Catégorie : Paris

Parisiens – Citoyens : demandez votre carte !

Carte citoyenne Paris

En février dernier, la capitale française s’est dotée d’un nouvel outil pour ses habitants : la carte citoyenne, à destination de tous les Parisiens et Parisiennes souhaitant réaffirmer leur amour pour leur ville et « s’engager, partager, découvrir, participer« . Cette carte gratuite et ouverte à tous les habitants âgés de plus de 7 ans – sans condition de nationalité – s’obtient en seulement quelques clics. Mais à quoi sert-elle concrètement ? Explications.

Fluctuat Nec Mergitur. Les terribles événements de janvier et novembre 2015 ont glacé d’effroi la France entière et fait resurgir chez de bien nombreux Parisiens un fort sentiment d’appartenance et d’attachement à leur ville. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, Paris est en effet unique, vive et mutine, fourmillante et libre.  C’est dans cet esprit de défense des valeurs qui lui sont associées mais également d’engagement de ses habitants que la municipalité a souhaité développer la carte citoyenne. Un acte militant ? Pas seulement.

Pour associer les Parisiens à la vie de leur ville, la carte donne accès aux coulisses de la vie municipale (Conseils, débats, formations citoyennes…) mais également à de nombreuses activités culturelles et historiques, comme la visite du Stade Jean Bouin ou des jardins à proximité des Champs-Elysées, ou encore la découverte d’arrondissements au travers de balades thématiques ou insolites. Pour y participer, rien de plus simple : il suffit, une fois muni de la carte, de sélectionner dans l’agenda l’événement qui nous plaît et de s’y inscrire. Petit bémol, les places étant limitées, un tirage au sort est effectué avant confirmation. Mais la diversité des activités et des dates laisse espérer plusieurs opportunités de prendre part à ces événements.

Vous souhaitez recevoir vous aussi votre carte citoyenne ? Rendez vous sur le site Paris.fr, rubrique carte citoyenne, créez un compte et saisissez les informations vous concernant. Dès le compte validé, un numéro de carte vous sera attribué et vous recevrez sous une dizaine de jours votre carte par courrier. Il ne vous reste plus ensuite qu’à à découvrir la ville sous un nouveau jour, plus citoyen !

Les bonnes adresses de Gaëtan à Paris

Gaëtan

Accrochez vos tuques, ce chum, il a la bougeotte : d’Asie du Sud à Montréal, Gaëtan a parcouru la planète et ne compte pas s’arrêter là. Dans quelques jours, il reprendra en effet la route pour un tour d’Europe à vélo en compagnie d’Eléna: un projet sportif et ambitieux à la hauteur des rêves de ces deux amoureux du voyage. Entre deux passages à la Cyclofficine, Gaëtan nous a confié ses 5 bonnes adresses à Paris : découvrez les !

Un restaurant ?

La  Nouvelle Rôtisserie

Dans une petite ruelle, près de la place Sainte-Marthe, la Nouvelle Rôtisserie est un petit resto, style cantine populaire, où une centaine d’associations assure la cuisine et le service. Menus, cuisiniers et serveurs changent chaque jour en fonction de l’association aux commandes, mais tous sont bénévoles : leur action à la Nouvelle Rôtisserie leur permet de financer leurs projets et de populariser leurs actions militantes et solidaires.

Un bar ?

Le Lieu-Dit

Le Lieu-Dit est un café-restaurant, où presque tous les soirs, une mousse à la main, on peut assister et participer à des débats politiques, des spectacles, des rencontres littéraires.

Une adresse « shopping » ?

La Vague à L’Âme

Cette bouquinerie associative, destinée au habitants du quartier, propose des trocs et ventes de livres mais également de nombreuses expos et événements.

Un lieu de culture ?

Le Liberté

Le Liberté, métro Faidherbe Chaligny, est un petit troquet à l’ancienne où tout le monde se parle autour d’un godet accoudé au comptoir ou en dansant sur un petit concert improvisé jusque sur le trottoir.

  • Adresse : 196 Rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris
  • Lun-Ven 09:00-02:00 / Sam-Dim 11:00-02:00
  • +33 1 43 72 11 18

Ton adresse coup de coeur?

