Mois : mars 2016

Les bonnes adresses de Franck à Paris

Franck 

Cinéma, BD, musique, gastronomie : Franck est un homme de passions. De Paris, où il vit depuis près de 20 ans, il connaît toutes les bonnes adresses, des salles obscures à la programmation pointue au comptoir à thé, bars et épicerie méconnus. C’était donc cruel de ne lui en demander que cinq, mais il s’est plié à l’exercice avec goût et talent : découvrez les lieux favoris de cet amoureux de culture !

Un restaurant ?

Le Moderne

Les années passent, et le niveau reste le même : Bourse n’est pas forcément le quartier où l’on irait spontanément chercher un excellent restaurant, et pourtant… Le Moderne propose une cuisine d’inspiration française contemporaine inventive sans jamais tomber dans le n’importe quoi : gnocchis aux noisettes, coulis de potimarron, œufs de caille aux amandes et truffes noires, noix de Saint Jacques poêlée, céleris rôtis, purée de carottes au gingembre et émulsion orange, poire Passe-crassane rôtie au miel, croquant et compotée de poire, glace châtaigne. Au déjeuner, c’est la cantine des costards-cravates du coin et c’est bondé, je recommande plutôt d’y aller le soir, la salle toute en longueur est bien plus intime, et c’est parfait pour dîner entre amis ou en amoureux. Autre avantage : le soir est proposé un menu dégustation qui n’est rien moins que l’un des meilleurs rapports qualité/prix sur Paris. Sélection de vins remarquable.

Un bar ?

Les Perchés du Chai

Si vous pensez que Montmartre n’est qu’un Disneyland pour touristes… ce n’est pas entièrement faux. Mais faites quelques pas de côté, là où les cars de Japonais ne passent plus. Vous y trouverez Les Perchés du Chai, un remarquable bar à vin. Pas de ceux où l’on vous sert cinq tranches de jambon en provenance direct de Franprix. Non, les tauliers sont d’une autre trempe : ils savent aller dénicher les produits qui étonnent et émoustillent vos papilles, un saucisson à la menthe espagnol, une truite fumée juste divine et autres surprises pour accompagner une remarquable sélection de vins et d’alcools. Un lieu intime – peu de place, n’hésitez pas à appeler – ou se retrouver entre amis autour d’une grande table, ou aux beaux jours sur la toute petite terrasse juste au pied de l’atroce pièce montée qu’on appelle le Sacré Cœur.

Une adresse « shopping » ?

La Rubrique à Bulles

Les librairies ne manquent pas dans l’est parisien : parmi mes préférées, La Rubrique à bulles, référence en matière de BD. Franco-belge, comics, manga, indé, jeunesse, pas de sectarisme, tous les styles sont couverts. Mais surtout, la librairie est tenue par de vrais passionnés – ça devrait être la condition sine qua non du métier, ce n’est pas toujours le cas. Ils sont toujours à votre écoute, savent conseiller leurs coups de cœur, et même à l’occasion vous interdire un achat que vous regretteriez. La marque des vrais pros. Et bien entendu, ils organisent des rencontres/dédicaces presque chaque semaine. Vous êtes plus rive gauche ? Pas de souci, il y a la petite sœur du côté de Censier, Bulles en vrac.

La Rubrique à Bulles
Bulles en vrac

Un lieu de culture ?

La Cinémathèque Française

Je ne vais pas chercher l’originalité : pour tous les bouffeurs de pellicule, la CF reste un incontournable. Un programmation aussi riche que variée et complète, des conditions de visionnage qui se sont nettement améliorées depuis le déménagement à Bercy il y a 10 ans, les soirées Bis animées par Jean-François Rauger… le tout à volonté pour le tarif risible de 11,90€ par mois. Cerise sur le gâteau, le magnifique bâtiment de Frank Ghery.

Ton adresse coup de coeur?

Terre Rosse

En quelques années, Stefano est devenu une institution du quartier. Ce Sarde jovial vous accueille dans sa petite épicerie remplie jusqu’au plafond de produits de son pays, mais aussi d’autres régions d’Italie. Charcuteries et fromages remarquables, sauces inédites, des modèles de pâtes dont vous n’avez jamais entendu parler… pas d’hésitations, tout est bon, et je ne vous parle même pas de sa sélection de vins. En plus, une petite table d’hôte vous attend si vous voulez déguster sur place l’un des plats concoctés par Stefano dans sa petite cuisine. C’est complet ? Aucun souci : à 50 mètres de là vous trouverez Pane olio e pomodoro, la version restaurant. La carte change tous les jours en fonction des arrivages, et tous les plats sont aussi à emporter. Et l’accueil est tout aussi adorable.

 

Terre Rosse

Pane Olio e Pomodoro

« Manger » : un programme ciné alléchant au Forum des Images

Cycle Manger au Forum des Images - Julie et Julia (c) Colombia Pictures

Votre week-end pascal vous a fait frôler l’indigestion ? Pour vous remettre de vos excès chocolatés et vous régaler sans prendre un gramme, optez pour un programme gourmand… 100% ciné ! Le Forum des Images met en effet la bonne chère à l’honneur jusqu’au 14 avril avec le cycle Manger, proposant films, conférences et débat pour décrypter la place de la nourriture au cinéma. Bon appétit !

Vous avez peut-être entendu parler récemment de la levée de boucliers de nombre de nos compatriotes face au distributeur anglais Tesco qui souhaitait remplacer les bien connus croissants courbés par des croissants droits ? Une anecdote qui témoigne non seulement de l’attachement des Français aux symboles de leur gastronomie mais également du caractère éminemment culturel voire politique de la nourriture. Derrière l’acte quotidien et nécessaire de manger se trouve en effet une réalité bien plus riche : marqueur culturel, facteur de lien social, métaphore sensuelle, le repas est au coeur des interactions sociales… et tient également une place de choix au cinéma.

Avec 75 films, le cycle « Manger » du Forum des Images se propose de décrypter la place de la nourriture dans le 7ème art. Un programme de choix où retrouver les incontournables du genre, comme Les Affranchis de Martin Scorsese, Le Festin de Babeth de Gabriel Axel, La Grande Bouffe de Marco Ferreri ou encore La Graine et le Mulet d’Abdellatif Kechiche. Des projections enrichies par de nombreuses rencontres et des débats qui promettent d’être nourris : parmi les thématiques proposées, la question de « l’engueulade » considérée comme un art de la table, mais également des réflexions sur le végétarisme et… le cannibalisme (vous pourrez naturellement retrouver l’inquiétant Hannibal Lecter et le  barbier de Sweeney Todd dans la programmation) !

Toutes les informations sur le cycle Manger sont détaillées sur le site du Forum des images, et vous pourrez même approfondir le sujet en ligne en parcourant la sélection biblio et webographique et le petit module web spécialement préparés pour l’occasion.


Bande-annonce « Manger ! » – forumdesimages

Vous avez l’eau à la bouche ? Découvrez également les soirées Food & Cinéma de Paris Fait Son Cinéma, que proposent Barbara et Béatrice, co-auteurs du guide éponyme. Le principe ? Transformer, le premier dimanche de chaque mois, vos plateaux télé en expériences ciné conviviales et gourmandes. RDV dimanche prochain au Café de la Presse pour une projection de Vacances Romaines, et la dégustation de plats et cocktails librement inspirés du film de William Wyler.

Cycle Manger :

  • Du 02 mars au 14 avril
  • Forum des Images, 2 rue du cinéma, 75001 Paris
  • (M.4) Les Halles – (M.1/7/14) Châtelet
  • Mar-Ven : 12:30-21:00 / Sam-Dim : 14:00-21:00
  • 6€ la séance – Détails des tarifs dans le programme ou sur demande au 01 44 76 63 00

Food & Cinéma – Vacances Romaines :

Les bonnes adresses de Claire à Paris

Claire 

Le sens de la convivialité, Claire, ça la connaît : elle en a même fait son métier ! Co-gérante de l’espace de coworking Casaco, cette bretonne pleine d’énergie s’attache chaque jour à faire de cet endroit un lieu accueillant, agréable et propice aux échanges. Nul doute que ses bonnes adresses parisiennes sauront également vous séduire : découvrez sa sélection !

Un restaurant ?

Privé de dessert

Un concept original et réussi, de bons plats à prix abordables, une déco sympa et des serveurs adorables.

Un café ?

Le Milord

Un bar de quartier très simple, qui pourrait presque paraître banal, mais qui propose en plus d’une ambiance bon enfant… un juke box, garantie de très bons moments !

Une adresse « shopping » ?

L’Atelier des Créateurs

A deux pas de Paris, une boutique remplie de trésors, gérée par plusieurs copines. Ce lieu a une réelle âme : à la fois dépôt-vente et brocante, on y retrouve également des bijoux de créateurs et des vinyles et on peut même y participer à des cours de tricot !

