Étiquette : Voyage

Voyager gratuitement en Europe grâce à l’UE

Europe

Vous êtes lycéens ou étudiants et mordus de voyage ? Réjouissez vous ! La Commission européenne a annoncé lundi son intention d’attribuer des subventions à 7000 jeunes, souhaitant découvrir un pays d’Europe.

Nous célébrons cette année les 30 ans du programme Erasmus, à l’origine de nombreux échanges universitaires (et d’un grand nombre de couples mixtes !!!). A cette occasion, la Commission européenne a annoncé hier le lancement de  » Move2Learn, Learn2Move « , une initiative pour promouvoir la mobilité des jeunes en Europe.

La commission avait, un temps, envisagé d’offrir à tous les jeunes Européens de 18 ans un pass InterRail mais cette ambitition, si belle soit-elle, a vite été abandonnée, jugée inenvisageable en terme de budget. C’est donc pour la formule d’une subvention de transport, sur présentation d’un dossier, que se sont prononcés les commissaires.

Si le nombre de bénéficiaires paraît minime face aux nombre d’habitants de l’Union Européenne, ce sont toutefois quelques 7000 jeunes qui devraient pouvoir bénéficier d’une bourse pour financer leur voyage dans un des pays membres.

Les dossiers devront être présentés via la plateforme de jumelage en ligne eTwinning et pourront être des projets personnels ou de classe. Les subventions correspondront à des titres de transport d’une valeur de 350 ou de 530 euros et concerneront des voyages entre août 2017 et décembre 2018. Certains transporteurs soutiendront cette initiative en proposant des réductions voire des billets gratuits.

Les détails de l’initiative sont à retrouver sur le site de la Commission.

L’agenda de la semaine

agenda

Maths, voyages, boobs et bons petits plats : pas de doute, l’agenda est là !

Lundi 27 février

Echec et Math 

Pythagore, j’adore !  Ce soir, Cédric Villani, monsieur Mathématiques, vous donne rendez-vous à la maison des Métallos pour un petit cours de rattrapage spécial Géométrie. Au programme, dès 19h00, une joyeuse conférence intitulée « Des triangles, des gaz, des prix et des hommes ». On parie que le boss des maths finira bien par vous la transmettre (…la bosse… Ok, je sors).

Mardi 28 février

Just Boobs It 

L’adage le dit lui-même : on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Mardi, on file donc apprendre à s’auto-masser… les seins ! Outre l’aspect fort sympathique d’une telle pratique, on se rappelle que la prévention du cancer du sein passe aussi et surtout par cela. Après l’atelier Tricot, l’atelier « tripot » !

Mercredi 01er mars

Apéroad Trip !  

La météo vous déprime ? Venez prendre votre dose de soleil à l’Apéro Voyageurs. Une édition consacrée à l’Australie, à l’occasion de la sortie du nouveau guide « Melbourne l’Essentiel », des éditions Nomades. Des guides sont à gagner et de nombreuses animations pimenteront la soirée.

  • ApéroVoyageurs – édition spéciale Melbourne
  • Mercredi 01er mars, à partir de 19h30
  • Entrée Libre
  • One More, 44 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris

Jeudi 02 mars

Featuring…

Ils forment l’écrin des films et sont parfois de véritables objets d’art : les génériques sont à l’honneur ce jeudi au Forum des Images. Au programme de cette 4ème nuit du générique, des projections, unerencontre avec Randy Balsmeyer, l’un des créateurs de génériques les plus sollicités et talentueux de sa génération (Scorsese, Coen, Jarmusch,…) et la remise du prix Rosalie, honorant le meilleur générique de film français de l’année 2016. Espérons que cette fois il n’y aura pas de couac d’enveloppe :  #OscarFail !

  • La Nuit du Générique
  • Jeudi 02 février dès 19h30
  • Entrée libre. La séance est pour l’instant complète, mais des places devraient pouvoir être disponibles sur place le soir de l’évènement.
  • Forum des Images, 2 rue du Cinéma, Forum des Halles, 75001 Paris

Vendredi 03 mars

Before Africa

Ce vendredi, décollez pour l’Afrique ! Le Musée du Quai Branly propose une soirée dédiée au continent africain : défilé, live painting, performance culinaire (autour du chocola, miamt!), projections, table ronde et bien sûr, visite éclairée de l’exposition « L’Afrique des routes » , un roadtrip culturel 100% dépaysant.

  • Before « L’Afrique des routes »
  • Vendredi 03 mars, de 19h00 à 00h00
  • Entrée libre, dans la limite des places disponibles
  • Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 37 quai Branly, 75007 Paris

Samedi 04 mars

Say WES !

A l’occasion de sa venue en France pour le festival Toute La Mémoire du Monde de la Cinémathèque, Wes Anderson se rend à Montreuil pour présenter « The Grand Budapest Hotel » au cinéma Méliès.  A Wes, on dit yes !

  • Wes Anderson présente « The Grand Budapest Hotel »
  • Samedi 04 mars à 15h45
  • Cinéma Le Méliès, 12 place Jean Jaurès, 93100 Montreuil

Dimanche 05 mars

A table !

L’innovation passe à table : dès dimanche, le salon Omnivore fait son retour à Paris. Ce rendez-vous de l’avant-garde culinaire annonce un programme plus qu’alléchant : 6 Scènes, des dizaines de masterclass, et beaucoup beaucoup de bonheur pour les gourmands et gourmets avisés. A ne pas manquer !

Voyage : la playlist des vacances !

Playlist voyage

Valise bouclée, billets et passeport en poche : l’heure du grand départ approche ! Vous n’avez pas cette chance et devez encore patienter ? Peut-être même pensez-vous avec nostalgie aux vacances déjà achevées ? Découvrez ma playlist 100% Voyage, 20 titres qui vous emmèneront « plus loin que la nuit et le jour  » !

  • Voyage, Voyage – Désireless

  • Je pars (le vol de nuit s’en va) – Nicolas Peyrac

  • Around The World – Daft Punk

  • London Calling – The Clash

  • One night in Bangkok – Murray Head

  • Un dimanche à Bamako – Amadou et Mariam

  • Week-end à Rome – Etienne Daho

  • On the road again – Bernard Lavilliers

  • Moskau – Rammstein

  • L’Amérique – Joe Dassin

  • Et moi, et moi, et moi – Jacques Dutron (…700 millions de Chinois…)

  • Et j’entends siffler le train – Richard Anthony

  • Travel The World – Superbus

  • La Californie – Julien Clerc

  • Surfin USA – Beach Boys

  • Le Port d’Amsterdam – Jacques Brel

  • Africa – Toto

  • Sky & Sand – Paul Kalkenbrenner (de l’album Berlin Calling…natürlich!)

Et un dernier titre… planant pour boucler cette playlist voyage !

  • Airplane – The Beachboys

 

10 faits insolites sur l’Islande

Islande

Islande. La petite île fait sacrément parler d’elle depuis ces derniers jours : son équipe de foot s’est en effet illustrée à l’Euro en éliminant une autre nation d’Insulaires… les Anglais ! Ce dimanche soir, c’est la France que s’apprête à rencontrer l’Islande : découvrez 10 faits insolites sur cette île hors du commun pour une pause culture lors de la mi-temps !

1) Prénoms

Si sur le maillot des joueurs islandais, ce sont bien les noms de famille qui s’affichent… c’est une exception notoire à la règle islandaise : en effet, en Islande, on s’adresse à tout le monde par son prénom, qu’il s’agisse d’un ami proche, de son chef ou encore du premier ministre ! Les classements alphabétiques, dans l’annuaire ou à la bibliothèque, se font d’ailleurs également par le prénom. Celui-ci, sauf exception validée par le « comité des prénoms », est choisi dans un registre de quelques 3500 prénoms officiels.

2) Noms

Pour filer l’image footbalistique, poursuivons sur les maillots : vous vous perdez un peu parmi tous ces noms aux consonance en « sson » ? L’explication est pourtant simple : l’équipe étant exclusivement masculine, tous les patronymes islandais se terminent en « sson », suffixe signifiant « fils de », et accolé au prénom de leur père. Cela vous semble encore obscur ? Prenons pour exemple « Ragnar » : si Ragnar a un fils, celui-ci aura pour nom de famille « Ragnarsson ». Si par contre, il a une fille, elle aura pour nom « Ragnardottir » (dottir signifiant « fille de »). Les membres d’une même famille n’auront donc pas le même nom et il n’est pas rare de croiser des homonymes !

3) Une grande famille

Avec à peine plus de 300 000 habitants (dont 10% se trouvent actuellement en France pour soutenir leur équipe nationale lors de l’Euro de football), issus des familles ayant peuplé l’île il y a 1200 ans, dire que les liens familiaux ne sont pas rares est un vrai euphémisme. Les Islandais seraient tous cousins, au maximum au 9ème degré. L’application IslendingaApp a même été imaginée pour retracer la généalogie des Islandais : un bon moyen de s’assurer que l’on ne « date » pas son cousin !

4) « Banana! »

A défaut de ne pas être les plus gros producteurs d’Europe – leur géothermie leur permettant pourtant de cultiver sous serres des fruits et légumes – les Islandais sont les plus gros consommateurs de… bananes. Ils en mangent chaque année plus de 18kg par personne et par an !

5) Conduite

L’appréciation des règles du code de la route est pour les Islandais… très subjective. Ne soyez pas surpris lorsque vous conduisez sur l’île de voir le conducteur vous précédant enclencher son clignotant… après avoir tourné ! Petite astuce si vous comptez louer une voiture pour votre séjour : ne négligez pas l’assurance « graviers », ce n’est pas un luxe.

6) Piscine clean

Laissez votre pudeur au vestiaire : les Islandais sont férus de bains chauds et de piscines… et sont très à cheval sur l’hygiène. Avant de se baigner, la case douche est obligatoire, et sans maillot s’il vous plaît. Des panneaux sont là pour vous le rappeler, et l’Office de tourisme a même créé une petite vidéo très amusante qui résume les quelques étapes clefs pour profiter des bienfaits des bassins islandais.

7) Eau-deur

Vous êtes sous la douche et avez l’impression de « faire cuire un oeuf » ? C’est tout à fait normal ! Le réseau domestique d’eau des Islandais est principalement chauffé grâce à la géothermie. L’eau peut donc avoir une odeur de souffre assez prononcée !

8) Amphibiens

Phoques, moutons, oiseaux, baleines, chevaux : la faune islandaise est riche et variée. Mais impossible d’y croiser une grenouille : il n’y a aucun amphibien et reptile sur l’île !

9) We’re all living in Amerika, Amerikaaaa

Sur la faille entre les continents européen et américain, l’Islande emprunte naturellement aux deux cultures. Le Coca-Cola se place au rang de boisson nationale (et les nombreux affichages publicitaires aux couleurs de la marque le rappellent…), le hot-dog est un incontournable snack. Par contre, vous ne trouverez aucun Mac Do : l’enseigne n’y est plus implantée depuis 2009 !

10) Météo

« Si le temps ne te convient pas, attends cinq minutes » : ce proverbe local résume assez bien la météo islandaise. Soleil, vent, pluie, neige, les saisons peuvent s’enchaîner en l’espace d’un quart d’heure : il est donc judicieux d’emporter avec soi plusieurs couches pour parer à toute éventualité !

L’agenda de la semaine

Agenda du 09 au 15 mai

Dur de retrouver Paris après un week-end prolongé ? Découvrez ma sélection de la semaine pour vous sentir encore (un petit peu) en vacances !

Lundi 09 mai


Métro, boulot, photos

Vous n’avez rien prévu pour ce soir mais souhaiteriez vous aérer l’esprit avant de rejoindre votre lit… et le nouvel épisode de Games of Thrones ? Découvrez l’expo « hors les murs » du Festival Circulations ! Pour le prix d’un ticket de métro, vous pouvez en effet retrouver dans de nombreuses stations de métro et RER les oeuvres du festival de la jeune photographie européenne.