 

Le Jardin de Belleville

Merveilleusement fleuri, le jardin de Belleville offre une vue magnifique de Paris. Avec ses arènes où sont proposés chaque été de nombreux événements l’été (cinéma en plein air, concerts, ateliers de danse…) et ses étendues d’herbe, il est l’endroit idéal pour flâner ou se poser.

  • 47 rue des Couronnes, 75020 Paris. Accès par les rues des Couronnes, Piat, Julien Lacroix ou encore la rue Jouye-Rouve
  • Du 27 mars au 30 avril : TLJ 08:00 – 20:30 (09:00 le week-end)
  • Du 01 mai au 31 août : TLJ  08:00 – 21:30 (09:00 le week-end)
  • Du 01 au 30 septembre : TLJ 08:00 – 20:30 (09:00 le week-end)
  • Site Parc de Belleville


Pour suivre les aventures d’Eléna et Gaëtan sur les routes, rejoignez les sur leur blog Ad Velo Aeternam

Week-end Co’ : deux jours pour repenser la « food » ! [CONCOURS INSIDE]

Week-end Co'

Vous avez l’âme « entrepreneure » ? Etes passionné par la nourriture et l’innovation ? Casaco vous invite, du 08 au 10 avril, à venir brainstormer autour du thème « Mangeons Innovant« .  Et pour célébrer votre fibre entrepreneuriale… deux places pour le Week-end Co’ sont à gagner juste ici. Suivez le guide !

Je vous parlais de Casaco il y a quelques semaines à l’occasion d’une interview de Claire, sa co-gérante. En plein coeur de Malakoff, cet espace de coworking accueille toute l’année start-ups, entrepreneurs et freelances et leur offre un cadre chaleureux et de nombreux ateliers pour les aider à développer leurs activité et projets. Partager idées et compétences est une valeur clef de Casaco et de son équipe convaincue du bien-fondé du collaboratif.  Nulle surprise donc qu’après le succès d’une première édition du Week-end Co’ , une seconde édition voit le jour ! De vendredi soir à dimanche, plongez dans l’ambiance « Startup Week-end » et rejoignez, seul ou à plusieurs, des équipes prêtes à partager idées et compétences pour réinventer la nourriture de demain.

Qu’est-ce que le Week-end Co’  ?

Le principe

  • 48 h durant lesquelles entrepreneurs, étudiants, porteurs de projets, développeurs, designers, salariés… et tout autre talent se réunissent autour d’une thématique pour échanger des idées et proposer un projet
  • Un accompagnement par des coachs et experts de l’entreprenariat
  • De nombreux ateliers et animations (cuisine, business model, pitchs…)
  • Des idées étudiées par un jury… et des cadeaux à la clef !

Le déroulement de l’édition « Mangeons Innovant »

  • Du vendredi 08 avril 18h au dimanche 10 à 19h30
  • Vendredi soir : pitch des idées, constitution des équipes, apéro et… au boulot 😉
  • Samedi : Petit déjeuner, travail en équipe et développement des idées, ateliers, coaching…
  • Dimanche : Dernière ligne droite et conseils, brunch, pitch des projets et évaluation par le jury. Remise des prix (les 3 meilleurs projets seront en effet récompensés. Des coachings, des ateliers et des pass Casaco sont à gagner). Le week-end s’achèvera naturellement sur un cocktail.

Infos pratiques et billetterie

  • Casaco, 6 avenue Jean Jaurès à Malakoff (M.13, bornes Vélib et Autolib à proximité)
  • Inscription et tarifs ? Billetterie en ligne. 30€ pour les étudiants et demandeurs d’emplois, 45€ pour les actifs (accès libre pour le jury final de dimanche sur inscription). L’inscription comprend les repas, ateliers et sessions durant les deux jours.
  • Retrouvez le détail de l’événement sur facebook, le mini-site dédié ou encore dans le communiqué de presse de l’événement.

Jeu Concours : deux places à gagner pour le Week-end Co’

Affiche Week-end Co'

Tenté par l’expérience « Week-end Co’ ? Remportez votre place pour l’événement en répondant en commentaire à la question suivante :

Quel était le thème de la première édition du Week-end Co’ ? 

Indice juste ici

Multipliez vos chances au tirage au sort en rejoignant la page facebook du blog et celle de Casaco ou en partageant l’article !

Date limite du concours : jeudi 07 avril à 23h59. Merci de vous assurer de votre disponibilité pour l’évènement avant de jouer. Tirage au sort parmi les bonnes réponses et annonce des deux gagnants dans l’article vendredi 08. Concours réservé à la France Métropolitaine. 

 

Les bonnes adresses de Franck à Paris

Franck 

Cinéma, BD, musique, gastronomie : Franck est un homme de passions. De Paris, où il vit depuis près de 20 ans, il connaît toutes les bonnes adresses, des salles obscures à la programmation pointue au comptoir à thé, bars et épicerie méconnus. C’était donc cruel de ne lui en demander que cinq, mais il s’est plié à l’exercice avec goût et talent : découvrez les lieux favoris de cet amoureux de culture !

Un restaurant ?

Le Moderne

Les années passent, et le niveau reste le même : Bourse n’est pas forcément le quartier où l’on irait spontanément chercher un excellent restaurant, et pourtant… Le Moderne propose une cuisine d’inspiration française contemporaine inventive sans jamais tomber dans le n’importe quoi : gnocchis aux noisettes, coulis de potimarron, œufs de caille aux amandes et truffes noires, noix de Saint Jacques poêlée, céleris rôtis, purée de carottes au gingembre et émulsion orange, poire Passe-crassane rôtie au miel, croquant et compotée de poire, glace châtaigne. Au déjeuner, c’est la cantine des costards-cravates du coin et c’est bondé, je recommande plutôt d’y aller le soir, la salle toute en longueur est bien plus intime, et c’est parfait pour dîner entre amis ou en amoureux. Autre avantage : le soir est proposé un menu dégustation qui n’est rien moins que l’un des meilleurs rapports qualité/prix sur Paris. Sélection de vins remarquable.

Un bar ?

Les Perchés du Chai

Si vous pensez que Montmartre n’est qu’un Disneyland pour touristes… ce n’est pas entièrement faux. Mais faites quelques pas de côté, là où les cars de Japonais ne passent plus. Vous y trouverez Les Perchés du Chai, un remarquable bar à vin. Pas de ceux où l’on vous sert cinq tranches de jambon en provenance direct de Franprix. Non, les tauliers sont d’une autre trempe : ils savent aller dénicher les produits qui étonnent et émoustillent vos papilles, un saucisson à la menthe espagnol, une truite fumée juste divine et autres surprises pour accompagner une remarquable sélection de vins et d’alcools. Un lieu intime – peu de place, n’hésitez pas à appeler – ou se retrouver entre amis autour d’une grande table, ou aux beaux jours sur la toute petite terrasse juste au pied de l’atroce pièce montée qu’on appelle le Sacré Cœur.

Une adresse « shopping » ?

La Rubrique à Bulles

Les librairies ne manquent pas dans l’est parisien : parmi mes préférées, La Rubrique à bulles, référence en matière de BD. Franco-belge, comics, manga, indé, jeunesse, pas de sectarisme, tous les styles sont couverts. Mais surtout, la librairie est tenue par de vrais passionnés – ça devrait être la condition sine qua non du métier, ce n’est pas toujours le cas. Ils sont toujours à votre écoute, savent conseiller leurs coups de cœur, et même à l’occasion vous interdire un achat que vous regretteriez. La marque des vrais pros. Et bien entendu, ils organisent des rencontres/dédicaces presque chaque semaine. Vous êtes plus rive gauche ? Pas de souci, il y a la petite sœur du côté de Censier, Bulles en vrac.

La Rubrique à Bulles
Bulles en vrac

Un lieu de culture ?

La Cinémathèque Française

Je ne vais pas chercher l’originalité : pour tous les bouffeurs de pellicule, la CF reste un incontournable. Un programmation aussi riche que variée et complète, des conditions de visionnage qui se sont nettement améliorées depuis le déménagement à Bercy il y a 10 ans, les soirées Bis animées par Jean-François Rauger… le tout à volonté pour le tarif risible de 11,90€ par mois. Cerise sur le gâteau, le magnifique bâtiment de Frank Ghery.

Ton adresse coup de coeur?

Terre Rosse

En quelques années, Stefano est devenu une institution du quartier. Ce Sarde jovial vous accueille dans sa petite épicerie remplie jusqu’au plafond de produits de son pays, mais aussi d’autres régions d’Italie. Charcuteries et fromages remarquables, sauces inédites, des modèles de pâtes dont vous n’avez jamais entendu parler… pas d’hésitations, tout est bon, et je ne vous parle même pas de sa sélection de vins. En plus, une petite table d’hôte vous attend si vous voulez déguster sur place l’un des plats concoctés par Stefano dans sa petite cuisine. C’est complet ? Aucun souci : à 50 mètres de là vous trouverez Pane olio e pomodoro, la version restaurant. La carte change tous les jours en fonction des arrivages, et tous les plats sont aussi à emporter. Et l’accueil est tout aussi adorable.

 

Terre Rosse

Pane Olio e Pomodoro

« Manger » : un programme ciné alléchant au Forum des Images

Cycle Manger au Forum des Images - Julie et Julia (c) Colombia Pictures

Votre week-end pascal vous a fait frôler l’indigestion ? Pour vous remettre de vos excès chocolatés et vous régaler sans prendre un gramme, optez pour un programme gourmand… 100% ciné ! Le Forum des Images met en effet la bonne chère à l’honneur jusqu’au 14 avril avec le cycle Manger, proposant films, conférences et débat pour décrypter la place de la nourriture au cinéma. Bon appétit !

Vous avez peut-être entendu parler récemment de la levée de boucliers de nombre de nos compatriotes face au distributeur anglais Tesco qui souhaitait remplacer les bien connus croissants courbés par des croissants droits ? Une anecdote qui témoigne non seulement de l’attachement des Français aux symboles de leur gastronomie mais également du caractère éminemment culturel voire politique de la nourriture. Derrière l’acte quotidien et nécessaire de manger se trouve en effet une réalité bien plus riche : marqueur culturel, facteur de lien social, métaphore sensuelle, le repas est au coeur des interactions sociales… et tient également une place de choix au cinéma.

Avec 75 films, le cycle « Manger » du Forum des Images se propose de décrypter la place de la nourriture dans le 7ème art. Un programme de choix où retrouver les incontournables du genre, comme Les Affranchis de Martin Scorsese, Le Festin de Babeth de Gabriel Axel, La Grande Bouffe de Marco Ferreri ou encore La Graine et le Mulet d’Abdellatif Kechiche. Des projections enrichies par de nombreuses rencontres et des débats qui promettent d’être nourris : parmi les thématiques proposées, la question de « l’engueulade » considérée comme un art de la table, mais également des réflexions sur le végétarisme et… le cannibalisme (vous pourrez naturellement retrouver l’inquiétant Hannibal Lecter et le  barbier de Sweeney Todd dans la programmation) !

Toutes les informations sur le cycle Manger sont détaillées sur le site du Forum des images, et vous pourrez même approfondir le sujet en ligne en parcourant la sélection biblio et webographique et le petit module web spécialement préparés pour l’occasion.


Bande-annonce « Manger ! » – forumdesimages

Vous avez l’eau à la bouche ? Découvrez également les soirées Food & Cinéma de Paris Fait Son Cinéma, que proposent Barbara et Béatrice, co-auteurs du guide éponyme. Le principe ? Transformer, le premier dimanche de chaque mois, vos plateaux télé en expériences ciné conviviales et gourmandes. RDV dimanche prochain au Café de la Presse pour une projection de Vacances Romaines, et la dégustation de plats et cocktails librement inspirés du film de William Wyler.

Cycle Manger :

  • Du 02 mars au 14 avril
  • Forum des Images, 2 rue du cinéma, 75001 Paris
  • (M.4) Les Halles – (M.1/7/14) Châtelet
  • Mar-Ven : 12:30-21:00 / Sam-Dim : 14:00-21:00
  • 6€ la séance – Détails des tarifs dans le programme ou sur demande au 01 44 76 63 00

Food & Cinéma – Vacances Romaines :

Les bonnes adresses de Claire à Paris

Claire 

Le sens de la convivialité, Claire, ça la connaît : elle en a même fait son métier ! Co-gérante de l’espace de coworking Casaco, cette bretonne pleine d’énergie s’attache chaque jour à faire de cet endroit un lieu accueillant, agréable et propice aux échanges. Nul doute que ses bonnes adresses parisiennes sauront également vous séduire : découvrez sa sélection !