Un lieu de culture ?

Paname Art Café

Un café théâtre où l’on découvre de vrais pépites, on paie juste son verre et une participation au chapeau  est proposée si on a aimé le spectacle. Coup de coeur pour le Paname Comedy Club !

Ton adresse coup de coeur?

La Lingerie

Au coeur du projet les Grands Voisins, ce bar décalé, à prix abordables possède une belle programmation de concerts, projection, repas et autres animations.


 

A propos de Casaco : 
  • CASACO est un espace d’émulation et de travail partagé regroupant, au sud de Paris, une tribu de créateurs collaboratifs, des indépendants, entrepreneurs et porteurs de projets divers. Situé dans un ancien cabinet d’architecte de 460m2, cet espace de coworking chaleureux, ultra-accessible et éco-responsable est animé quotidiennement par une équipe de spécialistes de l’entrepreneuriat. Tous les jours, une dynamique de groupe s’installe entre les membres de la Tribu collaborative et un véritable écosystème entrepreneurial créatif et bienveillant se crée. CASACO c’est également plus de 15 événements collaboratifs organisés tous les mois.
  • 6 Avenue Jean Jaurès, 92240 Malakoff – (M.13) Malakoff – Plateau de Vanves

Dernier jour pour l’exposition Kate Barry à la Galerie Cinéma

Catherine Deneuve - Actrices (c) Kate Barry - Galerie Cinéma / Anne-Dominique Toussaint
Catherine Deneuve – Actrices (c) Kate Barry – Galerie Cinéma / Anne-Dominique Toussaint

Réjouissez-vous, nous sommes vendredi, et avec un peu de chance, vous pourrez même quitter le bureau un peu plus tôt. Idéal pour vous rendre, pour son dernier jour, à l’expo-vente que dédie la Galerie Cinéma à la regrettée Kate Barry. Une sélection d’oeuvres choisies par son fils, à découvrir ou redécouvrir ce 18 mars lors du décrochage de l’exposition.

Kate Barry. Disparue il y a déjà deux ans, la talentueuse photographe, fille de Jane Birkin et John Barry, a laissé derrière elle de nombreuses séries et photos inédites. La Galerie Cinéma, dont elle avait assuré l’ouverture avec une rétrospective en 2013, propose depuis février une exposition en son hommage.

Sobrement intitulée Photographies, l’exposition regroupe des clichés inédits, sélectionnés par son fils, Roman de Kermadec. Les « Gueules de Rungis » y côtoient des natures mortes et les très poétiques tirages de sa série Wild Grass. On redécouvre également de nombreuses photos issues de sa série Actrices, portraits en noir et blanc de comédiennes comme Sofia Coppola, Monica Bellucci ou encore sa soeur, Charlotte Gainsbourg.

Un hommage simple et vibrant à l’oeuvre de Kate Barry : à ne pas manquer !

Photographies, de Kate Barry

Galerie Cinéma – Anne-Dominique Toussaint
26 rue Saint-Claude, 75003 Paris
Décrochage le vendredi 18 mars
Entrée Libre, 11h-19h

Les photographies de la Galerie Cinéma sont proposées à la vente ; tarifs et renseignements à retrouver sur place.

Les bonnes adresses de Youenn à Reykjavik

Youenn 

Le voyage, il l’a dans le sang. Avide de rencontres et de découvertes, Youenn a très vite eu le goût d’ailleurs : après plusieurs années passées en Nouvelle Zélande, il revient d’un séjour de deux ans en Islande. Cet amoureux de cuisine nous livre 5 de ses adresses préférées dans la capitale, Reykjavik. Örrugur ferð !

Un restaurant ?

Kopar Restaurant

Un très bon restaurant, sur le port de Reykjavík. Les poissons et fruits de mer y sont à la fête, pas étonnant vu son emplacement. Le décor et l’ambiance font d’un repas ici une expérience conviviale et chaleureuse. On reste cependant en Islande, et les prix grimpent très vite, mais le menu « Kopar Adventure » vaut le détour…

  • Adresse : Geirsgötu 3, 101 Reykjavík, Islande
  • Lun-Ven: 11:30-14:00, 18:00-22:30 (23:30 le ven) / Sam 12:00-14:30, 18:00-23:30 / Dim : 18:00-22:30
  • +354 567 27 00
  • Facebook : Kopar  – Site

Un café ?

Bakarí Sandholt

Un café/boulangerie/chocolatier en plein coeur de la capitale. On vient se poser, au milieu des touristes ou des locaux, pour déguster une pâtisserie ou un chocolat chaud. Si le mal de pays vous guette, on peut y trouver d’excellents croissants et même du cidre normand… Le pain au levain est leur fierté, et à juste titre!

Une adresse « shopping » ?

Laugavegur

La rue principale de Reykjavík, bordée d’un bout à l’autre de boutiques, bars et autres restaurants. On peut y trouver de nombreuses échoppes de vêtements (d’hiver…), de mobilier, de souvenirs… Les prix sont élevés, mais la qualité est majoritairement au rendez-vous.

  • Adresse : Laugavegur, 101 Reykjavík, Islande

Un lieu de culture ?

Harpa

Centre de congrès et salle de concert de Reykjavík. Bâtiment inratable sur le front de mer, on peut y assister régulièrement à des concerts, spectacles ou conférences, le tout très éclectique. L’architecture en elle-même vaut le coup d’oeil, avec ces vitres hexagonales, illuminées la nuit.

Ton adresse coup de coeur?

Perlan

Colline surplombant la ville, on peut y voir les bâtiments principaux de la capitale, ainsi que la mer, omniprésente dans la vie islandaise. Le meilleur moment? Au nouvel an, pour voir le feu d’artifice. Impressionnant!

Goodeed : une bonne action pour pas un rond !

Goodeed

Time is Money, et ça Goodeed l’a bien compris ! La start-up française lancée il y a deux ans s’est spécialisée dans une formule de « don gratuit » : pour chaque publicité de 20 secondes visionnée, de l’argent est reversé à une association. Prêts à donner en quelques clics ? Suivez le guide !

Sur le principe, donner, vous n’êtes pas contre. Mais votre frigo vide et vos semaines chargées vous font parfois oublier votre coeur de Mère Thérésa. Qu’à cela ne tienne : Goodeed vous permet désormais d’apporter un peu d’aide sans quitter votre ordinateur ou mettre la main au portefeuille. La plateforme du site propose en effet de reverser « gratuitement » un don au projet de votre choix, en échange du visionnage d’une publicité de 20 secondes.

La procédure est simple :

  • On choisit le projet que l’on souhaite soutenir
  • On visionne une vidéo publicitaire durant 20 secondes
  • On valide notre don

Le choix du projet se fait entre trois principales rubriques : « arbres », « vaccins » ou « repas ». En cliquant sur le pictogramme correspondant, on en apprend plus sur son application concrète et l’ONG qui en est à l’initiative. Les organisations internationales WeForest, l’Unicef ou le Programme Alimentaire Mondial (WFP) comptent parmi les porteurs de projets. Une fois le projet choisi, un clic sur le bouton « donner » lance directement un spot ou redirige vers le site de l’annonceur. Une barre « sablier » indique le temps de visionnage et au bout de vingt secondes, il est possible de valider le don.

don en cours

Si comme souvent lorsqu’on parle de gratuit, c’est un peu nous qui sommes les « produits », c’est cette fois pour la bonne cause que l’on donne un peu de notre temps. Et il est possible de le vérifier  : 80% du prix payé par l’annonceur est en effet directement reversé à l’association bénéficiaire (les 20% restant couvrant les frais de fonctionnement et de gestion de la plateforme) et les onglet « Transparence » et News,  régulièrement mis à jour, vous permettent de suivre les retombées de vos actions.

 

Les bonnes adresses de Fanny à Bordeaux

FANNY Bordeaux

Après quelques années à Paris, Fanny a retrouvé son Sud Ouest tant aimé et a posé ses valises à Bordeaux. Amoureuse de sa ville, elle est la cofondatrice de GoToBordeaux.com – le site qui permet de composer soi-même en ligne son séjour dans la capitale girondine. Elle partage aujourd’hui avec nous ses 5 bonnes adresses à Bordeaux pour un séjour au top !

 

Un restaurant ?

Les Cadets
Un bar/resto de quartier pas comme les autres. Les plats sont tous proposés en petites portions et à l’assiette, idéal pour tout goûter et partager. Tous les produits sont locavores, hyper bien travaillés et présentés et leur sélection d’alcool est originale (armagnac, bières locales, pastis locaux…). Au fond de la salle, un terrain de pétanque. Entre potes ou en amoureux, on y reste 4h…

Un café ?

