mochi

Alors que les festivités du nouvel an chinois battent encore leur plein dans une partie du globe, j’inaugure cette nouvelle rubrique test avec une spécialité asiatique… le Mochi !

Je prends à vrai dire quelques libertés avec la géographie car le mochi est traditionnellement consommé au moment du nouvel an… japonais, qui depuis la fin du 19ème siècle est en fait célébré au 1er janvier du calendrier grégorien. Mais s’il est originaire du Japon, le mochi s’est très bien exporté et est aujourd’hui très populaire dans tout le bassin asiatique, et en particulier à Taiwan, où on le trouve dans tous les night markets et les supermarchés.

Le mochi (à ne pas confondre avec le très approchant « moschi moschi » – qui n’est autre que la formule employée au Japon pour répondre au téléphone) est une boule de pâte de riz gluant, fourrée avec une farce sucrée.

Il se mange dans une soupe lors d’un Shabu Shabu, ou se déguste frais voire glacé comme goûter ou dessert. Parmi les saveurs les plus fréquentes, on retrouve le thé vert, le sésame, le haricot rouge, la cacahuète ou encore le durian, fruit réputé pour son odeur… puissante ! Il y en a donc pour tous les goûts, à condition que l’on apprécie sa texture visqueuse que l’on retrouve très peu dans les pâtisseries européennes.

Mais attention à ne pas en abuser : le petit gâteau gluant affiche un sacré nombre de calories au compteur. Nulle surprise donc qu’il ait donné naissance à l’expression « peau de Mochi » qui désigne une peau douce, ferme mais… rebondie. 

Où en trouver :
– En Asie : dans les night markets, dans les stands proposant des encas ou encore dans les supermarchés (Japon, Taïwan, Corée…)
– En France : dans les épiceries exotiques ou les supermarchés asiatiques. A Paris, on peut également les trouver dans leur forme glacée à la Pistacherie.

Bon appétit !

2 comments on “J’ai testé pour vous… le Mochi”

  1. Olala, moi j’ai découvert les mochis grâce à une amie parisienne venue en visite et ils sont à tomber!
    Si on aime la texture gluante, bien sûr.
    Je rêve maintenant de savourer les mochis glacés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *