Franck 

Cinéma, BD, musique, gastronomie : Franck est un homme de passions. De Paris, où il vit depuis près de 20 ans, il connaît toutes les bonnes adresses, des salles obscures à la programmation pointue au comptoir à thé, bars et épicerie méconnus. C’était donc cruel de ne lui en demander que cinq, mais il s’est plié à l’exercice avec goût et talent : découvrez les lieux favoris de cet amoureux de culture !

Un restaurant ?

Le Moderne

Les années passent, et le niveau reste le même : Bourse n’est pas forcément le quartier où l’on irait spontanément chercher un excellent restaurant, et pourtant… Le Moderne propose une cuisine d’inspiration française contemporaine inventive sans jamais tomber dans le n’importe quoi : gnocchis aux noisettes, coulis de potimarron, œufs de caille aux amandes et truffes noires, noix de Saint Jacques poêlée, céleris rôtis, purée de carottes au gingembre et émulsion orange, poire Passe-crassane rôtie au miel, croquant et compotée de poire, glace châtaigne. Au déjeuner, c’est la cantine des costards-cravates du coin et c’est bondé, je recommande plutôt d’y aller le soir, la salle toute en longueur est bien plus intime, et c’est parfait pour dîner entre amis ou en amoureux. Autre avantage : le soir est proposé un menu dégustation qui n’est rien moins que l’un des meilleurs rapports qualité/prix sur Paris. Sélection de vins remarquable.

Un bar ?

Les Perchés du Chai

Si vous pensez que Montmartre n’est qu’un Disneyland pour touristes… ce n’est pas entièrement faux. Mais faites quelques pas de côté, là où les cars de Japonais ne passent plus. Vous y trouverez Les Perchés du Chai, un remarquable bar à vin. Pas de ceux où l’on vous sert cinq tranches de jambon en provenance direct de Franprix. Non, les tauliers sont d’une autre trempe : ils savent aller dénicher les produits qui étonnent et émoustillent vos papilles, un saucisson à la menthe espagnol, une truite fumée juste divine et autres surprises pour accompagner une remarquable sélection de vins et d’alcools. Un lieu intime – peu de place, n’hésitez pas à appeler – ou se retrouver entre amis autour d’une grande table, ou aux beaux jours sur la toute petite terrasse juste au pied de l’atroce pièce montée qu’on appelle le Sacré Cœur.

Une adresse « shopping » ?

La Rubrique à Bulles

Les librairies ne manquent pas dans l’est parisien : parmi mes préférées, La Rubrique à bulles, référence en matière de BD. Franco-belge, comics, manga, indé, jeunesse, pas de sectarisme, tous les styles sont couverts. Mais surtout, la librairie est tenue par de vrais passionnés – ça devrait être la condition sine qua non du métier, ce n’est pas toujours le cas. Ils sont toujours à votre écoute, savent conseiller leurs coups de cœur, et même à l’occasion vous interdire un achat que vous regretteriez. La marque des vrais pros. Et bien entendu, ils organisent des rencontres/dédicaces presque chaque semaine. Vous êtes plus rive gauche ? Pas de souci, il y a la petite sœur du côté de Censier, Bulles en vrac.

La Rubrique à Bulles
Bulles en vrac

Un lieu de culture ?

La Cinémathèque Française

Je ne vais pas chercher l’originalité : pour tous les bouffeurs de pellicule, la CF reste un incontournable. Un programmation aussi riche que variée et complète, des conditions de visionnage qui se sont nettement améliorées depuis le déménagement à Bercy il y a 10 ans, les soirées Bis animées par Jean-François Rauger… le tout à volonté pour le tarif risible de 11,90€ par mois. Cerise sur le gâteau, le magnifique bâtiment de Frank Ghery.

Ton adresse coup de coeur?

Terre Rosse

En quelques années, Stefano est devenu une institution du quartier. Ce Sarde jovial vous accueille dans sa petite épicerie remplie jusqu’au plafond de produits de son pays, mais aussi d’autres régions d’Italie. Charcuteries et fromages remarquables, sauces inédites, des modèles de pâtes dont vous n’avez jamais entendu parler… pas d’hésitations, tout est bon, et je ne vous parle même pas de sa sélection de vins. En plus, une petite table d’hôte vous attend si vous voulez déguster sur place l’un des plats concoctés par Stefano dans sa petite cuisine. C’est complet ? Aucun souci : à 50 mètres de là vous trouverez Pane olio e pomodoro, la version restaurant. La carte change tous les jours en fonction des arrivages, et tous les plats sont aussi à emporter. Et l’accueil est tout aussi adorable.

 

Terre Rosse

Pane Olio e Pomodoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *