L’été est là et il amène cette année encore plus de questions qu’ordinaire sur les vacances. Où partir ? Comment s’organiser ? Voici quelques conseils et bonnes pratiques pour passer des vacances en toute sérénité !

Vamos à la Data (ohohohoho)

Vous aviez un projet de vacances à l’étranger et aimeriez le voir se réaliser ? Jetez un œil à l’indice de confiance Covid 19 développé par le site de Génération Voyage. L’objectif ? Vous permettre de voir en un instant si les frontières de votre destination rêvée sont ouvertes et estimer le risque sanitaire.

L’indice est calculé à partir de données sur le nombre de cas, le taux de létalité et de guérison et est mis à jour deux fois par jour à partir des données publiques publiées par les gouvernements et organisations mondiales de la santé.

Si vous êtes plus carte que tableau, le site Ulysse permet de naviguer sur une carte où un code couleur indique les pays dont les frontières sont ouvertes aux voyageurs français. Et rappelle également tous les conseils aux voyageurs destination par destination.

Branchés Europe ? L’Union Européenne a lancé son site « Reopen Europa« et y référence toutes les informations utiles à savoir avant d’aller voir vos copains européens.

Douce France….

Et si, cet été, vous redécouvriez la France ? Celle qui truste le haut des classements touristiques mondiaux chaque année a de la ressource et ce serait dommage de l’oublier ! Les idées de séjours ne manquent pas et si l’inspiration vous manque, elle est simple à trouver. Il vous suffit de jeter un oeil au hashtag #CetEtéJeVisiteLaFrance qui regroupe les publications sur les destinations françaises. L’occasion parfaite pour adopter de nouveaux réflexes de voyage et soutenir le tourisme local !

Image du site Cozy Cozy faisant référence à son comparateur dédié à la recherche d'hébergements en France.

Pour simplifier davantage la recherche d’hébergements, le site cozycozy, moteur de recherche de logements, vient de lancer un nouveau comparateur. L’idée ? Proposer aux utilisateurs de trouver des destinations avec trois entrées, par région, thème ou distance.

Et pour ceux qui ne sont pas sûrs – sûrs de leurs dates de congés et veulent pouvoir être flexibles, un filtre « annulation » existe. Une fois coché, ce filtre référence les offres aux conditions souples, avec possibilité d’annulation dans un délais de 7 jours avant le départ et remboursables à 90% ou plus.

Breizh-île, Los Anger-les et Bali-lle

En mal d’exotisme ? De nombreuses régions françaises offrent d’incroyables paysages qui sauront sans aucun doute vous dépayser !
Pour le prouver, le blogueur voyage Bruno Maltor s’est lancé dans une tournée des merveilles françaises. Il partage dans une vidéo 7 d’entre elles, après un choix difficile soumis au vote de sa communauté.

Une initiative qui trouve écho dans les campagnes de communication des régions qui ne manquent pas de mettre en valeur les « french wonders » . Au hasard (et avec mon objectivité légendaire) la campagne de l’office de tourisme de Bretagne qui croise jeux de mots et paysages sublimes…

Free-Dom

Si le confinement aura permis à certains d’économiser, la crise sanitaire n’aura malheureusement pas épargné tous les portefeuilles. Mais les solutions existent pour des vacances pas chères mais qui ne soient pas au rabais.

Certaines régions attaquent le problème de front. Les Landes, par exemple, proposeront jusqu’à fin novembre 3000 bons vacances d’une valeur de 150€ aux vacanciers séjournant dans le département.

Pour en bénéficier, il suffit de réserver son séjour (avec a minima 2 nuits d’hébergement, 1 restaurant et une activité/1 visite et dépenser au minimum 250€) puis s’inscrire sur le site www.tourismelandes.com. Une fois le séjour effectué, le département versera les 150€ par virement sur présentation des justificatifs.

Provence Tourisme proposera quant à elle dès le 3 juillet un Pass séjour avec 50€ offerts sur des réservations d’activités pour toute personnes ayant réservé 3 jours dans les Bouches-du-Rhône.

Et si le confinement vous a vraiment laissé à poil… sachez que les campings naturistes reprennent eux aussi du service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.