Étiquette : Visite

Insolite : 5 activités spéciales Harry Potter

Harry Potter

Mordus les moldus ? Depuis la sortie du premier opus d’Harry Potter en 1997, la pottermania n’a eu de cesse de croître et des générations entières de fans ont vibré au rythme des aventures de l’apprenti sorcier. Vous en faites partie et donneriez cher pour revêtir le choipeaux magique ? Suivez ces 5 enseignements pour devenir digne d’intégrer Poudlard !

1 – Révisez vos classiques

Soirée cinéma & Quidditch – Cinéma Les Fauvettes / Paris 13

Harry Potter, ce n’est pas qu’une saga littéraire, mais c’est bien tout un univers. Une série de films débutée en 2001, avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint et la (très chouette) Emma Watson, et tout un imaginaire, amené parfois à crever l’écran : le quidditch est ainsi depuis 2005 devenu discipline moldue ! Ce sport faisant s’affronter des équipes de sorciers chevauchant leurs balais a désormais sa transcription plus terre à terre mais tout aussi amusante. Cela vous intrigue ? Assistez à une initiation mercredi 26 octobre au Cinéma Les Fauvettes, en présence de l’équipe Paris Frog, dont certains membres font partie de l’équipe de France ! Retrouvez ensuite votre sorcier préféré à 19h30 dans le premier film de la saga, Harry Potter à l’école des sorciers.

  • Cinéma Les Fauvettes, 58 avenue des Gobelins, 75013 Paris
  • Mercredi 26 octobre dès 19h00 :
    • 19h: Introduction au Quidditch Moldu et démonstration par l’équipe Paris Frog
    • 19h30 : Projection de Harry Potter à l’école des sorciers
  • Réservation

2 – Plantez le décor

Warner Bros Studio Tour / Londres

Par amour pour Harry, vous seriez prêts à braver des océans ? En traversant la Manche, il vous sera déjà possible de plonger dans son univers fantastique. Les Studios Warner Bros (situés à Levesden, au nord de Londres) proposent en effet des tours à la découverte des coulisses de la saga. Costumes, décors, maquettes, secrets de tournage et explications sur les effets spéciaux, la visite, de trois heures, est riche en surprises ! Guettez les évènements spéciaux : en fonction des saisons et des fêtes, des animations et expo temporaires sont régulièrement proposées.

3 -Faites le tour de la question

Culture and Adventure – Tour Harry Potter / Londres

Et si vous capitalisiez sur votre séjour britannique pour faire un tour dans le Londres d’Harry ? La pétillante Pascaline de Culture and Adventure, propose dès cet automne un tour Harry Potter en Routemaster, vieux bus impérial londonnien. Le bus vous emmènera sur les lieux incontournables du tournage : le Ministère de la Magie, Gringotts, la Banque des sorciers, le Millenium Bridge mais également l’entrée du chemin de traverse ou encore la célèbre voie 9¾ à Kings Cross en prévision d’un futur départ pour Poudlard.

  • Tour Harry Potter en Routemaster à Londres
  • Dimanche 30 octobre à 14h00 (et de nombreuses dates à venir)
  • Départ à l’arrêt de bus W on Northumberland avenue
  • Réservation

4 – Cultivez votre savoir faire

 

Musée de la magie / Paris 4

Retour en France. Etre moldu ne vous enchante guère et vous souhaiteriez approfondir vos connaissances en magie ? Un musée parisien y est dédié ! Le musée de la magie, en plein coeur de Paris, propose un panorama historique et ludique de la magie depuis le XVIIIème siècle : grands noms, tours incontournables…et bien sûr illusions surprenantes. En novembre, le célèbre magicien Howard Hamburg y tient une conférence :

  • Musée de la magie, 11, rue Saint Paul, 75004, Paris
  • Mercredi, samedi et dimanche de 14h00 à 19h00
  • Conférence de Howard Hambourg le 7 novembre à 20h à l’Académie de magie
  • Réservation

5 – Prolongez le plaisir

 

En librairies, au théâtre et en salles

Que ceux qui après tout cela en voudraient encore plus se réjouissent ! Le dernier né de J.K Rowling vient de paraître : dans ce nouveau livre, Harry Potter et l’Enfant Maudit, le lecteur retrouve Harry Potter, 19 ans après l’avoir laissé dans le 7ème tome. Le texte du livre n’est autre que le script de la pièce de théâtre éponyme… jouée à Londres en juillet dernier et qui devrait sans aucun doute s’exporter très prochainement. L’univers magique de l’auteur sera également à retrouver en salles cet automne : les Animaux fantastiques, spin-off d’Harry Potter, sort le 16 novembre.

