Étiquette : Euro

L’agenda de la semaine

l'agenda de la semaine

Les vacances terminées, ça y est, c’est la rentrée. Et comme à son habitude, elle s’annonce sportive. Tennis, boxe, course en nage libre… sortez vos agendas, cette semaine, il va y avoir du sport !

Lundi 28 août

Chante, chante, danse, et mets tes baskets, chouette, c’est sympa tu verras…

Bon, à part l’immense plaisir de pouvoir vous coller cette chanson des Forbans dans la tête, quel est mon propos pour ce début de semaine ? Et bien, de proposer une petite remise en forme « running » ! Enfilez vos chaussures de sport et profitez des longues journées et des parcs et jardins encore ouverts tard pour un footing de rentrée. En plus de faire du bien à votre corps, vous pourrez également oeuvrer par ce biais à faire parler du sport au féminin : connectez votre app sportive à Running Heroes pour cumuler les kilomètres au profit de la fondation Alice Milliat. Cette sportive passionnée, militante engagée, a longtemps combattu pour la promotion et la reconnaissance de la pratique sportive féminine. Une figure à saluer !

Mardi 29 août

Battre le fer tant qu’il est chaud

Vous avez suivi le combat du siècle et rêvez depuis de monter sur le ring ? Qu’à cela ne tienne ! Découvrez en cette rentrée la boxe anglaise au Battling Club Paris et essayez vous à cette discipline qualifiée de nobel art. Le plus du club ?  La séance d’essai ne coûte que 15€, un prix séduisant pour ceux qui – contrairement à Mayweather,  qui a remporté la coquette somme de 250 millions de dollars pour sa victoire – abordent la rentrée avec un budget serré.

  • Battling Club Paris, 13 rue de la Grange aux Belles 75010 Paris
  • Séances d’initiation à la boxe anglaise les lundi (18h et 20h) , mardi (19h) et jeudi (19h)
  • 15€ la séance découverte (déductible d’une formule d’abonnement)

Mercredi 30 août

Splash Out ! 

David Hockney a toujours eu un intérêt marqué pour les piscines. Et avec les 35 degrés qui s’annoncent cette semaine, on ne peut que le comprendre. Pour éviter le coup de chaud, et s’offrir un plongeon artistique, cap sur le Centre Pompidou et son exposition consacrée au peintre britannique, maestro de l’hyperréalisme.

  • Exposition David Hockney
  • Jusqu’au 23 octobre, de 11h à 21h ou de 11h à 23h
  • Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

Jeudi 31 août

Prendre la balle au bond

Le championnat européen de basket masculin démarre ce jeudi avec notamment une rencontre France-Finlande ! Deux choix s’offrent à vous : vous envoler en last minute pour Helsinki afin d’admirer de plus près les 2m13 de Laurie Markkaneni ou… vous rendre au bar Aux Sports, pour éviter le jetlag et profiter d’une bière fraîche. Il paraîtrait qu’en plus ce bar soit un repère de fans du Stade Rennais : je ne peux que le recommander (Roazhon Celtic Kop !!!).

Vendredi 1er septembre

Puissance 3  

Pour ne pas risquer le surentraînement, on laisse notre corps au repos en cette fin de semaine… et on sort admirer les prouesses des autres ! Trois expos au choix pour ce vendredi « arty » :  « 1924, Paris accueille l’univers Olympique », où redécouvrir en images l’ambiance des Jeux Olympiques dans l’entre-deux guerres, « Athlètes », du pochoiriste C215 qui présente à la marie du 13ème des portraits de sportifs emblématiques sur des objets leur ayant appartenus ou encore les superbes expositions de la Galerie Jean-Denis Walter, ex-Directeur photo et rédacteur en chef de L’Equipe magazine.

Samedi 2 septembre

Vigo d’air pur et d’eau fraîche

Un Jean peut en cacher un autre. Pour sa réouverture après un break aoûtien, la Cinémathèque met à l’honneur Jean Vigo, cinéaste « mordant » du début du 20ème. A découvrir notamment, son documentaire « La Natation par Jean Taris, Champion de France « , consacré à l’un des plus grands nageurs d’avant-guerre. Un documentaire court – 9 minutes seulement – mais déjà révélateur du caractère précurseur de la réalisation de Vigo :  on retrouvera notamment sa technique de prise de vues sous-marines trois ans plus tard dans son seul et unique long-métrage, l’Atalante.

Dimanche 3 septembre

Pif, Paf, Plouf ! 

Voir Jean Taris à l’oeuvre vous a donné des envies de compétition ? Ca tombe bien : le Bassin de la Villette, dont les canaux sont ouverts à la baignade depuis la mi-juillet, accueille pour la deuxième année consécutive La Fluctuat, course en eau libre. 450 nageurs s’étaient illustrés l’an dernier dans le bassin aux cotés de sportifs renommés. Cette année, Aurélie Muller (Championne du Monde 10 km et relais), Marc Antoine Olivier (Champion du Monde 5 km et relais) Océane Cassignol (Championne du Monde en relais) et David Aubry (6ème du 10 km aux Mondiaux) seront également présents pour soutenir la fédération de natation et la candidature de Paris 2024. On vous l’avait dit, pour cette rentrée, il va falloir mouiller le maillot !

