. Le musée, qui présente actuellement une exposition consacrée au peintre Fantin-Latour et son univers poétique, propose une soirée contée. Laissez vous emporter et bercer par les histoires inédites de la cour des contes (plus sympathique que sa cousine).

  • Mercredi 23 novembre, de 19h00 à 22h00 (deux sessions à 19h15 et 20h45)
  • 5€ sur réservation
  • Musée du Luxembourg,19 rue de Vaugirard, 75006 Paris

Jeudi 24 novembre

Aime moi tendre 

Ce jeudi, Paris passe à l’heure américaine ! Rien à voir avec les récentes élections ou la journée de la dinde et du pain de maïs, on parle ici de cinéma ! Du 24 au 27 novembre, le Festival TCM Cinéma débarque au cinéma Les Fauvettes. Une sélection des plus grands films de Clint Eastwood, l’avant-première de son dernier film Sully, des copies restaurées inédites, de nombreuses animations et… une soirée d’ouverture qui vaut sa part de ouiche. C’est en effet le parrain du Festival, Michel Hazanavicius, qui ouvrira la danse avec la projection exceptionnelle de son mash-up mythique La Classe américaine. 

Vendredi 25 novembre

COLOR

Et si, pour le « black friday », on oubliait la course aux achats et on filait plutôt au musée ? Le Quai Branly propose en ce moment la très belle exposition Color Line, consacrée à l’histoire culturelle des artistes noirs dans l’Amérique de la Ségrégation.

Samedi 26 novembre

Nuit hippique pour souvenir épique

Le parc des expositions accueille le salon du cheval du 26 novembre au 04 décembre. Et, comme chaque année, le temps fort attendu n’est autre que la nuit du cheval, une soirée spéciale où spectacles, shows, démonstrations artistiques et sportives réjouissent et impressionnent un public ébahi. Cette année, c’est Mario Lurasch, dresseur et cascadeur, qui mènera le bal. Yi-haa !

Dimanche 27 novembre

Trocs et chutes

Je vous serine depuis des mois les bienfaits du DIY, le plaisir de la création, la joie du fait maison… Mais où trouver la matière première me direz-vous ? Et bien, puisqu’il en va de ma crédibilité, je vais partager un bon plan : allez directement piocher matériel et conseils à la source… en participant au vide atelier de la Recyclerie. Les blogueuses créatives Girlzpop, Les Gambettes sauvages, MAMIE BOUDE, To Cut & Too Cute et Griottes, palette culinaire, ont fait le tri et proposeront matières et matériaux à petits prix. Inmanquable !

  • Vide Atelier
  • Dimanche 27 novembre de 11h00 à 19h00
  • Entrée libre
  • La Recyclerie, 83 Boulevard Ornano, 75018 Paris

L’agenda de la semaine

 agenda

Cette semaine à Paris, place à l’action… et à la réflexion : qui a dit que les deux ne faisaient pas bon ménage ?  DIY, philo, expo, un retour bienvenue au sens et aux sens !

Lundi 14 novembre

S’en prendre plein la vue 

Le salon de la photo est de retour : si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’y faire un tour ce week-end, ne manquez pas sa dernière journée : retrouvez y les grandes tendances photo de l’année, découvrez y de superbes expo et assistez à des conférences. Au programme de lundi après-midi, comment progresser en photo avec Gérard Michel-Duthel et l’art du portrait en studio avec Guillaume Manceron. Clic, clac, c’est dans la boîte !

  • Salon de la photo
  • Lundi 14 novembre de 10h00 à 18h00
  • Invitations disponibles juste ici
  • Parc des expositions de la Porte de Versailles, 1 place de la Porte de Versailles 75015 Paris

Mardi 15 novembre

Les copains d’abord

A l’approche de thanksgiving, on se sent plein de gratitude. Envers notre famille et de nos amis, ces joyeux larrons que nous nous sommes choisis et qui sont là pour nous dans les bons moments comme dans les moins bons. Du temps d’Aristote déjà, bonheur et amitié formaient un solide duo. Et si on prenait le temps d’y réfléchir un instant ? Venez célébrer la journée mondiale de la philosophie ce mardi à l’espace Falguière : des conférenciers vous attendent pour une table ronde consacrée à la conception du bonheur et de l’amitié du philosophe grec.