  • Stations concernées : Hôtel de ville, St Michel, Bir Hakeim, Jaurès, Luxembourg, St Denis Porte de Paris, La Chapelle, Gare de l’Est, Gare du Nord.

Mardi 10 mai


Corpus Arty

On poursuit la semaine sur une note artistique ! Profitez de la nocturne du Jeu de Paume pour découvrir l’exposition « Corpus » de la talentueuse Helena Almeida, avant son décrochage le 22 mai : peinture, photographie, vidéo, dessin, une sélection couvrant la riche et variée carrière de l’artiste avec des oeuvres des années 60 à aujourd’hui.

  • De 11h à 21h – Jeu de Paume, 1 Place de la Concorde, 75008 Paris

Mercredi 11 mai


Yes, you Cannes ! 

Vous ne foulerez pas cette année les marches du Festival de Cannes ? Qu’importe ! La RATP s’associe au prestigieux Studio Harcourt et vous propose, le 11 mai, de passer vous aussi sous le feu des projecteurs. Repartez avec votre photo de star en vous rendant dans une des cinq cabines installées pour l’occasion !

  • De 12h à 17h dans les stations suivantes :
    • La Motte Picquet-Grenelle (sous le viaduc de la ligne 6)
    • Denfert-Rochereau (RER B, dans la gare)
    • Jaurès (sous le viaduc de la ligne 2)
    • Quai de la Gare (sous le viaduc de la ligne 6)
    • Nanterre-Université (RER A, dans la gare)

Jeudi 12 mai


Voyage voyage

L’Apéro du Jeudi a déjà le goût des vacances : c’est en effet un apéro spécial « voyage » qui se profile : rendez-vous dès 19.30 à l’hôtel Eugène en Ville pour échanger sur vos destinations préférées, découvrir les récits d’autres voyageurs et troquer vos guides de voyage !

Vendredi 13 mai

Rêve général

De 1936 à aujourd’hui, les luttes sociales n’ont perdu de leur actualité. Venez assister à la conférence du Forum des Images animée par Danielle Tartakowsky autour de la question « Images de Luttes, que reste-t-il de 1936 » ?

Samedi 14 mai


L’égout des choses

BubbleGlobe vous invite à découvrir les entrailles de Paris en vous proposant une visite pour le moins insoliteles Egouts de Paris ! RDV juste ici pour acheter votre billet !

  • 11h-12h – BubbleGlobe, Paris (adresse du rdv indiquée après réservation)

Dimanche 15 mai


Chin’troc

Le dimanche, à Paris, le brunch c’est plus qu’une tradition ! Venez découvrir celui de la Recyclerie à l’occasion du premier numéro de l’année de leur « Broc’Déj » ! Le principe ? Un vide-grenier / troc installé le long des voies de la Petite Ceinture, pour troquer, vendre et chiner !

  • A partir de 12.00 – La Recyclerie, 83 Boulevard Ornano, 75018 Paris

Rejoignez l’Iceland Academy et remportez votre voyage en Islande !

iceland academy

Vous avez toujours rêvé de découvrir l’Islande ? Alors sautez sur l’occasion : l’Iceland Academy propose jusqu’à la fin du mois de vous faire découvrir l’île aux côté de Guðmundur, Guðrun, Stína et d’autres charmants professeurs. Un retour – virtuel – sur les bancs de l’école qui vous permettra d’en savoir plus sur les activités et traditions islandaises… avec à la clef un séjour à gagner ! Qui a dit « Too Cool for School » ?

A Reykjavik, le spectacle « How to become Icelandic in 60 minutes » proposé au Harpa ne désemplit pas. Mais avant de vous transformer en vrai « local » à l’issue de ce cours intensif, prenez place sur les bancs de l’Iceland Academy pour vous initier aux basiques. Car en effet, si vous souhaitez passer inaperçu et ne pas être immédiatement repéré comme un touriste.certains conseils sont bienvenus avant de fouler le sol islandais

L’Iceland Academy, c’est une initiative de l’Office de Tourisme islandais pour faire découvrir l’île au travers de vidéos ludiques et de conseils amusants. Quatre principales sessions sont proposées, débloquant chacune un « badge » :

Badges Discover Iceland

  • How to avoid Hot Tub Awkwardness… ou comment apprendre le B.A BA du bain à l’islandaise. Vous y découvrirez notamment qu’il faudra laisser votre pudeur au vestiaire : la douche préalable au bain se prend sans maillot !
  • Responsible Travelling in Iceland… des richesses naturelles et un écosystème fragile comme ceux de l’Islande ça se préserve : dans ce cours, on apprend donc à agir en touriste responsable ! Des recommandations essentielles pour sauvegarder cet environnement qui fascine chaque année des milliers de visiteurs
  • Staying Safe in Iceland… Pour « dompter » la nature sauvage et passer un excellent séjour sans se mettre en danger,  quelques conseils sont les bienvenus. Le site SafeTravel.IS, développé par la même équipe, est d’ailleurs entièrement dédié à la sécurité des voyageurs.
  • A guide to Winter Sports in Iceland… L’Islande n’est pas la première destination à laquelle on pense quand on veut skier. Et pourtant ! De nombreuses activités sportives sont proposées en hiver, ne passez pas à côté !

Voici une petite vidéo vous donnant un aperçu de vos futures classes :

Une introduction à l’Islande qui vous donnera sans aucun doute sacrément envie d’y voyager ! Et ça tombe très bien : en remportant les quatre badges de l’Iceland Academy, vous validez votre inscription pour un tirage au sort qui vous permettra peut-être de vous envoler pour l’Islande. Il ne vous reste plus qu’à réviser et à croiser les doigts…

10 choses à faire à Copenhague

10 choses Copenhague

Vous avez succombé à l’appel des sirènes ? Ou plutôt à celui de la sirène d’Andersen, statue emblématique de Copenhague ? Laissez vous porter : le temps d’un week-end, une semaine ou même plus, la capitale danoise saura vous séduire. Découvrez sans tarder une sélection de 10 activités incontournables pour découvrir et goûter aux charmes de Copenhague.

 

1) Retournez à l’université

Copenhague sans sa vie étudiante ne serait pas elle-même : fondée en 1470, son université est d’ailleurs la plus ancienne du Danemark (et une des plus réputées) et il suffit de se balader dans les ruelles médiévales du quartier latin pour saisir de près le coeur étudiant de la ville. Rendez vous Vor Frue Plads pour admirer les très beaux bâtiments de l’université et de sa bibliothèque, découvrez la cathédrale Notre-Dame de Copenhague (Vor Frue Kirke), et restaurez corps et esprit au très littéraire Paludan Café, où touristes et locaux se pressent pour déguster brunchs et cafés, dans un cadre très chaleureux sous d’immenses bibliothèques.

Latinerkvarteret :
– S’y rendre : (M) (S) Norreport / Bus 5A-6A
–  Université, lun-ven 08h-20h
–  Cathédrale Notre-Dame de Copenhague, tous les jours 08h-17h
–  Paludan Café, Fiolstraede 12, lun-ven 09h-22h, sam-dim 10h-22

2) Prenez de la hauteur

Pour avoir une vue imprenable et découvrir un bâtiment à l’architecture très surprenante, visitez la Rundetårn, observatoire astronomique de la ville surplombant Copenhague depuis 1642. Erigée à la demande du roi Christian IV en 1642, la tour constitue avec la bibliothèque universitaire qu’elle abrite et l’église mitoyenne l’Oeuvre de la Trinité. A l’exception des quelques marches au sommet, vous n’aurez pas à gravir d’escalier : c’est en effet une longue et large rampe en colimaçon qui mène en haut de la tour ; 209 mètres de long à parcourir pour atteindre 34,8 mètres de haut et bénéficier d’un magnifique point de vue sur la ville. N’hésitez pas à vous rendre dans la tour une fois la nuit tombée : l’observatoire est encore en activité et vous pourrez observer les étoiles à l’aide d’un télescope vieux de plus de 80 ans !