Un restaurant ?

Privé de dessert

Un concept original et réussi, de bons plats à prix abordables, une déco sympa et des serveurs adorables.

Un café ?

Le Milord

Un bar de quartier très simple, qui pourrait presque paraître banal, mais qui propose en plus d’une ambiance bon enfant… un juke box, garantie de très bons moments !

Une adresse « shopping » ?

L’Atelier des Créateurs

A deux pas de Paris, une boutique remplie de trésors, gérée par plusieurs copines. Ce lieu a une réelle âme : à la fois dépôt-vente et brocante, on y retrouve également des bijoux de créateurs et des vinyles et on peut même y participer à des cours de tricot !

Un lieu de culture ?

Paname Art Café

Un café théâtre où l’on découvre de vrais pépites, on paie juste son verre et une participation au chapeau  est proposée si on a aimé le spectacle. Coup de coeur pour le Paname Comedy Club !

Ton adresse coup de coeur?

La Lingerie

Au coeur du projet les Grands Voisins, ce bar décalé, à prix abordables possède une belle programmation de concerts, projection, repas et autres animations.


 

A propos de Casaco : 
  • CASACO est un espace d’émulation et de travail partagé regroupant, au sud de Paris, une tribu de créateurs collaboratifs, des indépendants, entrepreneurs et porteurs de projets divers. Situé dans un ancien cabinet d’architecte de 460m2, cet espace de coworking chaleureux, ultra-accessible et éco-responsable est animé quotidiennement par une équipe de spécialistes de l’entrepreneuriat. Tous les jours, une dynamique de groupe s’installe entre les membres de la Tribu collaborative et un véritable écosystème entrepreneurial créatif et bienveillant se crée. CASACO c’est également plus de 15 événements collaboratifs organisés tous les mois.
  • 6 Avenue Jean Jaurès, 92240 Malakoff – (M.13) Malakoff – Plateau de Vanves

Dernier jour pour l’exposition Kate Barry à la Galerie Cinéma

Catherine Deneuve - Actrices (c) Kate Barry - Galerie Cinéma / Anne-Dominique Toussaint
Catherine Deneuve – Actrices (c) Kate Barry – Galerie Cinéma / Anne-Dominique Toussaint

Réjouissez-vous, nous sommes vendredi, et avec un peu de chance, vous pourrez même quitter le bureau un peu plus tôt. Idéal pour vous rendre, pour son dernier jour, à l’expo-vente que dédie la Galerie Cinéma à la regrettée Kate Barry. Une sélection d’oeuvres choisies par son fils, à découvrir ou redécouvrir ce 18 mars lors du décrochage de l’exposition.

Kate Barry. Disparue il y a déjà deux ans, la talentueuse photographe, fille de Jane Birkin et John Barry, a laissé derrière elle de nombreuses séries et photos inédites. La Galerie Cinéma, dont elle avait assuré l’ouverture avec une rétrospective en 2013, propose depuis février une exposition en son hommage.

Sobrement intitulée Photographies, l’exposition regroupe des clichés inédits, sélectionnés par son fils, Roman de Kermadec. Les « Gueules de Rungis » y côtoient des natures mortes et les très poétiques tirages de sa série Wild Grass. On redécouvre également de nombreuses photos issues de sa série Actrices, portraits en noir et blanc de comédiennes comme Sofia Coppola, Monica Bellucci ou encore sa soeur, Charlotte Gainsbourg.

Un hommage simple et vibrant à l’oeuvre de Kate Barry : à ne pas manquer !

Photographies, de Kate Barry

Galerie Cinéma – Anne-Dominique Toussaint
26 rue Saint-Claude, 75003 Paris
Décrochage le vendredi 18 mars
Entrée Libre, 11h-19h

Les photographies de la Galerie Cinéma sont proposées à la vente ; tarifs et renseignements à retrouver sur place.