Mercredi 16 novembre

Sous les sunlights des topiques 

Ce mercredi, filez à la Galerie Audi Talents pour le dernier jour de l’exposition « Topiques : l’eau, l’air, la lumière et la ville ». Cette exposition inaugurale de la galerie éphémère est le fruit du travail d’Isabelle Daëron, lauréate design des Audi Talents Awards 2015 et met en lumière sa réflexion sur les flux naturels au coeur des villes.  Quelle place donner au vent, à l’eau, à la lumière du soleil au sein d’espaces urbains ? Comment transcrire cela en dispositif et penser l’énergie de demain ? Un travail plein de sens et empreint de poésie : à ne pas manquer !

  • Exposition Topiques : l’eau, l’air, la lumière et la ville
  • Mercredi 16 novembre, de 11h00 à 19h00
  • Entrée Libre
  • Galerie Audi Talents, 23 rue Roi de sicile, 75004 Paris

Jeudi 17 novembre

You’re the one that I want, the one that I want, ouh, ouh, ouh, honey !

Vous vous prenez régulièrement pour Olivia Newton-John, enviez le déhanché de Travolta et rêvez de redonner à la choucroute (capillaire, pas alsacienne) ses lettres de noblesse ? La team Paris Fait Son Cinéma vous attend ce jeudi ! Rendez-vous dès 19h00 à l’UGC Ciné Cité du 19ème arrondissement pour une Grease Party haute en couleur avec cours de danse et projection du film en version restaurée. Soirée « grisante » en perspective ! 

Vendredi 18 novembre

Philolove

Après la journée de la philosophie, mardi, on embarque cette fois pour une nuit entière consacrée à la discipline dans le superbe cadre de l’UNESCO. Les frontières, l’être humain, l’amour selon Kierkegaard, la tolérance, le rapport à l’image, l’égalité des sexes : autant de sujets passionnants qui sauront chauffer vos neurones, un programme parfait pour combattre le froid et l’obscurantisme de cette fin d’année !

  • Nuit de la Philosophie
  • Programme complet
  • Nuit du 18 au 19 novembre, de 19h00 à 07h00.
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles, réservation par mail souhaitée.
  • Maison de l’UNESCO, 25 avenue de Suffren, 75007 Paris

Samedi 19 novembre

Just Do It (Yourself)

Le salon Créations & Savoir-Faire reprend du service ce week-end pour le plus grand bonheur de tous les « makers » en herbe ! Pour cette édition anniversaire (20 ans tout de même !), de nombreux stands dédiés aux arts manuels et au DIY et bien sûr, toujours plus d’ateliers.  A vos mains, prêts, créez !

  • Salon Créations & Savoir-Faire
  • Du 16 au 20 novembre (09h30-18h30 mercredi, jeudi, et samedi, nocturne jusqu’à 21h30 le vendredi et clôture à 18h00 le dimanche)
  • Parc des Expositions de la Porte de Versailles, pavillon 6, 1 place de la Porte de Versailles,75015 Paris

Dimanche 20 novembre

Puces du Design

Bon, si je reconnais que le goût de la création est de plus en plus partagé, il me faut admettre que le talent ne l’est pas toujours autant ! Alors avant de devenir le nouveal espoir du design de demain, venez chiner et « shopper » ce qui se fait de mieux aujourd’hui. Les Puces du Design sont de retour pour leur 35ème édition : au programme, un focus sur le travail de Gio Ponti, des pièces de design et de mode vintage, des prototypes et du contemporain…

J’ai testé pour vous… les bobos de l’été

les bobos de l'été

N’en déplaise à une certaine Sophie qui crierait au plagiat, cet article aurait pu s’appeler « Les malheurs de Klervi ». Il faut en effet savoir que tout voyage se transforme souvent avec moi en une aventure digne des plus grands moments de François Perrin. Piqûre de méduse, sévères coups de soleil, mal de mer, épines d’oursin, chutes, bosses et bien sûr, nombreux passages à l’hôpital : j’ai testé pour vous… les bobos de l’été !