Rundetårn :
– Ouverte 362 jours par an !(jours de fermeture : noël et nouvel an)
– Tarif : 25 DKK
– Heures d’ouvertures : 10-18h tous les jours (jusqu’à 20h du 21 mai au 20 septembre)
– Heures d’ouvertures de l’observatoire : 19-21h les mardis et mercredis d’octobre à mars

Rundetarn
Rundetårn

3) Remontez le temps

Copenhague vous transporte à travers les âges ! Pour vous rendre compte du temps qui passe, découvrez l’oeuvre magistrale de Jens Olsen qui conçut la « world clock« , horloge astronomique indiquant bien entendu l’heure mais aussi les éclipses de lune et de soleil… Cette horloge magnifique – composée de près de 15000 pièces – se trouve à l’entrée de l’Hôtel de Ville (Rådhuset) et se visite en accès libre. Pour revenir quelques siècles en arrière, une visite à la Glyptotek s’impose également. Les collections de la famille Jacobsen (propriétaires de la brasserie Carlsberg) y sont présentées dans de vastes salles colorées : le blanc des statues et bustes antiques (il s’agit principalement de pièces égyptiennes, grecques et romaines) tranchant avec les profondes couleurs des murs, le très beau jardin d’hiver et la muséographie très bien pensée et aérée donnent à la visite une impression de balade à travers le temps et les civilisations.

Rådhuset
– Rådhuspladsen
– Lun-Ven 08h-17h / Sam 10h-13h
– Accès libre

NY Carlsberg Glyptotek
– S’y rendre : (S) Kobenhaven H
– Dantes Plads 7
– Mar-Dim 11h-17h
– Tarif : plein tarif 75DKK, -26 ans 50 DKK / Gratuit le jeudi

Glyptotek
Ny Carlsberg Glyptotek

4) Offrez vous une part de liberté

Pour poursuivre votre voyage dans le temps, une étape incontournable s’impose : retrouvez l’ambiance flower-power et anti-système des 70’s avec la visite de Christiania ! Cette ville dans la ville, quartier alternatif et unique en son genre, est un ancien site militaire investi en 1971 par une communauté hippie bien décidée à vivre différemment. Depuis, Christinia a conservé ce parfum de liberté et d’interdit cher au mouvement Peace and Love. Pourtant, l’initiative n’est pas au goût de tous et la pression du gouvernement et des promoteurs immobiliers a bien failli signer la fin de ce rêve seventies. En 2013, les autorités ont en effet cherché à évacuer le site, mais les habitants ont résisté et, aux termes de longues et difficiles négociations, il a été décidé de laisser la possibilité aux résidents de rester… sous réserve de devenir propriétaires du site. Un emprunt de plus de 50 millions de couronnes danoises a été contracté par les habitants. Pour participer au remboursement de cette immense dette, une initiative originale a vu le jour : les visiteurs peuvent acheter des « actions » (FolkeAktie) et posséder ainsi symboliquement une part de Christiania.

Christiania
– S’y rendre : (M) Christianianshavn
– Mar-Dim 11h-17h
– Accès libre
– Photographie interdite au Green Light District

Christiania
Christiania

5) Replongez en enfance

Prolongez votre saut dans le passé on observant Copenhague avec des yeux d’enfants. Pour cela, rendez visite à l’incontournable petite Sirène, emblème de la ville… et héroïne du bien connu conte d’Andersen. Vous remarquerez vite que, de petite, elle n’a pas que le nom : posée sur son rocher, elle ne fait pas plus d’1,25m de haut ! Mais n’en déplaise à sa petite taille, son aura attire les foules… et attise les jalousies ! Tête maintes fois sciée, bras enlevé, visage peinturluré, la petite Sirène a été l’objet de bien des dégradations. Mais celle qui se tient sur le port de Copenhague n’est en fait qu’une copie, le moulage original, réalisé par le sculpteur Edvard Eriksen, est conservé en lieu sûr ! Après cette visite, pour continuer à se laisser bercer par les doux souvenirs de l’enfance, optez pour un tour au parc Tivoli, où vous attendent ambiance foraine et montagnes russes.

Den lille Havfrue
– S’y rendre : (S) Østerport
– Langelinie

Tivoli
– S’y rendre : (S) Kobenhaven H
– Vesterbrogade 3
– Avril-fin Septembre : dim-jeu 11h-22h (juillet-août 23h) / ven-sam 11h-minuit
– Tarif : 99DKK (+ prix des manèges)

Petite Sirène
La Petite Sirène de Copenhague

6) Goûter au hygge danois

Hygge. Ce terme danois résume le caractère chaleureux des maisons de Copenhague, une fois la nuit tombée. Le traduire par « confort » ou « cocoon » serait le réduire : c’est un véritable art de vivre à la Danoise. En hiver, chaque fenêtre s’habille de nombreuses bougies, chaque fauteuil revêt un confortable plaid, et la décoration intérieure crée une atmosphère propice à la détente et à la convivialité. Chaleur et hospitalité au programme !

7) Savourez un smörrebrod

Comme dans de nombreux pays du nord et de l’est de l’Europe, le pain noir est à l’honneur au Danemark. Ainsi, un ou deux smörrebrod – tranches de pain de seigle recouvertes d’une épaisse garniture (pålæg) – constituent souvent le déjeuner des habitants de Copenhague. A déguster avec du hareng mariné (marinerede sild) ou du saumon fumé (røget Laks)!

Torvehallerne
Un marché couvert de 700 mètres carrés où vous trouverez toutes les spécialités gastronomiques danoises, dont l’incontournable Smörrebrod
– S’y rendre : (M) Nørreport
– Frederiksborggade 21
– Lun-Jeu 10h-19h / Ven 10h-20h / Sam 10h-18h / Dim 11h-17h

8) Mangez au Meat District

A Copenhague, plus grand port du Danemark, le poisson est roi. Mais ne boudez pas pour autant les plaisirs de la viande et laissez vous tenter par un détour au « Meatpacking District » (en danois, kødbyen, littéralement « ville de la viande »), ancien quartier des boucheries et abattoirs de la ville, occupé aujourd’hui par de nombreux restaurants, bars et galeries d’art. Une sortie particulièrement recommandée le soir car le quartier s’anime et devient l’une des destinations favorites des jeunes Danois et touristes.

Vesterbro / Frederiksberg
– S’y rendre : (S) Københavns Hovedbanegård / Dybbølsbro
– Kødbyen (Meatpacking District) : Halmtorvet 21

Meatpacking District
Meatpacking District

9) Admirez le design

Fidèle à la réputation scandinave, Copenhague et ses boutiques sont un véritable hymne au design. Esthétique, simplicité et fonctionnalité sont les grandes tendances de la déco et du mobilier danois. Pour se familiariser avec le savoir faire danois et son histoire, visitez le musée du design Danois ou… les étages entiers que le Illum Bolighus ou encore le Magasin du Nord lui consacrent. Mais attention aux portefeuilles : les lignes sobres et épurées du design danois se payent cher !

Illum & Magasin du Nord
– S’y rendre : (M) Kongens Nytorv
– Illum, Østergade 52, lun-sam 10h-20h, dim 11h-18h
– Magasin du Nord, Kongens Nytorv 13, lun-sam 10h-20h

10) Longez les canaux

Figures d’Epinal de Copenhague, le port de Nyhavn et ses façades colorées invitent à la balade. Ce « nouveau port » – pourtant vieux de plus de 400 ans – a traversé les siècles et accueille chaque année de nombreux touristes. Pour profiter des canaux et de la vue qu’ils offrent, promenez vous à pieds ou optez pour une balade en bateau, à bord d’une des nombreuses embarcations qui mouillent au port.

Nyhavn
– S’y rendre : (M) Kongens Nytorv

Nyhavn
Nyhavn, le « nouveau port » de Copenhague

L’Actu Voyage

L'Actu Voyage
Actu Voyage : découvrez ci-dessous toute l’actualité des acteurs du tourisme ! Nouvelles apps, bons plans, records, start-ups innovantes, retrouvez toutes les informations du moment.