Étiquette : Breizh

J’ai testé pour vous… le paddle !

Vous le savez, pour vous trouver les meilleurs plans, je suis toujours prête à mouiller le maillot. En virée à St Malo, j’ai pris ma mission au mot et ai testé pour vous… le paddle!

What’SUP Paddle ?

Loin de moi l’idée de vouloir vous faire replonger dans les Wazza de votre jeunesse ! Le SUP n’est autre que l’acronyme de Stand-Up Paddle plus communément appelé Paddle. Cette activité nautique qui a la côte (désolée, elle était trop facile) se pratique debout, sur une planche plus longue et large que sa cousine le surf, et surtout bien plus stable.

Très abordable pour les débutants (à mon grand dam, j’avais déjà préparé mon super jeu de mot « paddl-er dans la semoule ») et plaisant pour tous les niveaux, le paddle permet de se déplacer aisément sur l’eau. Avec sa grande maniabilité, c’est un excellent moyen de naviguer en rivière mais aussi le long du littoral marin.

En séjour à St Malo, l’occasion était donc toute trouvée pour enfin m’y essayer !

Plancher sur mon sujet

C’est aux côtés d’Endel, malouin de souche et marin passionné, que j’ai eu le plaisir de m’initier au paddle. Sur le pont des bateaux de compétition l’hiver et toujours près de sa cabine « Loc Malouine » l’été, on pourrait croire que l’expression « comme un poisson dans l’eau » a été inventée pour lui.

L’introduction débute sur la jetée : Endel explique comment s’appellent les différents éléments du paddle (la pagaie, la « leash ») et surtout, comment bien se positionner pour pouvoir naviguer sereinement.

Une fois sur l’eau, Endel corrige ma posture pour que je sois la plus à l’aise possible, et que surtout la rame m’aide à avancer et à profiter des effets du courant. Contrairement au surf qui nécessite d’avoir des vagues, le paddle permet de naviguer très facilement, quelles que soit la houle.  

Deux points sont à retenir :

  • Pour naviguer facilement, il faut mettre la main en haut de la pagaie et bien l’enfoncer dans l’eau
  • La posture sur la planche est essentielle : pieds écartés, genoux fléchis, dos droit : dans cette position, l’équilibre est assuré !

Endel profite de la balade pour me raconter un peu l’histoire de la baie de St Malo, cité corsaire convoitée et tournée depuis toujours vers la mer. On se rend aisément jusqu’au rocher où se trouve la tombe de Chateaubriand, rendant envieux les piétons restés sur la plage, qui devront quant à eux attendre que la marée ne baisse pour y accéder.

Si vous êtes familier du blog, ma réputation de Pierre Richard me précède et vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que… J’ai bien entendu fait une admirable chute. Si mon brushing en a souffert, il a été bien seul : protégée par ma combi, je n’ai même pas senti la fraîcheur des eaux malouines.

Cerise sur le gâteau, le paddle est une activité très complète d’un point de vue sportif : la sangle abdominale, le dos et les cuisses sont fortement sollicités pour maintenir l’équilibre, les bras travaillent quant à eux grâce à la pagaie. Prétexte idéal pour aller découvrir toutes les adresses gourmandes de St Malo (et elles sont nombreuses). Si vous êtes sympa, Endel vous en révèlera peut-être quelques-unes !

Prêts à vous jeter à l’eau ?

Infos pratiques :

  • Loc Malouine, 2 place du Guet, 35400 Saint-Malo
  • 7 j/7 de 14h à 18h selon les conditions météo – de mai à octobre.
  • Location de Paddles et cours privés, en individuel ou groupe (paddles XXL disponibles). Sur réservation au 06 11 60 19 30.
  • Comptez 60€ le cours privé d’1h et 15€ la location « sèche » d’un paddle.

Un grand merci à Endel et aux équipes de tourisme Haute Bretagne pour cette découverte !

RED Dingue !

J'ai testé pour vous... le RED Love, premier festival des roux et rousses en France !

J’ai testé pour vous… Le mariage ! Mais à défaut d’âme soeur, j’ai dit oui à ma rousseur. Vous vous en doutez, la cérémonie n’avait rien d’officiel, j’ai enfilé une magnifique robe blanche à l’occasion du Festival Red Love, premier festival français à célébrer les roux et rousses. Sa seconde édition aura lieu le 24 août prochain. Je vous en dis plus ?

Où est Archie ?

Comme le nom de ce blog en témoigne, si je n’en parle pas beaucoup, mes cheveux sont un peu une sorte de signature. Il faut dire que nous ne sommes pas si nombreux à arborer des teintes rousses. Seuls 1 à 2% de la population mondiale et 5% de Français auraient les cheveux roux ou blond vénitien. Cette couleur de cheveux serait issue d’une variation du gène MC1R, également responsable de la couleur de notre peau et de nos poils. Le variant roux est récessif : il ne peut être transmis s’il se trouve face à un variant plus fort. Ainsi, la couleur rousse ne peut être transmise que si les deux parents sont porteurs du variant et le transmettent. Le caractère récessif explique également d’ailleurs que l’on puisse être roux sans que nos parents le soient. Ils peuvent être porteur du variant roux et d’un autre variant, ce qui explique les fréquents sauts de génération dans les couleurs de cheveux.

Rousseur de vivre

Souvent, la rousseur fascine ou intrigue. Cette différence peut aussi valoir à certains moqueries et discriminations. C’est à partir de ce constat malheureux que Pascal Sacleux, photographe rennais – lui-même roux s’est lancé dans un projet artistique. L’idée : prendre en photo les roux et rousses et mettre en lumière leur beauté. Un livre et quelques centaines de shootings plus tard, il veut aller plus loin et décide de lancer le premier rassemblement de roux en France, le RED LOVE !

Après m’être rendue en Hollande il y a quelques années, pour le RedHead Day, je ne pouvais bien entendu pas manquer un évènement consacré aux roux et rousses se passant, qui plus est, dans ma chère Bretagne !

Ginger Power, un des modèles de la ligne de t-shirts développée par Alexia, du blog Alerte Rousse
Ginger Power, un des modèles de la ligne de t-shirts
développée par Alexia, du blog Alerte Rousse

RED Dingue !

Mais tant qu’à m’y rendre, j’ai voulu embrasser ma rousseur dans toute son ampleur. Parmi les animations proposées lors de ce festival, Pascal recherchait en effet des jeunes femmes prêtes à enfiler une des superbes tenues de Thom de Corbie, créateur de robes de mariage … Et à défiler !

J’ai proposé ma candidature, bien contente de pouvoir faire un essayage sans engagement aucun et de pouvoir par la même occasion faire croire à mes amis que j’étais clandestinement passée devant l’autel sans les en avoir informés. Spoiler : ils ne m’ont pas crue.

Nous étions un peu plus d’une quinzaine à avoir répondu à l’appel du mariage. Maquillage, coiffure, initiation au « défilé », toute une équipe de professionnels s’est réunie autour de nos têtes rousses (déclinées dans toutes les nuances) pour faire de nous les reines de la journée.

Red love, premier festival des roux
Pour la Ginger Pride, de magnifiques Ginger Brides !

1500 personnes se sont rassemblées pour assister à cette 1ère édition qui s’est montrée, à juste titre, haute en couleur. En plus du défilé de mariées, les festivaliers ont pu assister à de nombreux concerts, manger des galettes saucisse (la terminologie trahit bien le fait que nous ne nous trouvions non pas dans mon Finistère natal mais en Ille-et-Vilaine), découvrir de nombreux stands de créateurs… Et faire un tour dans la cité historique de Châteaugiron.

Ca vous donne envie ? Ca tombe bien ! La seconde édition du RED Love aura lieu le 24 août prochain et est ouverte à 3000 participants. Rien à craindre si vous n’êtes pas roux, le festival est bien entendu ouvert à tous. Un super prétexte pour passer un moment festif et convivial à boire, manger et écouter les nombreux groupes programmés cette année !

Infos pratiques

RED LOVE, seconde édition
24 août 2019, de 11h à 23h
Ouvert à tous, roux et non-roux
Châteaugiron (35)
Billetterie

Un très grand remerciement à toute l’équipe organisatrice du festival pour cette chouette édition de l’an passé : Pascal, bien entendu, les bénévoles aux petits soins, l’association Les Elégantes courbes qui a coordonné tout le défilé, les maquilleuses et coiffeuses, et Thom de Corbie qui m’a fait prêté une de ses sublimes créations, en me faisant confiance, malgré ma capacité légendaire à me transformer en Pierre Richard !

Bonus : Si le sujet de la rousseur vous intéresse, le génialissime site et magazine québécois Urbania a consacré un hors série aux Roux. Et rien que pour la couv, il vaut le détour. Il est disponible en pdf ou en papier via leur shop en ligne.

[IBIS YOURSELF] Découvrez mon tuto et soutenez la Bretagne !

Ibis Yourself

Vous le savez, je ne manque jamais une occasion de saluer mes origines ! Alors quand on m’a proposé de représenter la Bretagne pour l’opération Ibis Yourself, je n’ai pas hésité un instant. Tu veux découvrir ma création et soutenir ma belle région ? Toutes les infos sont ici !

Tous ceux qui me connaissent le savent : la Bretagne est ma région d’origine et de coeur ! Alors quand on m’a proposé de la célébrer pour Ibis Yourself, c’est le coeur gonflé de fierté et le ventre gonflé de crêpes que je me suis lancée. L’idée ? Fabriquer un objet qui rappelle notre région et partager notre DIY dans une compétition inter-blogueurs.  8 blogueurs, 8 régions et 8 vidéos tuto « Do It Yourself » soumises aux votes des internautes !
Ibis Yourself

J’ai donc l’immense honneur de représenter la Bretagne et Quimper et ai choisi de revisiter le concept du bol breton, symbole de la région et encore plus de ma ville d’origine, berceau des faïenceries Henriot !  Et comme j’aime les défis, j’ai décidé d’en fabriquer un… sans four ! La céramique nécessite en effet normalement des cuissons à très haute température. Forte de ma première expérience de modelage avec WeCanDoo, je me suis donc lancée dans une nouvelle version du bol made in breizh, dont vous pouvez retrouver le tuto juste ici.

Mais désormais les amis, l’heure est grave : si je défends les couleurs de la Bretagne, j’aimerais les porter fièrement le plus loin dans la compétition. Et VOUS pouvez m’aider (yes you can!). Car comme je le disais, les vidéos sont soumises aux votes des internautes, et un petit clic de votre part peut faire la différence ! Maintenant que je suis une experte du tuto, voici ce que je vous propose :

  • Il vous faut : une connexion internet, et 2 secondes et demie de votre temps.
  • Rendez vous sur le site de l’opération et cliquez sur « Voter » en dessous de l’image Bretagne
  • Renouvelez l’opération sur autant d’ordinateurs / tablettes / téléphones que vous le souhaitez
  • Parlez en à tous vos amis et réjouissez vous de voir le drapeau « Gwenn ha du » grimper dans les urnes !

L’opération se déroule du 10 au 23 novembre, mais la première phase de sélection s’achève ce mardi 14, aidez moi à poursuivre l’aventure (oui, je me sens un peu dans un Kho Lanta e brezhoneg ! ). Il est possible de voter chaque jour et avec autant d’adresses IP que l’on souhaite.

Merci d’avance !

EnregistrerEnregistrer

Fête de la Bretagne 2016 : du 14 au 22 mai !

Fête de la Bretagne 2016

Sonnez bignous, résonnez bombardes : la Bretagne est à la fête dans le monde entier du 14 au 22 mai ! 153 villes participent en effet à cette 8ème édition de la Fête de la Bretagne et célèbrent cette région à la culture et aux traditions si vives. Les odeurs de crêpes et de bon air iodé vous manquent ? Suivez le guide !

En Bretagne

Vous devez solder quelques jours de congés d’ici la fin du mois ? Profitez en pour filer en Bretagne ! La région entière est à la fête et de nombreuses activités sont prévues tout au long de cette semaine. Conférences, concerts, – des formes les plus traditionnelles et folkloriques de la musique bretonne aux nuits électro brestoises du festival Astropolis – carnaval, brocantes, randonnées, soirées contes, il ne vous reste plus qu’à piocher dans le très large choix du programme !

A Paris

Que toutes les Bécassines « expatriées » à Paris se rassurent : la capitale n’est pas en reste et célèbre elle aussi la Bretagne. Avec près d’un million de bretons installés dans son département, Paris est très breizhfriendly ! Au programme de ce nouveau rendez-vous, ne manquez pas les Crep’Deizh et Crepe’Noz de la mission bretonne (pour faire la fête le ventre plein) mais également le Paris Breizh, festival du jeune cinéma breton, la Breizh Parade, défilé en musique et en costumes et le célèbre Fest Deizh Ha Noz qui viendra clôturer cette semaine de festivités.

Dans le reste du monde

Si vous vous trouvez à l’étranger, n’hésitez pas à jeter un oeil aux villes qui participent à cette fête internationale : les « Grands-Bretons » fêtent ainsi leurs (pas si) lointains cousins avec une journée dédiée à Edinbourg, mais le reste de la planète n’est pas en reste : la Chine, Singapour, le Mexique, la Slovaquie ou encore les Etats-Unis célèbreront eux aussi la péninsule armoricaine à grands renforts de .

Infos utiles :