 

Le coup de soleil

coups de soleilLe contexte

Ah, le soleil ! Comme un bon nombre de mes semblables, avec l’arrivée de l’été, je n’ai qu’une envie : profiter de ses rayons et sentir sa chaleur sur ma peau. Oui, mais voilà, sa douce chaleur est trompeuse et serait même plutôt « main de fer dans un gant de velours » ! Avec ma peau sensible et malgré de généreuses couches de crème, je me suis ainsi retrouvée bien trop souvent marquée au fer rouge

Que faire ?

Il est essentiel de réhydrater au plus vite votre peau brûlée en appliquant, par couches épaisses, de la biafine ou de l’aloe vera. Si des cloques apparaissent ou si vous souffrez également d’une insolation, rendez vous dans la pharmacie la plus proche ou chez le médecin. Buvez énormément, évitez les heures les plus chaudes de la journée, renouvelez l’application de votre crème très régulièrement et bien sûr… retenez la leçon ! Il est vraiment dommage de brûler littéralement son capital santé, donc une solution : sortez couvert… de crème ou de vêtements.

Le mal des transports

Le contexte

C’est un peu un comble quand on sait combien j’aime voyager mais je suis depuis toujours malade en transports. Et l’ironie est poussée à son paroxysme quand je prends le bateau : j’ai beau être bretonne, fille et petite fille de marin, j’ai l’estomac à l’envers dès qu’il s’agit de prendre la mer. Nul besoin des détails peu glamour, vous l’aurez compris, le transport et moi, ça fait deux.

Que faire ?

Si comme moi, vous êtes abonnés depuis l’enfance au vogalen et regardez les manèges avec une défiance absolue, prenez quelques précautions. Mangez léger avant de partir, réservez vous un siège près d’une fenêtre, pour pouvoir regarder au loin et surtout pour vous aérer aux premiers signes de malaise. Tournez-vous vers l’homéopathie ou les aides préventives (cocculine, bracelets…) et… ne sortez jamais sans un petit sac à portée de main (on ne sait jamais ;-p).

La méduseméduse

Le contexte

Eté 2015. Je me baigne dans une magnifique crique à deux pas de l’île rousse, l’eau est cristalline et le soleil de plomb. Ma plénitude est soudain interrompue par la venue de Pélagie la méduse – ou Pelagia noctiluca, très belle méduse mauve de son état – qui décide de me piquer. Résultat : un cri tonitruant et un genou doublant de volume sous l’effet de la brûlure. Une chance : la méduse est des plus douloureuses… mais pas bien dangereuse !

Que faire ?

Commençons déjà par révéler l’intox : même si c’est très rigolo, faire pipi sur votre ami(e) piqué(e) par une méduse ne servirait à rien. La première chose à faire est de sortir de l’eau (évitez le suraccident !). Puis, pour que la brûlure ne se poursuive pas, il faut enlever les filaments venimeux, à l’aide d’une carte de crédit (quoi, vous ne vous baignez pas avec votre CB?), d’une pince à épiler ou « à défaut », en étalant du sable sur la plaie pour les piéger et en les faisant tomber avec un bout de carton ou de plastique. Rincez ensuite à l’eau de mer puis – si possible – à l’eau chaude (là, vous serez bien content d’avoir oublié votre bouteille d’eau dans la voiture garée au soleil).

Les moustiques

Le contexte

Pas besoin de dire grand chose à son sujet : avec les embouteillages, le moustique est définitivement l’ennemi numéro 1 des vacanciers. Je n’échappe bien entendu pas à la règle : les moustiques démontrent d’ailleurs un talent fou pour me piquer là où leurs boutons dérangeront le plus. Le dernier en date ? Sur un de mes orteils, pile à l’endroit de la sangle de ma chaussure : idéal pour la journée de marche qui m’attendait !

