Constance
De la France, elle a le sourire charmant, l’accent charmeur et de grands yeux de biche. Mais Constance est aussi une vraie berlinoise. Tombée amoureuse de la capitale allemande, elle s’y est installée il y a six ans… et ne l’a plus jamais quittée.  Suivez ses conseils pour pouvoir vous aussi affirmer « Ich bin ein Berliner » *.

Un restaurant ?

La Ständige Vertretung

Ambiance conviviale et cuisine très allemande : la Ständige Vertretung est une institution ! A noter tout de même, ce n’est pas l’adresse qu’il vous faut si vous êtes à la recherche d’une cuisine raffinée…

Un café ?

Ora

J’adore cette ancienne pharmacie transformée en café/bar ! On y va pour le charme de l’endroit et pour son pain et ses viennoiseries maison.

  • Adresse : Oranienpl. 14, 10999 Berlin
  • Tous les jours : 09:30 – 01:00
  • Facebook / Site

Une adresse « shopping » ?

Berliner Troedel Markt

Le marché aux puces qui se tient sur la rue du 17 juin le samedi et le dimanche. On y trouve des bijoux 70s, des petits objets, des barbours et des trenchs Burberry de seconde main, et le tout à des prix tout à fait abordables.

  • Adresse : Straße des 17. Juni, 10623 Berlin (S-Bhf Tiergarten)
  • Sam-Dim : 10:00 – 17:00
  • Site

Un lieu où sortir ?

Kantine Kohlmann

Le bar de la Kantine Kohlmann pour ses très bons cocktails et son coin cheminée en hiver !

  • Adresse : Skalitzer Str. 64, 10997 Berlin
  • Lun-Sam 18:00-00:00 / Dim 17:00-00:00
  • +49 30 85611133
  • Site

Ton adresse coup de coeur?

Gasthaus Figl

Un lieu unique en son genre ! On s’y rend entre amis pour une partie de Kegeln (l’ancêtre du bowling) dans le sous-sol (à réserver) et pour manger de très bonnes pizzas. A découvrir !

* Nota Bene : Si vous voulez passer pour un vrai Berlinois, en fait… ne dites surtout pas « Ich bin ein Berliner ». La formule très connue tirée d’un discours tenu par le président américain John Fitzgerald Kennedy en 1963 a en effet pour traduction littérale : je suis un « Berliner »… nom d’un beignet local (miam) et non d’un habitant de la ville (il aurait fallu dire « Ich bin Berliner »). Sauf si bien sûr après un séjour à enchaîner CurryWurst et bières locales, vous vous sentés l’âme d’un beignet (re-miam).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *