5 remèdes pour lendemain de fête, inspirés du monde entier

remèdes gueule de bois

Après avoir revisité les coutumes du monde entier pour le nouvel an… voici un article qui peut s’avérer utile pour le lendemain ! La soirée a été un peu trop arrosée et votre corps vous le fait payer ? Découvrez 5 astuces du monde entier pour vous remettre sur pied !

L’oeuf ou la poule ?

Philippines, Afrique du Sud, Etats-Unis

Rassurez-vous, je ne vous demande pas de résoudre cette énigme séculaire, je ne voudrais pas risquer de renforcer vos maux de tête ! Ici, plus que la poule, ce sont les oeufs qui nous intéressent. Riches en cystéine, ils aident à réduire les effets de l’acétaldéhyde, composé qui serait à l’origine de la gueule de bois. Parmi les fêtards du monde entier qui adoptent la méthode « oeufs », on dénombre les Philippins, qui consomment des oeufs de canard fécondés. Les Sud-Africains, eux, optent pour la formule « maxi-faim » avec une omelette d’oeufs d’Autruche. Enfin, les Américains, qui dégustent des « prairie oysters« , cocktails à base de ketchup, de vinaigre, de tabasco et d’un jaune d’oeuf !

Aux grands maux, les Gras remèdes !

Royaume-Uni, Québec, Croatie

Je ne vous apprends rien : il est commun d’entendre que le gras éponge l’alcool. Si la technique n’est pas éprouvée, elle est du moins recommandée par nombre de nos voisins ! Outre-Manche, nos amis les Anglais se servent en lendemain de fêtes un traditionnel « English Breakfast »… intégralement fritLes Québécois, quant à eux, mangent une poutine, spécialité locale à base de frites, de cheddar et de sauce. En Croatie, c’est le börek qui l’emporte : cette pâte feuilletée frite fourrée avec du fromage, des épinards ou de la viande hachée se trouve dans une grande partie des balkans et se mange sans faim, gueule de bois ou pas ! 

Retour à l’eau

Allemagne, Norvège, Pérou

Les Allemands et les Norvégiens adoptent une stratégie originale pour aborder leur retour à l’eau : manger du poisson ! En Allemagne, le katerfrühstuck (ou petit déjeuner de gueule de bois) se compose souvent de morceaux de harengs marinés, accompagnés de cornichons et d’oignons. En Norvège, le lutefisk est un plat de poisson blanc séché puis macéré dans de la potasse. L’odeur dégage les narines – ce qui peut être un vrai challenge si vous vous sentez nauséeux – mais il paraît que c’est délicieux ! Les Péruviens mangent, eux, un bon ceviche au leche de tigre : plus que le poisson, ce sont surtout les effets du citron vert, du gingembre et des épices et piments qui sont recherchés : l’acide citrique et le fructose qu’ils contiennent nettoient le foie et boostent le système.

Soigner le mal par le mal

Namibie, Danemark

Je ne voudrais pas vous pousser à la consommation mais… certains recommandent de poursuivre sur une note alcoolisée. En Namibie, il est d’usage de boire un « lait de buffle » au lendemain d’une soirée arrosée : crème fraîche, crème entière et… deux types de rhums ! Les Danois, quant à eux, se tournent vers une boisson bien nommée : la reparationsbajer ou… bière de réparation. C’est vrai qu’il faut s’hydrater…

« Mangez – buvez »

Bangladesh, Pologne, Japon, Mongolie

Enfin, une mesure façon « 5 fruits et légumes par jour » que validerait le Ministère de la santé ! La noix de coco aurait un effet positif sur les électrolytes et le niveau de potassium. Le lendemain d’une soirée, les Indonésiens déjeunent ainsi d’un kaya toast, pain brioché servi avec de la confiture de noix de coco (kaya), du sucre, du lait de coco et des œufs, et les Bangladais se servent, quant à eux, de larges verres d’eau de coco.

En Pologne, c’est une boisson un peu moins exotique (et appétissante) qui est recommandée : le jus de cornichon ! Les Japonais, eux, mangent des umeboshis, prunes amères marinées, qui auraient pour vertus de stimuler le foie et de réduire les nausées. Pour finir, place au cocktail plus qu’insolite que se servent les Mongols quand ils ont trop fait la fête : un jus de tomate… avec des yeux de moutons. Peut-être est-ce leur manière de se résoudre à la résolution du « plus jamais ça! ».

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Allez, après tout, comme on dit « être saoul, c’est pour une nuit » : bon courage pour vous remettre de la soirée et « cheers » pour cette nouvelle année 😉

HAPPY 2018 !

15 idées cadeaux pour des voyageurs !

Comme chaque année, vous vous y êtes pris un peu tard pour les cadeaux de noël et cherchez inlassablement le cadeau qui fera mouche auprès de votre ami(e) / soeur / copain passionné(e) de voyages ? Pas de panique, voici une sélection de 15 idées cadeaux spécialement pensée pour les voyageurs.    A vos marques, prêts ? Panier !

Idées cadeaux voyageurs

1 – Une carte à broder

Carte à broder

Complètement en phase avec la tendance du Do It Yourself (à laquelle, vous le savez, je suis la première à succomber), cette carte du monde à broder permettra à l’heureux destinataire du cadeau de garder un souvenir « fait main » de ses trajets autour du globe.
Carte à broder, 28,50€ sur Cactus et Ananas

2 – Un abonnement à la revue « Bouts du monde »revue bouts du monde

« Bouts du monde », c’est la revue des carnets de voyage ! Chaque trimestre, le (très beau) magazine partage avec ses lecteurs les récits, photos et dessins de voyageurs, aventuriers et illustrateurs.
Abonnement d’un an à la revue « Bouts du monde » : 60€

3 – Une bougie Astier de Villatte
bougie Astier de Villette

De Naples à Jérusalem, de Kobe à Stockholm, envolez-vous pour un tour du monde enchanteur et en senteurs avec les bougies Astier de Villatte.
Bougies « Villes » – A partir de 62€ sur Nose.

4 – Un « Adventure Journal »

Adventure Journal

Vous connaissez peut-être les scratch Map, ces cartes à gratter qui dévoilent au fil des voyages les lieux que vous avez visités. L’Adventure Journal reprend ce principe très ludique et vous permet d’illustrer vos notes et récits de voyage de cartes .
Adventure Journal – 19,36€ sur Amazon

5 – Une montre « monde »

montre monde

Pour rester à l’heure, malgré le décalage horaire, rien de tel que cette belle montre Asos et son avion qui survole les quatre coins de la planète à mesure que le temps passe.
Montre à motif carte vintage – 24,99€ sur Asos. Nombreux modèles également disponibles sur Etsy

6 – Une affiche  « Mapiful »

Mapiful

Mapiful propose de très belles affiches personnalisées de la ville ou région de notre choix. Et en plus c’est très simple : on choisit le lieu dont on souhaite avoir la carte, le niveau de « zoom », le type de cartographie (nautique, nocturne…), et enfin le format portrait ou paysage et hop, notre poster est prêt !
Poster de villes – à partir de 35€ sur Mapiful

7 – Des stickers « travelers » ultra résistants

Adventure Sticker Set

On le sait, les affaires des voyageurs peuvent parfois être mises à rude épreuve ! Heureusement, les créateurs de ce kit de stickers y ont pensé et en ont créé trois résistants à l’eau et aux U.V. De quoi penser une décoration dans le temps pour ses carnets, protège-passeports et guides !
Aventure Sticker Set – 8,74€ sur Etsy

8 – Un « slangage » guide de Mike Ellis

Avec ce « phrasebook » imagé, 100% fun et pratique, sauvez vos discussions à l’étranger !
Existe pour l’allemand, l’italien, le japonais, le chinois, le français et l’espagnol.
En librairie ou sur Amazon, 9$

9 – Un rideau de douche pour réviser sa géo

rideau de douche monde

Disponible sur Etsy

10 – Une superbe affiche rétro du studio de design scandinave Vissevasse

Affiche OsloAffiche Oslo –  à 13€, en promotion, en ce moment sur TwicyStore

11 – Un protège bagage à votre image

headcase

Bon, ça j’avoue, c’est un peu du teasing car la livraison française n’est pas encore assurée ! Mais avoir un protège-bagage à son effigie, c’est sûr que ça donne un sacré cachet à sa valise… et ça évite les pertes malvenues !
Headcase, à partir de 40$, livraison aux Etats-Unis et Canada depuis Firebox

12 – Une « Christmaxbox » Transavia

transavia

Offrez directement… un voyage ! La « Xmasbox Transavia », c’est deux billets aller/retour, un guide et quelques surprises à découvrir pour 5 destinations au choix, desservies depuis Paris : Barcelone, Naples, Budapest, Lisbonne et Dublin.
Christmas Box – 200€

13 – Un petit coin de ciel bleu

Un petit coin de ciel bleu

A défaut de pouvoir offrir le voyage, offrez le souvenir unique d’un bout de ciel ! Il y en a même pour Brest : preuve irréfutable, s’il vous en fallait encore, que la réputation pluvieuse de la Bretagne est complètement infondée !
Un petit coin de ciel bleu, à partir de 8,20€

14 – Un travel Organizer

travel-organizer-neon-yellow-travel-kit

Cette petite pochette néon a pour vocation de recueillir papiers, titres de transport, réservations… Bref, un « organizer » qui deviendra sans doute le meilleur ami de tout voyageur bien préparé… ou le sauveteur de ceux qui le sont moins !
Travel Organizer -14 € chez Mark’s store

15 – The Line

the_line

Si on n’a pas la chance d’avoir chaque jour un superbe horizon sous sa fenêtre, faites en sorte de l’avoir chez vous ! Avec The Line, les silhouettes de nombreuses villes du monde s’affichent sur vos murs. So chic !

Et un petit bonus pour la route car noël, c’est aussi retomber en enfance !

Hôtesse de l'airHôtesse de l’air Air France, playmobil
Sur la boutique en ligne AirFrance, 9€

L’agenda de la semaine

agenda

Oui, je sais, il fait froid, mais avec un tel programme, hors de question de rester chez soi ! Avec l’agenda, voici 7 excellentes raisons d’en sortir.

Lundi 13 novembre

Métro, rouleaux, dodo

C’est lundi et vous avez traîné des pieds ce matin en vous rendant à votre station de métro ? Troquez le sempiternel « métro boulot dodo » contre une parenthèse de beaux mots ! William Finnegan, grand reporter et surfer hors pair, est à l’honneur ce soir à la Maison de la Poésie avec une lecture de son livre « Jours Barbares, Une vie de surf ». Ou comment s’offrir un sacré bol d’air marin et surfer tranquillement sur la rentrée littéraire !

Mardi 14 novembre

Reprendre un MonChérie

Ce mardi s’ouvre la 23ème édition de Chéries-Chéris, le festival du film LGBT+ de Paris. Au programme, de l’amour (biensûr), des docs, des drames, des soirées spéciales, des courts, des longs, une compétition, bref, tout le cinéma avec et dans sa diversité.

Mercredi 15 novembre

Dés à coudre et huile de coude  

Si vous me suivez, vous n’êtes pas sans ignorer que mon actu du moment est très branchée Do It Yourself ! Je participe depuis vendredi à l’opération IbisYourself et ai l’honneur de représenter rien moins que ma région d’amour : la Bretagne ! Si mon petit tuto vous a donné des envies de création, ne manquez pas le salon Créations et Savoir-faire qui revient pour une nouvelle édition avec toujours plus d’exposants et d’ateliers.  Idée d’échauffement avant de devenir un as du fait main : détendez vos doigts en les ouvrant et les fermant sur votre paume plusieurs fois de suite – gardez votre index tendu – utilisez le pour faire un clic gauche sur votre souris en cliquant sur ce lien – votez pour la Bretagne. Et bim, ACTION – CREATION !

Jeudi 16 novembre

Rhume arrangé 

Je sais pas vous mais, en ce moment, j’ai la voix de Jeanne Moreau et Kleenex comme meilleur ami. Oui, winter is coming, et le rhume has arrived. Comme mes amis se moquent gentiment quand ils me voient boire des tisanes « renforcement immunitaire », cette fois, je les prends de cours. Ce jeudi, je participe à la croisière Trois Rivières et vais me faire un grog cinq étoiles à l’hôtel Renaissance. Durant plusieurs semaines, le rhum Trois Rivières s’installe à Paris et transforme trois hôtels en distilleries de choix. Et la première escale s’annonce … gastronomique ! On va voir ce que pense mon rhume de son cousin le rhum.

Vendredi 17 novembre

Températures polar    

Cette semaine, vous allez frisonner ! Et détrompez-vous, pas qu’en raison de la météo. Le festival Paris Polar revient et vous promet de longues nuits sans sommeil… à dévorer les meilleurs thrillers du moment. Avec pour thème « Femmes face au crime », cette nouvelle édition promet de faire la part belle aux femmes détectives et aux CriminELLES. Vous ne regarderez plus votre voisine de la même manière !

Samedi 18 novembre

Mickey Mousique 

N’allez pas me faire croire que vous ne connaissez pas par coeur au moins un des titres Disney. A d’autres ! Si vous assumez votre passion ou souhaitez tout simplement vous offrir une soirée en compagnie d’artistes parmi les plus renommés dans le domaine du  jazz, ne manquez pas la soirée Jazz Loves Disney à la Salle Pleyel. Un concert délicieusement régressif, qui ravira certainement petits et grands enfants.

  • Jazz Loves Disney
  • Samedi 18 novembre à 20h30
  • Salle Pleyel, 252 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris
  • Sur réservation – Tarif : à partir de 18€

Dimanche 19 novembre

Zéro Pointé !  

Dimanche, c’est le jour du marché ! Et si vous « shoppiez » responsable ? Les Grands voisins renouvellent leur marché solidaire garanti zéro déchet : des petits prix, de la seconde main, du recyclé, des emplettes bonnes pour la planète. On valide !


Et toute la semaine, n’oublie pas de voter pour le tuto breton de StrawberryBlonde sur le site d’IbisYourself !

Un petit clic quotidien pour ma vidéo (ou plusieurs si tu es équipé(e) de différents appareils et que tu es très généreux(se) avec ma petite personne) = la chance pour toi de peut-être remporter 150€ de bons cadeaux IBIS = la promesse en retour de toute ma reconnaissance ! Si ça, c’est pas du WinWin 😉

[IBIS YOURSELF] Découvrez mon tuto et soutenez la Bretagne !

Ibis Yourself

Vous le savez, je ne manque jamais une occasion de saluer mes origines ! Alors quand on m’a proposé de représenter la Bretagne pour l’opération Ibis Yourself, je n’ai pas hésité un instant. Tu veux découvrir ma création et soutenir ma belle région ? Toutes les infos sont ici !

Tous ceux qui me connaissent le savent : la Bretagne est ma région d’origine et de coeur ! Alors quand on m’a proposé de la célébrer pour Ibis Yourself, c’est le coeur gonflé de fierté et le ventre gonflé de crêpes que je me suis lancée. L’idée ? Fabriquer un objet qui rappelle notre région et partager notre DIY dans une compétition inter-blogueurs.  8 blogueurs, 8 régions et 8 vidéos tuto « Do It Yourself » soumises aux votes des internautes !
Ibis Yourself

J’ai donc l’immense honneur de représenter la Bretagne et Quimper et ai choisi de revisiter le concept du bol breton, symbole de la région et encore plus de ma ville d’origine, berceau des faïenceries Henriot !  Et comme j’aime les défis, j’ai décidé d’en fabriquer un… sans four ! La céramique nécessite en effet normalement des cuissons à très haute température. Forte de ma première expérience de modelage avec WeCanDoo, je me suis donc lancée dans une nouvelle version du bol made in breizh, dont vous pouvez retrouver le tuto juste ici.

Mais désormais les amis, l’heure est grave : si je défends les couleurs de la Bretagne, j’aimerais les porter fièrement le plus loin dans la compétition. Et VOUS pouvez m’aider (yes you can!). Car comme je le disais, les vidéos sont soumises aux votes des internautes, et un petit clic de votre part peut faire la différence ! Maintenant que je suis une experte du tuto, voici ce que je vous propose :

  • Il vous faut : une connexion internet, et 2 secondes et demie de votre temps.
  • Rendez vous sur le site de l’opération et cliquez sur « Voter » en dessous de l’image Bretagne
  • Renouvelez l’opération sur autant d’ordinateurs / tablettes / téléphones que vous le souhaitez
  • Parlez en à tous vos amis et réjouissez vous de voir le drapeau « Gwenn ha du » grimper dans les urnes !

L’opération se déroule du 10 au 23 novembre, mais la première phase de sélection s’achève ce mardi 14, aidez moi à poursuivre l’aventure (oui, je me sens un peu dans un Kho Lanta e brezhoneg ! ). Il est possible de voter chaque jour et avec autant d’adresses IP que l’on souhaite.

Merci d’avance !

EnregistrerEnregistrer

Postcard from #1 – CALIFORNIA

Postcard

Comme je vous l’expliquais juste ici, je suis en ce moment même en Californie, et toutes les découvertes que j’y fais m’ont donné envie de tester un nouveau type d’article : les cartes postales (ou postcards). L’idée ? Un format bref (si tant est que j’en sois capable), des réactions « à chaud » et le charme de l’épistolaire. Ready ? Dear friend, I send you a postcard from …. CALIFORNIA !

 

Le point Météo

Je t’écris de Californie où il fait beau et chaud. Enfin, je m’emballe peut-être un peu : si la Californie mérite son nom de Golden Coast (et pas que pour son passé de chercheurs d’or), il ne faut pas oublier sa petite laine. Le climat de San Francisco est surprenant : on peut en un instant passer du chaud au froid en raison du vent qu’il y souffle. Et la température chute aussi avec l’altitude dès qu’on se lance dans une randonnée dans les parcs nationaux.  Mais rassure toi maman, je suis bien couverte !

postcard

 

Food Porn

La Californie ne faillit pas à sa réputation healthy ! Pour ne pas faillir à la mienne, je mange burger veggies et quinoa bowls et me fais plaisir avec des fruits et légumes locaux  (NB : les raisins secs SunMaid sont tout bonnement délicieux!). Les supermarchés favorisant les circuits courts et les restaurants « locavores » sont également légions. Dans le marché de l’embarcadère de San Francisco, on trouve ainsi un grand nombre de produits de fermes californiennes mais aussi… de produits de la mer, qui se trouve à deux pas.  Les bars à huitres et sandwichs au crabe sont ainsi des incontournables d’un séjour dans la « bay ». Et les burgers (à la viande cette fois) sont indéniablement à tester. En un mot : Miam !

postcard

Going Wild

Les grands espaces californien font la part belle à la nature. De nombreuses espèces apprécient eux aussi le doux climat et les paysages fantastiques de l’état : on y trouve de nombreux écureuils, biches, rapaces mais également des… ours ! Au détour d’une balade dans le parc des Séquoia géants, je suis d’ailleurs tombé sur un d’entre eux. Heureusement pour moi, qui aie une fâcheuse tendance à cumuler les mésaventures animalières (ou les mésaventures tout court), il était bien trop occupé par le morceau de bois avec lequel il jouait pour m’accorder son attention. Bearidique !

postcard

Random Facts 

Bref, pour l’instant, tout se passe bien, mais je note tout de même pour les prochaines fois :

  • de m’entraîner aux squats avant de partir : je ne compte plus le nombre de marches que j’ai gravies depuis mon arrivée en Californie ! Les collines de San Francisco (et notamment celle de North Beach et Russian Hill) et les trails de Yosemite et du Séquoia Park ont mis mes cuisses à rude épreuve !
  • de prévoir mon MP3 pour les road trip dans les montagnes : avec le relief, les deux seules radios à capter sont… la radio « bilingual » hispanophone qui propose de la musique folklorique fortement dosée en accordéon et la radio chrétienne Air1 où le nom de Jésus accompagne chaque riff (comme quoi, la foi gravit vraiment les montagnes !). C’est sympa – un peu – mais un peu long quand ça dure sur des centaines de miles !
  • de vérifier le calendrier des activités régionales : mon grand regret du moment est de ne pas me trouver à Fresno le 21 octobre prochain, pour la Taco Fair ! En plus de célébrer ce délice mexicain… il y aura des courses et défilés de chihuahuas !!!!! #Frustration

J’espère que tout va bien pour toi et te dis à bientôt !

P.S : Ah oui, je ne t’ai pas dit, mais malgré mon souhait initial de louer une petite voiture citadine, le loueur a considéré que je méritais de me retrouve au volant d’une Chevrolet (ou « Ché-Vi » pour les locaux). Je te raconterai prochainement toutes les subtilités de la conduite aux Etats-Unis mais, ma foi, on s’y fait ! #UneChéVipourKlerVi

postcard

 

J’ai testé pour vous… Wecandoo !

Wecandoo

En manque de créativité ? Oubliez le collier de nouilles ! Pour mettre la main à la pâte, rien de tel qu’apprendre aux côtés des meilleurs ! C’est le futé concept de Wecandoo, la start-up qui vous met en relation avec des artisans passionnés prêts à vous faire découvrir leur savoir-faire et leur atelier. Bijouterie, poterie, torréfaction, brasserie, maroquinerie : les seules limites sont celles de votre imagination ! Explications.

Wecandoo repose sur un principe simple : pour découvrir et s’initier à un savoir faire, rien de tel qu’apprendre aux côtés des meilleurs, les artisans ! Et si la force de ce concept en est son évidence, la suite est elle aussi d’une grande facilité. L’inscription est en effet très intuitive :  les ateliers sont classés par catégories : mode, maison, atypique, autant de clefs d’entrées pour découvrir les activités proposées par plus de 50 artisans à Paris et à Lyon. En survolant les vignettes, on découvre les informations essentielles relatives à l’atelier : son prix, sa durée ainsi que le nombre de participants par session. Un nombre qui ne dépasse d’ailleurs rarement les 6 participants, garantie d’un vrai suivi et d’un atelier personnalisé.