 

Chez Ta Mère

On y vient décomplexé pour boire un café, un verre, manger. Pas de clientèle type, se côtoient dans ce bar/resto de quartier des étudiants, des trentenaires, des retraités. La lumière est vive, la musique est bonne, l’ambiance est chaleureuse. Le soir on danse entre les tables. Cet endroit est sans chichis et c’est assez rare pour être souligné !

Une adresse « shopping » ?

L’Epicerie bordelaise
Les « Funky vide-dressing » organisés régulièrement à « L’épicerie bordelaise ». On vient se rhabiller pour pas cher en écoutant du bon son. L’épicerie bordelaise est un café/resto. Le bobùn est top !

Un lieu de culture ?

L’Utopia
Une ancienne église transformée en cinéma d’art et essai.

Ton adresse coup de coeur?

La Guinguette Chez Alric

Sur la rive droite au bord de la Garonne. Ouvert 6 mois dans l’année, le spot est tout en extérieur. C’est une guinguette à la bonne franquette, on y vient pour boire un coup entre copains, pour dîner ou pour écouter un concert en plein air. Et là, on est carrément plus en ville mais en vacances !

 

CONCOURS : une box spéciale Londres à gagner !

concours

London Calling ! Ce week-end, petite escapade dans la capitale britannique,  l’occasion idéale de proposer le tout premier concours du site ! A gagner : une box concoctée par mes soins avec de nombreuses surprises « from London ».

Vous souhaitez recevoir ce petit clin d’oeil 100% British ?  Tentez votre chance en répondant dans les commentaires à la question suivante d’ici le mardi 15 mars, 12h00  :

Roux

Un indice (en VO) par ici 🙂

Multipliez vos chances au tirage au sort en rejoignant la page facebook du blog, le compte Instagram StrawberryBlonde ou en partageant l’article !

Tirage au sort parmi les bonnes réponses.
Annonce du gagnant dans l’article mardi soir.

Concours réservé à la France Métropolitaine.

/CONCOURS TERMINE/ Merci à tous d’avoir participé &… Bravo à Juliette.B qui remporte la box !

Gagnant

 

 

Les bonnes adresses de Nirina à Paris

 Nirina

Paris est une fête : restaurants, concerts, expos, Nirina prend au pied de la lettre les paroles d’Hemingway et profite chaque jour de la trépidante vie parisienne. Elle révèle aujourd’hui 5 de ses adresses préférées : suivez les conseils de cette parisienne chevronnée !

Un restaurant ?

Le Mandoobar

Si vous êtes fous de raviolis coréens (et même si vous ne l’êtes pas), je vous conseille vivement ce restaurant. D’abord pour le lieu : épuré, hyper chaleureux, avec son comptoir en U et le chef (petit hipster coréen) qui tranche devant vous son tartare de bœuf mariné avec beaucoup d’amour. Et puis – et surtout – pour la cuisine : les raviolis sont incroyables (il y en a environ de cinq sortes). Et je ne parle pas du tartare de thon, de la salade de soja et de la petite bière coréenne pour accompagner le tout. Bref : que-du-bonheur !

Un café ?

Café Lomi

Le Café Lomi est une adresse très sympa de la rue Marcadet. Dans un cadre « industriel » et cosy comme il faut, vous pourrez tester leur super (super) brunch. Ils proposent aussi une carte bien fournie de cafés du monde entier, et des pâtisseries/desserts à gogo. Mention spéciale pour les serveurs, si souriants.

Une adresse « shopping » ?

The Conran Shop

Ça coûte cher, mais c’est un vrai plaisir de se balader dans les allées de ce magasin de folie. Et si, par bonheur, vous pouvez y acheter un petit quelque chose : foncez ! Mobiliers design, meubles de créateurs, livres de graphisme et illustrations, papeterie (de luxe, aha), cadeaux… Tout est dingue.

Un lieu de culture ?

 

La Grande Halle de La Villette / Le Trabendo

Je crois que ce sont mes deux lieux culturels préférés de Paris. Concerts, expositions ou autre manifestations culturelles : tout me plait là-bas. TOUT !

Ton adresse coup de coeur?

 

Hôtel Particulier Montmartre

Petit lieu fifou de Paris ! Sur la butte, caché derrière un portail qu’on voit à peine rue Juno : bienvenue à l’Hôtel Particulier. Sonnez au portail et un grand monsieur (oui, grand) viendra vous chercher et vous conduira dans une petite ruelle privée… Et pouf : vous voilà arrivés. Parfait pour boire un petit verre à deux ou entre potes, surtout l’été, pour profiter du magnifique jardin.