Catégorie : Paris

MisterGoodBeer : de la bière pour pas cher !

bière

La technologie au service des économies, et ce, même les soirs de sorties ? Si l’équation vous semble impossible, c’est que vous n’êtes pas encore devenus adeptes de MisterGoodBeer ! L’application bien nommée s’est en effet donné pour objectif de référencer dans un périmètre proche de l’utilisateur tous les bars servant de la bière et d’identifier… le coût de la pinte la moins chère.

C’était une initiative attendue par de nombreux fêtards et étudiants fauchés. L’équipe de MisterGoodBeer s’est lancée dans l’aventure en 2012 et propose depuis quatre ans un site et une application permettant de trouver le demi le moins cher de Paris. Avec un outil de géolocalisation, une carte actualisée en temps réel vous indique par des pictos très clairs les bars se trouvant à proximité et le prix de leur pinte. Et pour peu que l’on n’ait pas un très bon sens de l’orientation ou qu’on ne veuille pas lancer de GPS, un itinéraire pour arriver jusqu’au bar vous sera même proposé.

Et la plateforme est collaborative : les utilisateurs peuvent ainsi ajouter de nouveaux lieux où trouver de la bière peu chère et contribuer à l’enrichissement du service. Initialement lancée à Paris – où le prix moyen de la pinte s’élève à 7,50€ contre 5,20€ en région – l’application est désormais disponible dans d’autres grandes villes françaises, comme Strasbourg, Bordeaux ou Lyon. De quoi rassurer les assoiffés !

Infos pratiques :

Les bonnes adresses d’Eléna à Paris

Eléna

Passionnée de voyages et de langues, Eléna vit la ville comme une aventure multiculturelle. De Belleville, où elle réside, à la Maison d’Europe et d’Orient, elle partage avec nous ses 5 bonnes adresses parisiennes!

Un restaurant ?

Le Fleuve Rouge / Chez Sommay
Deux restos thai excellents, de très bons assortiments et un service sympa !

Un café ?

 

La Fontaine d’Henri IV (aka « Chez Zoubir »)

Un petit café qui fait se sentir hors de Paris, dans un village ! A ne pas louper : le criterium sauvage, une course à vélo, monocycle ou cadis qui a lieu chaque année à l’automne.

(NB : la devanture indique fontaine d’HenrY IV, et la-dite fontaine, à deux pas du bar, HenrI IV, vous avez donc l’embarras du choix pour nommer ce fameux roi!) 

Une adresse « shopping » ?

K’Lbass – Boutique solidaire

De l’occasion, de la récup, des créations originales pour tous les goûts et un grand sourire des vendeuses en prime !

Un lieu de culture ?

La Maison d’Europe et d’Orient

Une librairie / théâtre / bar spécialisé dans la littérature (en particulier théâtrale) de l’Europe de l’Est (pris très largement, jusqu’en Asie Centrale). Des initiatives intéressantes sont organisées, comme le festival de contes en janvier 2016, ou celui sur les langues et la gastronomie à l’automne, où l’on s’initie à une langue tout en apprenant à cuisiner un plat typique.

Ton adresse coup de coeur?

 

Mundolingua

Un musée particulièrement intéressant et très bien conçu, pour les linguistes passionnés comme pour les curieux pas du tout polyglottes.

Où fêter le nouvel an chinois à Paris ?

Bonnes (2)

Xīnnián Kuài Lè (新年快乐) ! Les festivités du Nouvel An Chinois ont démarré hier dans le monde entier. Un moment clef pour la communauté asiatique : avec l’arrivée de la nouvelle lune, la Chèvre de bois cède sa place au Singe de feu et annonce deux semaines de réjouissances. Vous voulez prendre part à la fête? Découvrez où célébrer le nouvel an chinois à Paris !