 

Visite insolite : les égouts de Paris

égouts de Paris

Vous rêvez de tout connaître des coulisses de Paris ? Bubbleglobe vous prend au mot et vous propose de découvrir  – littéralement – les dessous de la ville, avec une visite guidée … des égouts de Paris !

L’histoire

Repère des tortues Ninjas, décors idéaux de romans d’espionnages, les égouts font l’objet de nombreux fantasmes et nourrissent depuis toujours notre imagination. Mais savez-vous qu’il vous est possible d’en découvrir une partie? Sous le Pont de l’Alma, le Musée des Egouts de Paris accueille toute l’année de nombreux visiteurs, curieux d’en savoir plus sur le fonctionnement de cette « ville sous la ville ». Et ce tourisme souterrain ne date pas d’aujourd’hui : dès la fin du 19ème siècle, Parisiens et touristes partent à la découverte de ce lieu pas comme les autres. Si les visites se font dans un premier temps en trolley, le mode de transport change au début des années 20 : à la manière d’une Venise… odorante, les égouts se visitent en bateau jusqu’en 1975. Mais cette « croisière » prend fin pour des raisons d’hygiène et de sécurité et le parcours s’effectue désormais à pieds. La visite se compose à la fois de galeries sèches et de quelques tronçons du réseau actuel exploité.

La visite

Guide passionnée, Laura connaît par coeur la vie de ces égouts. Cette journaliste de formation s’est prise de passion pour ce lieu méconnu et pourtant véritablement ancré dans l’histoire et le quotidien de la ville de Paris. Elle anime sa visite de nombreuses anecdotes surprenantes : saviez-vous par exemple qu’une prime à la queue de rat existait encore récemment ? Ou bien qu’un crocodile avait élu domicile dans les égouts durant plusieurs mois ? Parmi ses souvenirs les plus marquants, elle raconte avoir servie de guide à Cécile Duflot, venue en famille découvrir les égouts, et évoque également le tournage récent du film « Le Passe Muraille » avec Denis Podalydès, les égouts servant en effet souvent de décors « IRL » à des fêtes, défilés ou films. Une heure de visite passionnante pour un musée des plus insolites, à découvrir entre amis ou en famille !

Infos Pratiques

Le Musée des Egouts, Pont de l’Alma, 75007 Paris, France
(M) Alma-Marceau (RER) Pont de l’Alma
Tous les jours sauf jeudi et vendredi de 11h à 16h
Visites BubbleGlobe avec Laura  : 10€ +  4,30€ de frais d’entrée au musée

Pour suivre l’actualité de BubbleGlobe :
Le site
La page facebook

Barcelone : découvrir la ville guidé par d’anciens sans abris

Barcelone

Dans une Espagne malmenée par la crise, la capitale catalane reste une destination prisée par de nombreux touristes. Mais non loin de l’avenue des Ramblas où se pressent chaque jour des milliers de visiteurs, de nombreux sans abris dorment encore chaque soir dans la rue. Un constat alarmant que combat Lisa Graces avec Barcelona Hidden City Tours, en employant pour guides de ses visites… d’anciens SDF !

L’initiative est audacieuse et inspirante. En lançant à Barcelone les Hidden City Tours, Lisa Graces est partie d’une idée simple : que ceux qui vivent dans la rue en sortent… en devenant des guides de la ville.  Car, comme l’explique si justement José, « quand on vit dans la rue, la ville est un peu chez nous, on la pratique, on en connaît tous les recoins« . Comme les autres guides de l’association, José y a vécu plusieurs mois. Avant de démarrer la visite, il explique, dans un anglais à l’accent espagnol chantant, son parcours accidenté : la crise, un licenciement économique, des charges toujours plus lourdes…et la rue. Une sentence implacable que connaissent, selon les chiffres publiés dans le quotidien espagnol El Périodico il y a tout juste un an, près de 3000 barcelonais.

Une visite insolite mêlant histoire et social

La visite démarre en plein coeur de Barcelone, à deux pas de la cathédrale et de l’office de tourisme, un lieu de rendez-vous presque trop traditionnel pour une visite qui ne l’est pas. Car l’équipe le revendique, participer à un Hidden City Tour c’est vouloir découvrir la ville à travers un autre regard, loin du tourisme de masse. José, passionné d

José, guide Hidden City Tour
José F. Guide pour Hidden City Tour

‘histoire, mêle avec pudeur la sienne à celle de la ville. De l’architecture d’un bâtiment, il déroule les différentes étapes d’extensions de Barcelone, le développement de la population… et les difficultés sociales en découlant. Toujours avec humour, il nous présente des petites places cachées, qu’il connaît bien pour y avoir dormi, abrité du vent, et raconte, à grands renforts d’anecdotes des siècles de vie catalane. Si l’on découvre une Barcelone « cachée », les principaux lieux d’intérêts de la ville ne sont pas pour autant ignorés : après trois heures, la Plaza nova, le quartier juif, l’hôpital de la sainte Croix – où Gaudi décéda – ou encore le marché de la Boquéria n’ont plus de secrets pour nous.

Une seconde chance pour ces « accidentés »

Durant ces trois heures, José nous parle également de sa chance. Car pour lui, être guide, c’est avant tout retrouver le chemin de la réinsertion. Bénéficiant d’une formation à leur entrée afin d’acquérir les bases historiques et de consolider ou apprendre l’anglais, les guides ont également l’assurance, en rejoignant Hidden City Tours d’être logés. Un pied à l’étrier avant de pouvoir à nouveau louer son propre « chez soi ». Pour Lisa Grace, l’objectif est clair : créer de l’emploi pour ces anciens sans-abris. Et c’est d’ailleurs, par cette accroche que débute la vidéo officielle des Hidden City Tours. Si l’équipe reçoit le soutien et travaille au quotidien avec un grand nombre d’associations caritatives, l’accent est vraiment mis sur l’emploi. Une démarche durable, pour un tourisme responsable.

En savoir + :

  • Le site
  • Visites quotidiennes à partir de 15€

 

buzzoole code

Parisiens – Citoyens : demandez votre carte !

Carte citoyenne Paris

En février dernier, la capitale française s’est dotée d’un nouvel outil pour ses habitants : la carte citoyenne, à destination de tous les Parisiens et Parisiennes souhaitant réaffirmer leur amour pour leur ville et « s’engager, partager, découvrir, participer« . Cette carte gratuite et ouverte à tous les habitants âgés de plus de 7 ans – sans condition de nationalité – s’obtient en seulement quelques clics. Mais à quoi sert-elle concrètement ? Explications.

Fluctuat Nec Mergitur. Les terribles événements de janvier et novembre 2015 ont glacé d’effroi la France entière et fait resurgir chez de bien nombreux Parisiens un fort sentiment d’appartenance et d’attachement à leur ville. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, Paris est en effet unique, vive et mutine, fourmillante et libre.  C’est dans cet esprit de défense des valeurs qui lui sont associées mais également d’engagement de ses habitants que la municipalité a souhaité développer la carte citoyenne. Un acte militant ? Pas seulement.

Pour associer les Parisiens à la vie de leur ville, la carte donne accès aux coulisses de la vie municipale (Conseils, débats, formations citoyennes…) mais également à de nombreuses activités culturelles et historiques, comme la visite du Stade Jean Bouin ou des jardins à proximité des Champs-Elysées, ou encore la découverte d’arrondissements au travers de balades thématiques ou insolites. Pour y participer, rien de plus simple : il suffit, une fois muni de la carte, de sélectionner dans l’agenda l’événement qui nous plaît et de s’y inscrire. Petit bémol, les places étant limitées, un tirage au sort est effectué avant confirmation. Mais la diversité des activités et des dates laisse espérer plusieurs opportunités de prendre part à ces événements.

Vous souhaitez recevoir vous aussi votre carte citoyenne ? Rendez vous sur le site Paris.fr, rubrique carte citoyenne, créez un compte et saisissez les informations vous concernant. Dès le compte validé, un numéro de carte vous sera attribué et vous recevrez sous une dizaine de jours votre carte par courrier. Il ne vous reste plus ensuite qu’à à découvrir la ville sous un nouveau jour, plus citoyen !