Que faire ?

Vous aimez la citronnelle ? Car le moustique, lui, ne supporte pas cette odeur ! De nombreux produits en contenant sont vendus chaque année mais je vous recommande d’aller vers les plus naturels d’entre eux : pour faire tomber les moustiques comme des mouches, certains fabricants ne lésinent pas sur des additifs pas sympa sympa. Sinon, la plus imparable des protections reste d’être couvert à l’extérieur et d’adopter la moustiquaire à l’intérieur. Si le mal est déjà fait, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande aspic devraient pouvoir vous soulager. Sinon, il paraîtrait qu’une rondelle d’oignon calmerait la démangeaison : mélangé à l’odeur de citronnelle, voilà qui devrait être du meilleur effet pour l’été.

L’épine d’oursin

les bobos de l'été - oursinLe contexte

Il fait beau, il fait chaud, et vous décidez d’aller explorer les fonds marins en vous adonnant à une pratique bien sympathique : la plongée avec tuba. Vous vous émerveillez devant la richesse de sa faune et souhaitez observer de plus près les oursins. Manque de chance, une vague arrive, et vous vous retrouvez avec une ou plusieurs épines du charmant animal plantées dans votre corps. La situation vous semble irréaliste ? Ça m’est pourtant arrivé et les accidents d’oursins sont plus fréquents qu’on ne le pense !

Que faire ?

Si le premier réflexe serait d’arracher l’épine, il faut savoir quelque chose : les épines d’oursin sont très friables et se brisent souvent en laissant de nombreux morceaux sous la peau. L’idéal est donc de vous rendre au centre médical le plus proche. Le médecin ou l’infirmier pourra vous ôter l’épine… ou choisira, comme dans mon cas, de faire une petite opération locale en la brisant à l’intérieur et en vous prescrivant un antibiotique pour éliminer les résidus. Ouch !

Les points de suture

Le contexte

L’été, c’est aussi l’occasion de pratiquer de nombreuses activités en plein air. Rando, balades, vélo, canyoning… autant de possibilités de repartir cabossé(e) ! Je vous rassure, je ne visite pas les hôpitaux à chacun de mes séjours, mais je dois reconnaître avoir à mon compteur quelques cicatrices « estivales ». Mes 4 points de suture au Laos pour mon genou m’ouvrant la pommette en pleine descente de tyrolienne demeurent encore aujourd’hui mon souvenir le plus original !

Que faire ?

Tentez d’arrêter le saignement s’il est important. Désinfectez dès que possible et… rendez vous dans un centre médical pour faire observer la plaie, et la faire recoudre si besoin. Armez vous de votre carte vitale et de votre assurance maladie si vous êtes à l’étranger, et puis aussi d’un peu de courage (au Laos, ils posent les points sans anesthésie locale : une expérience… mémorable !).

« Manger » : un programme ciné alléchant au Forum des Images

Cycle Manger au Forum des Images - Julie et Julia (c) Colombia Pictures

Votre week-end pascal vous a fait frôler l’indigestion ? Pour vous remettre de vos excès chocolatés et vous régaler sans prendre un gramme, optez pour un programme gourmand… 100% ciné ! Le Forum des Images met en effet la bonne chère à l’honneur jusqu’au 14 avril avec le cycle Manger, proposant films, conférences et débat pour décrypter la place de la nourriture au cinéma. Bon appétit !

Vous avez peut-être entendu parler récemment de la levée de boucliers de nombre de nos compatriotes face au distributeur anglais Tesco qui souhaitait remplacer les bien connus croissants courbés par des croissants droits ? Une anecdote qui témoigne non seulement de l’attachement des Français aux symboles de leur gastronomie mais également du caractère éminemment culturel voire politique de la nourriture. Derrière l’acte quotidien et nécessaire de manger se trouve en effet une réalité bien plus riche : marqueur culturel, facteur de lien social, métaphore sensuelle, le repas est au coeur des interactions sociales… et tient également une place de choix au cinéma.

Avec 75 films, le cycle « Manger » du Forum des Images se propose de décrypter la place de la nourriture dans le 7ème art. Un programme de choix où retrouver les incontournables du genre, comme Les Affranchis de Martin Scorsese, Le Festin de Babeth de Gabriel Axel, La Grande Bouffe de Marco Ferreri ou encore La Graine et le Mulet d’Abdellatif Kechiche. Des projections enrichies par de nombreuses rencontres et des débats qui promettent d’être nourris : parmi les thématiques proposées, la question de « l’engueulade » considérée comme un art de la table, mais également des réflexions sur le végétarisme et… le cannibalisme (vous pourrez naturellement retrouver l’inquiétant Hannibal Lecter et le  barbier de Sweeney Todd dans la programmation) !

Toutes les informations sur le cycle Manger sont détaillées sur le site du Forum des images, et vous pourrez même approfondir le sujet en ligne en parcourant la sélection biblio et webographique et le petit module web spécialement préparés pour l’occasion.


Bande-annonce « Manger ! » – forumdesimages

Vous avez l’eau à la bouche ? Découvrez également les soirées Food & Cinéma de Paris Fait Son Cinéma, que proposent Barbara et Béatrice, co-auteurs du guide éponyme. Le principe ? Transformer, le premier dimanche de chaque mois, vos plateaux télé en expériences ciné conviviales et gourmandes. RDV dimanche prochain au Café de la Presse pour une projection de Vacances Romaines, et la dégustation de plats et cocktails librement inspirés du film de William Wyler.

Cycle Manger :

  • Du 02 mars au 14 avril
  • Forum des Images, 2 rue du cinéma, 75001 Paris
  • (M.4) Les Halles – (M.1/7/14) Châtelet
  • Mar-Ven : 12:30-21:00 / Sam-Dim : 14:00-21:00
  • 6€ la séance – Détails des tarifs dans le programme ou sur demande au 01 44 76 63 00

Food & Cinéma – Vacances Romaines :

Dernier jour pour l’exposition Kate Barry à la Galerie Cinéma

Catherine Deneuve - Actrices (c) Kate Barry - Galerie Cinéma / Anne-Dominique Toussaint
Catherine Deneuve – Actrices (c) Kate Barry – Galerie Cinéma / Anne-Dominique Toussaint

Réjouissez-vous, nous sommes vendredi, et avec un peu de chance, vous pourrez même quitter le bureau un peu plus tôt. Idéal pour vous rendre, pour son dernier jour, à l’expo-vente que dédie la Galerie Cinéma à la regrettée Kate Barry. Une sélection d’oeuvres choisies par son fils, à découvrir ou redécouvrir ce 18 mars lors du décrochage de l’exposition.

Kate Barry. Disparue il y a déjà deux ans, la talentueuse photographe, fille de Jane Birkin et John Barry, a laissé derrière elle de nombreuses séries et photos inédites. La Galerie Cinéma, dont elle avait assuré l’ouverture avec une rétrospective en 2013, propose depuis février une exposition en son hommage.

Sobrement intitulée Photographies, l’exposition regroupe des clichés inédits, sélectionnés par son fils, Roman de Kermadec. Les « Gueules de Rungis » y côtoient des natures mortes et les très poétiques tirages de sa série Wild Grass. On redécouvre également de nombreuses photos issues de sa série Actrices, portraits en noir et blanc de comédiennes comme Sofia Coppola, Monica Bellucci ou encore sa soeur, Charlotte Gainsbourg.

Un hommage simple et vibrant à l’oeuvre de Kate Barry : à ne pas manquer !

Photographies, de Kate Barry

Galerie Cinéma – Anne-Dominique Toussaint
26 rue Saint-Claude, 75003 Paris
Décrochage le vendredi 18 mars
Entrée Libre, 11h-19h

Les photographies de la Galerie Cinéma sont proposées à la vente ; tarifs et renseignements à retrouver sur place.