 

Le nouvel an chinois dans le 13ème arrondissement

Premier bassin d’immigration chinoise de Paris, le 13ème arrondissement ne manque bien entendu pas à l’appel du nouvel an et propose un très riche programme. Une semaine entière dédiée à la découverte de la culture chinoise à travers des conférences, des projections ou encore une représentation exceptionnelle de l’opéra de Canton et le traditionnel défilé, véritable clou des cérémonies. Evénement incontournable du nouvel an, le défilé du 13ème arrondissement est le plus ancien et certainement le plus célèbre de Paris : depuis son inauguration au début des années 1980, il réunit plusieurs milliers de comédiens en costumes qui célèbrent la tradition chinoise devant une large assemblée – l’année dernière, l’événement a en effet rassemblé plus de 200 000 spectateurs. Prévu dimanche 14 à 13h00, il traversera les principales artères du « Chinatown » parisien, de l’avenue d’Ivry à celle de Choisy et animera le quartier au son de la musique et de nombreux pétards.

Cliquez ici pour les infos pratiques et détail de la programmation

NB : en raison de l’état d’urgence, le défilé est soumis à une autorisation préfectorale. Tenez vous informés sur la page facebook de l’événement.

 

Belleville, la chinoise (11ème, 19ème, 20ème arrondissements)

La cosmopolite Belleville vit également cette semaine à l’heure chinoise. Après un premier défilé hier pour le « Yuan Dan » – premier jour du premier mois… ou premier jour de l’année – le quartier s’animera de nouveau ce week-end. A quelques rues de là, la mairie du 11ème invite également à la fête et au partage en proposant mercredi une démonstration de danse – dont la célèbre danse du lion – et d’arts martiaux. Rendez-vous dès 16h30 sur le parvis de la mairie pour y admirer les prouesses d’apprentis Bruce Lee.

Infos pratiques :
Mercredi 10 février à partir de 16h30
Parvis de la Mairie du 11e – 12, place Léon Blum

 

Semaine chinoise dans le Marais 

Les 3ème et 4ème arrondissements sont également le lieu de nombreuses festivités. Une grande communauté asiatique y a élu domicile depuis la seconde guerre mondiale, et s’est spécialisée dans le commerce de gros et l’import de vêtements et d’accessoires. Les curieux pourront s’initier dans le Marais aux disciplines asiatiques que sont le Yoga ou le Qigong, assister à des concerts et des conférences. Le défilé, initialement prévu samedi, est quant à lui, malheureusement annulé.

Cliquez ici pour les infos pratiques et détails de la programmation

 

A la découverte des cultures asiatiques

Les manifestations autour du nouvel an chinois sont l’occasion idéale de s’intéresser à la culture chinoise, et plus largement, aux traditions et différents courants artistiques asiatiques. Ne manquez pas l’exposition de photos « Jeunes Instruits » à la mairie du 13ème arrondissement : jusqu’au 12 février, vous y retrouverez une sélection de clichés du photographe Tang Desheng, qui s’est penché sur le mouvement « Zhiqing » – l’envoi de millions de jeunes chinois citadins vers les campagnes, imposé par le Parti au moment de la révolution culturelle.

Jeunes Instruits (c) Tang-Desheng
Exposition Jeunes Instruits (c) Tang-Desheng

La calligraphie, art chinois par excellence, fera l’objet d’une exposition à la Mairie du 13ème arrondissement avec la présentation d’oeuvres du « Vénérable maître Hsing-Yun« .

Puisant ses sources dans les traditions ancestrales de la Chine, l’art contemporain chinois est également mis à l’honneur en ce début d’année. La Fondation Louis Vuitton lui consacre jusqu’au printemps l’expositionBentu, présentant le travail de 12 artistes et leur rapport à leur pays en pleine mutation. L’artiste contemporain Ai Wei Wei, qui a payé son engagement et son indépendance face au Parti de plusieurs mois de prison en 2011, est également l’invité du Bon Marché juqu’au 20 février. Il présente dans son exposition « Er Xi, Aire de jeux » une sélection d’oeuvres inspirées de son enfance, de la mythologie et des traditions chinoises.

Très bonne année du Singe !