Quand je me décide à mettre la main à la pâte, je suis quelque peu terre à terre : pour moi, la découverte d’un atelier Wecandoo passera par du concret.  Je veux toucher, modeler, sculpter ; c’est donc tout naturellement que je me porte vers l’atelier céramique proposé par Aurélie Dorard. L’idée ? Se lancer dans la confection d’un set à café, lors d’une soirée dans son atelier.

Le site indique qu’aucun prérequis n’est nécessaire : ça tombe bien, je n’en ai pas et ma dernière expérience de modelage remonte à la maternelle. Mais Aurélie nous met de suite à l’aise. Elle nous fait dans un premier temps découvrir son atelier. Niché au fond d’une petite cours, il déborde de poteries en tout genre et dispose d’un four, essentiel pour les cuissons à hautes températures que nécessite le travail de la terre. Après quelques explications sur les différentes étapes, du modelage à l’émaillage, elle nous laisse choisir nos terres : grès, porcelaine, nous avons l’embarras du choix !

Une fois notre boule de terre devant nous vient le temps du modelage : on pétrit la boule entre nos mains et on commence par lui donner une forme approchant le volume final. Nous prenons bien en compte le fait que la cuisson implique une réduction de la terre : il est important de s’en rappeler sans quoi notre service à café risque de ressembler à une dinette. Le moment est convivial : on partage avis et conseils entre participantes. Finalement, mon projet évolue en cours de route : je suis plus branchée succulentes et cactus que café, et transforme donc ma tasse … en pot de fleurs ! Aurélie, attentive, est là pour nous guider : elle veut que notre céramique soit fidèle à notre envie, car le principe de Wecandoo est bien celui d’apprendre… mais aussi de repartir avec sa création.

Le bilan ? Un excellent moment ! Il me faudra encore un peu de pratique avant de pouvoir modeler avec adresse, mais cet atelier a été une vraie découverte de la céramique, un apprentissage de sa pratique mais surtout une vraie parenthèse. Une idée cadeau idéale à faire entre ami(e)s, avec sa famille… ou à garder jalousement pour un moment rien qu’à soi !

Les actualités de Wecandoo et d’Aurélie

Wecandoo

Wecandoo développe toujours plus son offre d’ateliers et poursuit en ce moment même une campagne de crowdfunding pour intégrer de nouveaux « métiers » à découvrir, se développer dans d’autres villes et ouvrir un espace à Paris pour créer des rencontres entre grand public et artisans.

Les contributions sont ouvertes à partir de 5€ (soit même pas le prix d’un verre à Paris), et les contre-parties donnent envie : pour quelques dizaines d’euros, vous pourrez repartir avec des produits et ateliers des artisans partenaires !

Aurélie Dorard

Outre les ateliers qu’elle anime pour enseigner la céramique, Aurélie développe également ses collections et se rend sur de nombreux évènements pour vendre ses créations. Vous pouvez suivre son actualité sur son site et via la page Facebook de son atelier.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

[Bon Plan] Des trains low cost au départ de Montparnasse !

low cost

Je vous écris du far far ouest mais une telle nouvelle ne pouvait attendre ! Les trains low cost OuiGo qui desservent le grand Ouest de la France vont enfin partir de Montparnasse ! Yihaa !

Ils étaient certes moins chers mais un peu contraignants ces billets OuiGo qui nous faisaient parcourir tout Paris et sa banlieue pour arriver à Marne-la-Vallée ou Massy ! Et bien désormais, la Gare Montparnasse (bien connue des Bretons !) sera également un point de départ de ces TGV low cost. 

Dès le 10 décembre (mais pour des billets en vente dès demain, mardi 3 octobre), des billets de TGV low cost de la SNCF seront en effet disponibles pour des départs de la gare de Montparnasse, en plus de ceux qui existaient déjà pour les gares périphériques de Paris (Marne-la-Vallée, Massy, et l’aéroport Charles-de-Gaulle). Deux allers-retours quotidiens relieront désormais Paris avec Bordeaux et Nantes, et un aller-retour assurera tous les jours la liaison entre la capitale et Rennes.

Les prix seront un petit peu plus élevés au départ de Montparnasse qu’ils ne le sont pour les gares de banlieue, mais resteront tout de même bien en deçà des tarifs pratiqués sur les lignes « classiques ». Les prix pour un billet adulte démarreront à 16 euros (contre 10 des gares périphériques) et le billet enfant sera quant à lui proposé au tarif fixe de 8€. D’autres départs depuis des gares parisiennes devraient d’ailleurs être mis en place dans le courant de l’année 2018.

Super nouvelle, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année ! Vous souhaitez réserver vos billets pour l’hiver? Surveillez le site, la vente débute ce mardi 3 octobre dès 7h00!

Google Local Guide : de Paris à San Francisco !

 

Si j’avais su qu’un jour mes avis me feraient voyager jusqu’en Californie… Cela fait déjà plusieurs années que j’ai rejoint la communauté des Local Guides de Google et j’ai cette année une opportunité plus qu’exceptionnelle : m’envoler pour San Francisco pour rencontrer 150 local guides du monde entier et partager avec eux mon regard sur le tourisme et « l’exploration » urbaine.

Le hasard fait parfois drôlement bien les choses. En novembre 2013, je remporte via un concours une place pour un dîner « expérience » au siège parisien de Google. Un cadre pour le moins insolite et un thème de la soirée, placée sous le signe de la recherche, qui achève de piquer ma curiosité. Outre un très bon repas et des compagnons de tablée plus que sympas, je découvre ce soir là le réseau des Google Local Guides (alors appelés « City Experts »). Le principe est simple : si les outils GPS sont très intéressants pour se repérer, ils le sont d’autant plus quand ils peuvent proposer des recommandations et des informations sur notre environnement direct. Le rôle des Local Guides ? Dénicher des bonnes adresses, encourager les bonnes initiatives locales grâce aux étoiles et avis attribués aux lieux et apporter son regard de « local » sur la ville. Il n’en faut pas plus pour me convaincre !

Google Maps a depuis cette époque grandement évolué et la contribution des local guides permet de toujours plus affiner la connaissance de la ville. Cadre romantique, lieu adapté pour les enfants, tarif accessible : les Local guides peuvent désormais directement via l’application répondre à des questions assez simples pour dresser un portrait du lieu. L’accessibilité est également un sujet pour lequel la contribution des Local Guides peut se révéler clef.

Il ne faut pas se leurrer, la quantité de données « gratuites » fournies à Google est importante et peut rendre sceptique…  En ce qui concerne ma contribution, je la considère complémentaire au travail de recommandation et de partage de bonnes adresses que je fais sur le blog, et en tant qu’utilisatrice, les avis et notations m’ont souvent permis de dénicher lors de week-ends des lieux et adresses plus que chouettes et sortant de l’ordinaire.

Parmi mes adresses testées récemment à Paris, la Virtual Room, escapegame reposant sur de la réalité virtuelle, une expérience insolite et surprenante… dont je parle en vidéo dans la série des « Local Favorites » !

Le réseau des Local guides est ouvert à tous : la dernière version du réseau, assez ludique, convertit nos contributions en points et en niveaux, ouvrant eux-mêmes accès à des expériences.

Quelques 500 avis plus tard, je quitte Paris et ses bonnes adresses pour… la Silicon Valley où j’assisterai au Local Guide Summit 2017... Une expérience qui fera sans nul doute l’objet d’un article et d’un city guide de San Francisco. Stay tuned ! 😉

L’agenda de la semaine

agenda

Penser, manger, admirer, se motiver, écouter, danser et se cultiver, voici comment se conjugue cette semaine à Paris.

Lundi 11 septembre

Philove

Comme en témoignent les succès de Meetic, Tinder ou plus récemment d’HamonAmour – un groupe où trouver son âme soeur « hamoniste » – la rencontre est au coeur des préoccupations. Charles Pépin (mon philosophe chouchou !)  se penche ce soir sur la question et ouvre son nouveau cycle des lundis philo avec cette interrogation : qu’est-ce que rencontrer quelqu’un ? Vaste sujet.

  • Les lundis philo de Charles Pépin
  • Le 11 septembre à 18h30 « Qu’est-ce que rencontrer quelqu’un ?
  • Mk2 Odéon (côté St Germain), 109-113 Boulevard Saint-Germain 75006 Paris
  • Tarif : 15€

Mardi 12 septembre

A table !

Qui n’a jamais rêvé que les promos « 2 pour le prix d’1 » des rayons shampoings de super-marché s’appliquent également à de supers dîners ? C’est le principe de l’opération « Tous au restaurant ! » dont la nouvelle édition aura lieu du 18 septembre au 1er octobre prochain. Le concept est plus qu’alléchant : découvrir de très bonnes tables françaises à petits prix grâce à la formule « Votre invité est notre invité ». Un menu pour le prix de deux en somme ! Mais attention, les tables partent vide : les inscriptions ouvrent mardi 12, soyez sur les starting blocks !

Mercredi 13 septembre

T’as un grain !  

A la manière d’un ciel étoilé, Marie Casaÿs dépose de petits grains de beauté sur des silhouettes finement tracées. Un art tout en légèreté ! De ces dessins est née une exposition : « Grains de Beauté« , qui se déroule actuellement au Tiny Café. Prétexte parfait pour une sortie à Bastille et un afterwork des plus artistiques.

Jeudi 14 septembre

Motivés, motivés… 

Elle est de ceux qui ont la motivation contagieuse ! Charlotte Scapin, co-fondatrice de l’Empowerment Lab inaugure la rentrée des ateliers et propose justement une session 100% motivation. Si en ce mois de septembre la vôtre traîne avec votre moral au fond de vos chaussettes, Charlotte saura la raviver. Au programme, des bases théoriques mais aussi et surtout des clefs vachement pratiques pour muscler sa motivation. Et comme ils sont trop forts chez Empowerment Lab, vous pourrez en plus exercer votre élocution : Charlotte vous fera en effet découvrir le travail de Mihaly Csikszentmihalyi. Rien qu’à l’écrire, mon clavier manque de fourcher.

Vendredi 15 septembre

Cher journal…   

Que celui qui n’a jamais souhaité lire le journal intime de sa soeur me jette la première pierre. Oui, je le confesse, je fais partie de ces terribles personnes que la curiosité a un jour poussé à franchir cette limite indicible… Et je ne dois pas être la seule que cela intéresse car un nouveau festival consacré à ces écritures de l’intime s’ouvre ce vendredi !  Amis voyeurs lecteurs, découvrez cette littérature unique en son genre au travers d’ateliers, lectures, et conférences. Et en compagnie de beau monde : parmi les intervenants, on notera la présence du facétieux Alex Vizorek, que l’on ne présente plus.

Samedi 16 septembre

HuMATHité 

Quand on aime, on ne compte pas. Mais parfois, il faut avouer que les chiffres font rêver ! Comme ceux de la fête de l’Huma par exemple : pour cette nouvelle édition, ce ne sont rien moins que 60 concerts, plus de 150 débats, 5 expositions, 16 films, 12 spectacles, 430 stands et plus de 225 heures de programmation culturelle qui sont prévus ! Certes, la belle a de la bouteille (sa première édition date de 1930) mais elle ne prend pas une ride : on y va pour danser, s’amuser et s’engager !

  • La Fête de l’Huma
  • Du 15 au 17 septembre
  • Parc Georges-Valbon, La Courneuve (93).
  • Tarif : pass unique 3 jours à 35€

Dimanche 17 septembre

JEP around JEP around ! 

Et on termine cette semaine en beauté avec un week-end placé sous le signe des journées du Patrimoine. Comme chaque année, mille et un trésors culturels et architecturaux s’offrent le temps d’un week-end au regard curieux des visiteurs. La sélection est si large qu’il me serait terrible de faire un choix ici. Mon conseil ? Glanez des informations sur le site et, surtout, flânez au gré des musées et lieux hors du commun ouverts pour l’occasion pour découvrir toute la richesse de ces journées.

CONCOURS : une box spéciale Thaïlande à gagner !

concours Thaïlande

Sawat die kha ! Ceux qui la connaissent le savent, la Thaïlande porte à merveille son surnom de pays du sourire. Et j’ai bien l’intention de vous le prouver ! Tentez votre chance à ce nouveau jeu concours et remportez votre box surprise spéciale Thaïlande.

Pour jouer, rien de plus simple, il vous suffit de répondre dans les commentaires à la question suivante :

QUELLE EST LA BOISSON ENERGISANTE THAI A L’ORIGINE DU REDBULL?

Indice

Multipliez vos chances au tirage au sort en rejoignant la page facebook du blog, le compte Instagram StrawberryBlonde ou en partageant l’article !


Date limite du concours : dimanche 17 septembre à 23h59
Tirage au sort parmi les bonnes réponses et annonce du gagnant dans l’article la semaine à l’issue du concours.
Concours réservé à la France Métropolitaine.

Mise à jour 26/09/17
Et le gagnant du jeu concours est Youenn ! Bravo à toi et surveilles tes mails, tu seras contacté prochainement pour recevoir ton lot 🙂

Youenn gagnant concours