Les bonnes adresses de Nirina à Paris

 Nirina

Paris est une fête : restaurants, concerts, expos, Nirina prend au pied de la lettre les paroles d’Hemingway et profite chaque jour de la trépidante vie parisienne. Elle révèle aujourd’hui 5 de ses adresses préférées : suivez les conseils de cette parisienne chevronnée !

Un restaurant ?

Le Mandoobar

Si vous êtes fous de raviolis coréens (et même si vous ne l’êtes pas), je vous conseille vivement ce restaurant. D’abord pour le lieu : épuré, hyper chaleureux, avec son comptoir en U et le chef (petit hipster coréen) qui tranche devant vous son tartare de bœuf mariné avec beaucoup d’amour. Et puis – et surtout – pour la cuisine : les raviolis sont incroyables (il y en a environ de cinq sortes). Et je ne parle pas du tartare de thon, de la salade de soja et de la petite bière coréenne pour accompagner le tout. Bref : que-du-bonheur !

Un café ?

Café Lomi

Le Café Lomi est une adresse très sympa de la rue Marcadet. Dans un cadre « industriel » et cosy comme il faut, vous pourrez tester leur super (super) brunch. Ils proposent aussi une carte bien fournie de cafés du monde entier, et des pâtisseries/desserts à gogo. Mention spéciale pour les serveurs, si souriants.

Une adresse « shopping » ?

The Conran Shop

Ça coûte cher, mais c’est un vrai plaisir de se balader dans les allées de ce magasin de folie. Et si, par bonheur, vous pouvez y acheter un petit quelque chose : foncez ! Mobiliers design, meubles de créateurs, livres de graphisme et illustrations, papeterie (de luxe, aha), cadeaux… Tout est dingue.

Un lieu de culture ?

 

La Grande Halle de La Villette / Le Trabendo

Je crois que ce sont mes deux lieux culturels préférés de Paris. Concerts, expositions ou autre manifestations culturelles : tout me plait là-bas. TOUT !

Ton adresse coup de coeur?

 

Hôtel Particulier Montmartre

Petit lieu fifou de Paris ! Sur la butte, caché derrière un portail qu’on voit à peine rue Juno : bienvenue à l’Hôtel Particulier. Sonnez au portail et un grand monsieur (oui, grand) viendra vous chercher et vous conduira dans une petite ruelle privée… Et pouf : vous voilà arrivés. Parfait pour boire un petit verre à deux ou entre potes, surtout l’été, pour profiter du magnifique jardin.

Frissonnez de plaisir au Manoir de Paris !

Manoir de Paris

Si Paris mérite à juste titre son statut de Ville Lumière, elle n’en a pas moins sa part d’ombre. Découvrez là au travers du parcours terrifiant des légendes parisiennes au Manoir de Paris ! Vous craignez de vous retrouver dans un train fantôme où décors en carton pâte et comédiens grimés n’effraieraient même pas votre nièce de 5 ans? Rassurez-vous, l’équipe d’Adil Houti est passée maître dans l’art de la surprise et parviendra à faire hurler les plus téméraires d’entre vous.

L’histoire ?

Adil Houti, passionné d’horreur et d’ores et déjà fier « papa » de deux maisons hantées aux Etats-Unis, décide en 2009 de se lancer dans une nouvelle aventure à Paris. Plus de deux ans de travaux sont nécessaires pour transformer les anciens magasins des Faïenceries Boulenger en un manoir hanté, faisant la part belle aux légendes et superstitions parisiennes. Et le résultat vaut le détour : derrière la magnifique façade (classée au titre de bâtiment historique), se cache en effet une attraction 100% frissons. Lancé en 2011, le Manoir de Paris s’est doté en 2013 d’un tout nouveau spectacle : l’Asylum, un étage entièrement consacré au « traitement » de cas cliniques… très lourds !

Le concept

Mosaïque ManoirUn peu d’attente dans le hall permet aux visiteurs de découvrir le cadre incroyable de cet ancien entrepôt, aux nombreuses céramiques. Et tant mieux, car dès que débute le circuit, l’obscurité est de rigueur. Le silence aussi d’ailleurs, mais difficile de le respecter quand à peine quelques mètres faits, un premier comédien nous accueille… d’un effrayant hurlement. C’est parti pour plus d’une heure de cris, de rires et de peur : très bien orchestré, le spectacle amène les petits groupes de visiteurs – les départs se font par groupes de 6 à 8 personnes pour améliorer l’expérience et son interactivité – d’une pièce à l’autre, d’une légende à l’autre, et … d’un monstre à l’autre. Décors soignés et comédiens véritablement possédés, on rentre très vite dans le jeu et on se laisse transporter dans les plus sombres histoires de la ville de Paris. Une bonne chose car au moment de réserver nos tickets, le prix nous avait quelque peu glacés d’effroi : 25€ pour le parcours sur trois étages. Un prix qu’on comprend mieux après avoir parcouru les 3 étages et rencontré plus d’une trentaine de comédiens.

Infos Pratiques

Le Manoir de Paris, 18 rue de Paradis, 75010 PARIS
(M) Gare de l’Est – Strasbourg St Denis
Ouvert le vendredi en nocturne (18 à 22h) et les week-ends de 15 à 19h

Tarifs :
– Ticket Le Manoir de Paris + Asylum = 25€
– Tarif réduit -16ans = 20€
– Coupe-file = 35€

De nombreux spectacles spéciaux sont proposés tout au long de l’année : n’hésitez pas à suivre l’actualité du Manoir pour découvrir les propositions exclusives pour Halloween, Noël.. ou encore la St-Valentin !

Pour suivre l’actualité du Manoir de Paris :
Le site
La page facebook

Second Square #5 : le Carreau du Temple à l’heure du « DIY » !

Second Square

Pour la 5ème édition de « Second Square », le Carreau du Temple invite les Parisiens les 27 et 28 février à devenir, le temps d’un week-end, de véritables « makers ». Le rendez-vous n’échappe en effet pas à la tendance du  » Do It Yourself  » – DIY pour les intimes –  et propose aux visiteurs de tout âge de découvrir, en un tour de main, comment devenir maîtres du fait maison.

Upcycling, do it yourself, fablab : cela ne vous dit rien ? C’est que vous n’êtes pas encore tombé dans la fantastique marmite du « fait main » où chaque objet, matière et idée se transforme en un formidable outil de réinvention et de créativité. Le Carreau du temple l’a bien compris et invite les inventeurs d’aujourd’hui durant tout le week-end à venir présenter leurs créations et à susciter, peut-être, de nouvelles vocations. Car derrière ce qui pourrait sembler être une mode se cache également une manière de penser différemment la consommation et le rapport à l’innovation.

Samedi et dimanche à partir de 13h, l’ancien marché couvert accueillera plus de 30 intervenants qui animeront ateliers, démonstrations et shows. Parmi eux, les P’tits Illuminés, spécialistes des expériences scientifiques, l’équipe du Repair Café de Pantin, qui redonne vie à vos objets hors d’usage ou encore la formidable Comtesse Jojo, experte du « leather upcycling »… mais également de l’impression 3D et de la découpe laser !

Comtesse Jojo collecte du cuir, sa matière de prédilection, auprès de maroquiniers parisiens et façonne de nombreuses pièces de maroquinerie qu’elle customise et rend uniques avec de petits éléments originaux, comme du plexi découpé et gravé au laser. Incubée au Faclab, laboratoire de fabrication rattaché à l’université de Cergy-Pontoise, elle s’est initiée aux dernières techniques en matière de création et s’appuie sur les nouvelles technologies pour proposer des objets esthétiques et fonctionnels. Ne manquez donc pas de faire un arrêt à son stand pour repartir avec votre petite pochette DIY !

Comtesse Jojo
(c) Comtesse Jojo

Infos pratiques :

  • Programme détaillé juste ici
  • Gratuit
  • De 13h à 19h
  • Carreau du Termple, 4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris

NB : Comtesse Jojo propose également des ateliers mensuels à la Recyclerie, inscrivez vous à sa newsletter pour en être informé ou surveillez l’agenda de la Recyclerie !