10 faits insolites sur l’Islande

Islande

Islande. La petite île fait sacrément parler d’elle depuis ces derniers jours : son équipe de foot s’est en effet illustrée à l’Euro en éliminant une autre nation d’Insulaires… les Anglais ! Ce dimanche soir, c’est la France que s’apprête à rencontrer l’Islande : découvrez 10 faits insolites sur cette île hors du commun pour une pause culture lors de la mi-temps !

1) Prénoms

Si sur le maillot des joueurs islandais, ce sont bien les noms de famille qui s’affichent… c’est une exception notoire à la règle islandaise : en effet, en Islande, on s’adresse à tout le monde par son prénom, qu’il s’agisse d’un ami proche, de son chef ou encore du premier ministre ! Les classements alphabétiques, dans l’annuaire ou à la bibliothèque, se font d’ailleurs également par le prénom. Celui-ci, sauf exception validée par le « comité des prénoms », est choisi dans un registre de quelques 3500 prénoms officiels.

2) Noms

Pour filer l’image footbalistique, poursuivons sur les maillots : vous vous perdez un peu parmi tous ces noms aux consonance en « sson » ? L’explication est pourtant simple : l’équipe étant exclusivement masculine, tous les patronymes islandais se terminent en « sson », suffixe signifiant « fils de », et accolé au prénom de leur père. Cela vous semble encore obscur ? Prenons pour exemple « Ragnar » : si Ragnar a un fils, celui-ci aura pour nom de famille « Ragnarsson ». Si par contre, il a une fille, elle aura pour nom « Ragnardottir » (dottir signifiant « fille de »). Les membres d’une même famille n’auront donc pas le même nom et il n’est pas rare de croiser des homonymes !

3) Une grande famille

Avec à peine plus de 300 000 habitants (dont 10% se trouvent actuellement en France pour soutenir leur équipe nationale lors de l’Euro de football), issus des familles ayant peuplé l’île il y a 1200 ans, dire que les liens familiaux ne sont pas rares est un vrai euphémisme. Les Islandais seraient tous cousins, au maximum au 9ème degré. L’application IslendingaApp a même été imaginée pour retracer la généalogie des Islandais : un bon moyen de s’assurer que l’on ne « date » pas son cousin !

4) « Banana! »

A défaut de ne pas être les plus gros producteurs d’Europe – leur géothermie leur permettant pourtant de cultiver sous serres des fruits et légumes – les Islandais sont les plus gros consommateurs de… bananes. Ils en mangent chaque année plus de 18kg par personne et par an !

5) Conduite

L’appréciation des règles du code de la route est pour les Islandais… très subjective. Ne soyez pas surpris lorsque vous conduisez sur l’île de voir le conducteur vous précédant enclencher son clignotant… après avoir tourné ! Petite astuce si vous comptez louer une voiture pour votre séjour : ne négligez pas l’assurance « graviers », ce n’est pas un luxe.

6) Piscine clean

Laissez votre pudeur au vestiaire : les Islandais sont férus de bains chauds et de piscines… et sont très à cheval sur l’hygiène. Avant de se baigner, la case douche est obligatoire, et sans maillot s’il vous plaît. Des panneaux sont là pour vous le rappeler, et l’Office de tourisme a même créé une petite vidéo très amusante qui résume les quelques étapes clefs pour profiter des bienfaits des bassins islandais.

7) Eau-deur

Vous êtes sous la douche et avez l’impression de « faire cuire un oeuf » ? C’est tout à fait normal ! Le réseau domestique d’eau des Islandais est principalement chauffé grâce à la géothermie. L’eau peut donc avoir une odeur de souffre assez prononcée !

8) Amphibiens

Phoques, moutons, oiseaux, baleines, chevaux : la faune islandaise est riche et variée. Mais impossible d’y croiser une grenouille : il n’y a aucun amphibien et reptile sur l’île !

9) We’re all living in Amerika, Amerikaaaa

Sur la faille entre les continents européen et américain, l’Islande emprunte naturellement aux deux cultures. Le Coca-Cola se place au rang de boisson nationale (et les nombreux affichages publicitaires aux couleurs de la marque le rappellent…), le hot-dog est un incontournable snack. Par contre, vous ne trouverez aucun Mac Do : l’enseigne n’y est plus implantée depuis 2009 !

10) Météo

« Si le temps ne te convient pas, attends cinq minutes » : ce proverbe local résume assez bien la météo islandaise. Soleil, vent, pluie, neige, les saisons peuvent s’enchaîner en l’espace d’un quart d’heure : il est donc judicieux d’emporter avec soi plusieurs couches pour parer à toute éventualité !